Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 18:52
Tiré du bimestriel "le Lien Légitimiste" Directeur de Publication: Gérard de Villèle - n°50 de Mars-Avril (en vente par abonnement pour 24 euros par an - Petit Prix 37240 La Chapelle-Blanche-Saint-Martin-)
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------
J’ai fait un rêve…

Le 24 mars dernier, dans la foule venue manifester contre Hollande, Taubira et leurs oeuvres, à quelque deux cents mètres du podium barrant l’avenue de la Grande-Armée juste à l’entrée de la place de l’
toile, tout près de deux drapeaux tourangeaux venus du Lochois comme moi, tout proche de deux drapeaux bourguignons, presque à l’angle de l’avenue Anatole de La Forge, immobilisé, voire résistant aux courants qui se produisaient de temps à autres au rythme des slogans, des discours, du tintamarre de la sonorisation omniprésente, de l’impatience des uns, de l’enthousiasme des autres, je rêvais…Les discoureurs encartés, les orateurs professionnels, les témoins de leur histoire personnelle, les organisateurs (forcément gentils…) se succédaient au micro, alternant leurs propos, leurs argumentations, leurs consignes…
             Sans écran géant à proximité, je ne voyais pas au-delà des quelques personnes qui m’entouraient, je crus pourtant entendre alors :

 […] Le 8 janvier dernier, j’ai appelé, hors de toute position politique, tous les Français à défendre les valeurs si chèrement défendues pendant des siècles par nos aînés et à faire connaître leur soutien aux défenseurs de la Famille et les droits de l’Enfant. Il en va de notre avenir. Les Français doivent montrer l’exemple aux autres nations (1 ). […] Le monde politique s’est saisi d’un sujet remettant en cause l’institution universelle et intemporelle qu’est la Famille, ce qui constitue une menace pour les fondements mêmes de notre société. L’humanité tout entière et, en particulier, notre histoire commune, celle de la France, s’est bâtie sur le seul socle familial. Mille ans de notre histoire reposent sur une famille dont je suis l’héritier, le fils aîné, et que j’ai l’immense charge de représenter auprès de vous. Or, certains souhaitent que l’institution du mariage, sur laquelle repose toute la structure familiale, soit banalisée au point de l’étendre aux personnes du même sexe et, par voie de conséquence, de permettre l’adoption et donc la filiation d’enfants résultant de cette union.
Je vois que vous m’avez entendu, que vous avez répondu à mon appel, vous êtes là, regroupés et unis pour défendre les principes naturels qui nous ont fait naître, vous êtes là, sans doute plus d’un million, presque deux peut-être, ne vous laissez pas attirer par les sirènes habituelles.
Nos hommes politiques ne peuvent prendre la responsabilité de redéfinir les lois immémoriales de la nature humaine. Certes, nous devons nous adapter continuellement aux évolutions de notre société mais certains principes immuables, tels que l’union d’un homme et d’une femme pour fonder une famille et éduquer des enfants, ne peuvent être remis en cause (1) .
Comment obtenir le silence pour écouter dans cette atmosphère bon enfant, pas encore dénigrée par les médias et les politiciens en place, mais la voix un peu rocailleuse, calme, posée finissait pas s’imposer… Et pour ceux qui disposaient d’un de ces écrans immenses, jalonnant l’avenue et transmettant ce qui se passait, cette tête inconnue retint l’attention et peu à peu, de proche en proche, le calme se fit.

"Permettez-moi de vous dire mon
émotion" face à cette manifestation ; mon émotion de vous voir tous, mères, pères, grands-parents, avec vos enfants, venus de tous les coins de France et réunis dans cet immense espace vers ailleurs…

"J’ai reçu comme chef de la Maison de Bourbon un héritage bien particulier : être le successeur des rois qui ont fait la France… Je ne peux donc pas rester insensible"
à ce projet de loi qui vous choque, je vous l’affirme et je vous comprend. […] "J’ai reçu un héritage, que j’assume, mais je ne suis pas seul à le porter. Oui, vous, chers amis, vous le peuple de France, vous aussi c’est votre héritage, notre mémoire commune, nos fondations, nos racines. Autant que moi, vous y attachez cette importance particulière qui n’échappe à personne aujourd’hui." […] Aujourd’hui la France se souvient, la France s’anime, la France respire (2). N’ayez pas peur ! En dépit de ce qu’il y a, au-delà de ce lieu, sur l’avenue des Champs-ノlysées, ou juste derrière ces barrières, là, derrière moi, devant vous, des injustes et stupides réactions des forces de l’ordre, manifestement ébahies, trompées par leur hiérarchie, issue d’événements anciens et dépassés… Sachez que "je ne me déroberai pas si vous m’appellez ; je suis prêt (3)…"
          Mais, bousculé par une espèce de matrone au bonnet phrygien, qui aussitôt, me rappelant à la réalité, me fit penser à une de ces tricoteuses des temps révolutionnaires, et ma rêvasserie cessa, le froid revint. Heureusement, pour la vue, elle était suivie d’une jeune fille au minois plus charmant, mais gâté, lui-aussi, par un autre de ces bonnets sanglants… Une Marseillaise retentit… Je décidai d’aller voir plus loin ce qu’il advenait, histoire de bouger, de me réchauffer et d’y échapper. L’avenue Carnot toute proche était barrée elle-aussi par des gendarmes et il était encore facile d’y circuler… Plus difficile de regagner mon point de départ. Mon rêve était passé, impossible. Dommage. Ah, Monseigneur si vous vous étiez présenté au micro du podium, peut-être qu’aurait retenti cet appel des Français… Vous aviez quand même deux cousins présents… Mais c’est vous le chef de Maison, et comme les gentils organisateurs, il va bien falloir parler politique, envisager la solution royale…
          Pour lors, l’Armée est menacée de voir ses ressources en hommes et matériels drastiquement diminuées, les artistes privés de leur caisse d’entraide et d’assurance maladie pour cause de professionnalisme : la République n’aime pas les soldats, n’aime pas les artistes, elle n’en a pas besoin, comme avant elle n’avait pas besoin de savants. En fin de compte la République n’aime pas le peuple, elle le veut modifier pour qu’il soit conforme à ses caprices électoraux. Elle n’apprécie ni les riches, ni les pauvres, à moins qu’ils votent pour elle… Elle n’a des larmes de crocodile que pour ceux qui veulent détruire l’âme de la France ; celle dont vous assumez, Monseigneur, l’héritage. L’on évoque désormais un printemps politique. On dit même qu’il ne s’agit pas d’une alternance entre les pourris d’hier et les corrompus d’aujourd’hui, ni du remplacement d’un arrivisme brouillon par une ambition sans talent, mais véritablement d’un changement de système et une mise en congé de ceux qui y prospèrent. La dénaturation du mariage aura conduit à un divorce entre le Peuple et ceux qui le dirigent. […] Devant cette situation désastreuse, l’Italie a peut-être montré le chemin, et pour nos dirigeants, ceux d’avant, et ceux de maintenant, ce devrait être celui de la sortie ! C’est cette direction que la clameur de dimanche a clairement indiquée ! (4)
Cela fait longtemps maintenant que la République va, de plus en plus vite, d’échecs en échecs, de dénis démocratiques en dénis de tous genres, niant les résultats contraires à ses v?ux : référendums comme pétitions à l’image du non à la Constitution européenne ou du refus des 700 000 signatures adressées au Conseil économique, social et environnemental, à la botte des services du Premier ministre, pour qu’il se saisisse de la dénaturation du mariage et de ses conséquences sur lesquelles, vous, vous êtes prononcé justement. Elle nie encore ses devoirs régaliens pour assurer Justice et Sécurité aux Français. Vous seul, en arbitre suprême, en Roi, pouvez infléchir l’avenir.
Gérard de Villèle

1. Manifeste du 8 janvier 2013, voir sur le site et le numéro 49.
2. Déclaration de Reims, mai 2011. Voir nコ 45 du Lien légitimiste
3. Entretien de Paris-Match, juin 2010. Voir nコ 34 du Lien légitimiste
4. www.lesobservateurs.ch/2013/03/29/peupk-le-et-politique-le-divorce-du-printemps-français — Tribune de Christian Vanneste, députéUMP, viré comme un malpropre avant les législatives de 2012.
 
 
Repost 0
Published by Alliance Royale Nivernais-Berry - dans Social-santé
commenter cet article
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 17:25

lire à ce propos http://www.francetvinfo.fr/le-senat-rejette-le-budget-de-la-secu-2013-les-communistes-ont-vote-contre_170355.html#xtor=EPR-51-[alerteinfo]-20121115-[bouton]

A ce propos, nous rappelons quelle est la position de l'ALLIANCE ROYALE qui fait partie de sa plateforme politique:

"La réforme du système social

Le financement actuel du système social français repose pour sa plus large part sur le recouvrement de charges sociales perçues auprès des entreprises. Le système actuel fait ainsi du travail, notamment salarié, la seule clef d’accès à un grand nombre de prestations sociales (santé, chômage, retraite), ce qui présente deux inconvénients :
  d’une part, l’existence de véritables filières allant du prélèvement des cotisations au versement des prestations et donnant actuellement aux représentants paritaires un pouvoir parfaitement illégitime en matière de politique sociale ;
  d’autre part, l’exclusion de nombreuses personnes non salariées, alors que ces dernières ont droit, elles aussi en tant que telles, à la justice sociale, en particulier des personnes sans revenus.

(note supplémentaire de la rédaction: les personnes qui ont des revenus, payent 10% de CSG sans être couvertes par la Sécurité Sociale au moins minimum, ce qui est un comble, elles payent aussi la RDS)


Par ailleurs, les charges sociales exercent des conséquences économiques négatives :
  le travail déclaré en France est lourdement obéré par leur versement, ce qui rend ce travail non compétitif face au travail délocalisé, non déclaré ou clandestin ;
  la complication du système alourdit considérablement les entreprises et dissuade l’embauche et la création d’entreprises, notamment pour les PME et les artisans.

Par conséquent nous proposons la suppression pure et simple du système des charges sociales au profit d’une politique sociale votée par l’Assemblée et financée par l’impôt par l’intermédiaire du budget. D’ailleurs, les calculs les plus élémentaires montrent que, non seulement cette suppression permettra de créer de l’emploi, et donc de réduire les dépenses sociales, mais qu’elle permettra de surcroît d’augmenter considérablement les recettes fiscales. Le bilan financier sera largement positif.

Le système social s’articule ainsi autour de trois types de prestation :
  une solidarité sociale de l’État, fonction des situations familiales, financée par l’impôt et votée au Parlement dans le cadre du budget ;
  des prestations complémentaires de précarité allouées par les mairies ;
  des assurances libres.

Repost 0
Published by Alliance Royale Nivernais-Berry - dans Social-santé
commenter cet article
9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 15:50
Cette vidéo de rétablissement de la Vérité est continuellement d'actualité
Vidéo documentaire faisant la synthèse du combat social des royalistes depuis la révolution française jusqu'à aujourd'hui.

Conception:

Repost 0
Published by Alliance Royale Nivernais-Berry - dans Social-santé
commenter cet article
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 15:13

 

Posted: 20 Jun 2011 01:11 PM PDT

Lu sur C-Fam :

C"De nouveaux travaux de recherche réaffirment que le genre a pour origine la différence biologique entre homme et femme, ce qui confirme la conception traditionnelle du genre acceptée par la communauté internationale. Les représentants des Etats à l’ONU ont reçu des exemplaires de ces recherches, à un moment où les débats sur « l’identité de genre » font rage : les Etats membres se sont engagés cette semaine à voter sur cette question contentieuse au Conseil des Droits de l’Homme, et ils se préparent au conflit sur la question de l’orientation sexuelle et l’identité de genre cet automne, à l’Assemblée Générale de l’ONU. 

« La psychopathologie des opérations chirurgicales de changement de sexe », un article de Richard Fitzgibbons, Phillip Sutton et Dale O’Leary qui a été l’objet d’un réexamen par des experts, remet en question les implications médicales et éthiques des interventions opératoires de changement de sexe (SRS). Les auteurs se basent sur une perspective médicale et biologique selon laquelle le genre humain est un composé génétique, et expliquent que «l’identité sexuelle est inscrite sur chaque cellule du corps et peut être déterminée par test ADN. Cela ne peut pas être changé.» Les auteurs affirment que le sexe biologique ne peut pas changer, et désavouent le concept d’«identité de genre», et l’idée selon laquelle le genre est un construit social ou une perception personnelle séparé du sexe biologique. [...]

Les individus qui ont des difficultés à s’identifier à leur sexe biologique souffrent souvent de problème psychologiques plus graves, dont la dépression, d’anxiété sévère, de masochisme, de haine de soi, de narcissisme, et des conséquences d’une enfance troublée par des abus sexuels et des situations familiales troublées. Ces individus ont fait l’expérience de difficultés d’ordre social et sexuelles qui sont les conséquences de ces troubles et de ces expériences négatives, et non du fait qu’ils seraient nés avec le « mauvais corps ». L’opération chirurgicale de changement de sexe, parce qu’elle propose une solution chirurgicale à des problèmes de nature psychologique, est un choix catégoriquement inopportun – et donc médicalement et éthiquement peu judicieux [...]."

source: "le Salon Beige" 

Note de la Rédaction

La Vérité est intrinsèque Dieu merci,  et en l'occurence la Science par l'étude de l'ADN vient confirmer la Vérité de la nature humaine. L'homme et la Femme sont bien de sexe différents et la nature humaine dans sa physiologie n'est pas hermaphrodite, quoique que veulent absolument nous imposer ces malades psychiques que sont les homosexuels; De tous temps d'ailleurs les homosexualités ont été continuellement considérées comme des maladies, il n'y a aucune discrimination envers ceux qui en sont atteints quand on affirme ce fait. Cette maladie ne doit par conséquent pas donner lieu à des reconnaissances civiles  dans la société. On sait d'ailleurs que les pressions des lobbies du "gender" ont pour relle cause, le profit afin d'obtenir des avantages fiscaux, pour le reste des revendications elles pouvaient très bien rester dans la sphère privée par actes de donnations réciproques notariées protégeant les biens de chacune des parties signataires, il n'était absolument pas besoin d'en faire des paccs et autres actes légaux civils.

Repost 0
Published by Alliance Royale Nivernais-Berry - dans Social-santé
commenter cet article
14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 15:02

Très bon clip vidéo sur le discours de Frédéric Winkler lors du banquet Camelot du 26 septembre 2010 avec le rappel de tous les combats sociaux continuellement menés par les Royalistes depuis la Révolution Française sachant que tous les "acquis sociaux" obtenus par les ouvriers ont été régulièrement générés par des hommes politiques royalistes s'efforçant de rétablir cette harmonie sociale qui a été détruite par la Révolution.

Toujours maintenant les propositions des royalistes sont orientées vers le Bien Commun général en tenant compte le plus possible de tous les paramètres et en prenant garde aux conséquences que pourraient générer des lois apparemment généreuses qui a terme pourraient être plus mauvaises que le résultat bienfaisant escompté. on ne connaît que trop toutes les erreurs (le mot est bien faible) commises par les derniers gouvernements libéraux socialistes depuis plus de 40 ans qui ont fait voté des lois soi-disant généreuses et bonnes pour le Peuple qui se sont avérées destructrices et productrices de chômage, ainsi les lois sur le regroupement familial, sur l'avortement, sur la libéralisation des moyens chimiques de contraception, sur l'avancement de l'âge de la retraite etc.....gouvernements à courte vue ne considérant pas les conséquences à long terme de leurs actes.

Les Royalistes ont une toute autre approche et à l'imitation de celui qu'ils veulent ramener: le ROI, ont une attitude de "bon père de famille" dans la réflexion sur les mesures à prendre en travaillant pour les générations futures quitte à ne pas satisfaire les revendications immédiates du peuple qui n'a pas toujours une vision globale des conséquences de ses revendications.

Le ROI n'étant pas sujet aux réactions électives de mauvaise humeur et ayant du temps devant lui pour également informer et expliquer des politiques difficiles de restriction, peut agir avec cette pérénité et cette prudence du PERE DE FAMILLE soucieux du BIEN de ses enfants.

Frederic Winklerc, président du Groupe d'Action Royaliste, nous explique avec son langage bien direct et imagé tout ce qui fait que nous sommes SOCIAUX PARCE QUE ROYALISTES

Repost 0
Published by Alliance Royale Nivernais-Berry - dans Social-santé
commenter cet article

  • : Alliance Royale Nivernais Berry
  • Alliance Royale Nivernais Berry
  • : Blogue de soutien à L’Alliance Royale, qui est un parti politique fondé en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.
  • Contact

RENDEZ-VOUS

 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Nouvelles de la France Réelle

 

VGbandeau4.jpg

 

LA LIBERTE 
N'A PAS DE PRIXTVLibertés – La liberté n'a pas de prix

salonbeige678
réactualisation continue

logo_present.png

LA RADIO LIBRE DU
logo-page-de-garderadio-courtoisie.png PAYS REEL

   Pour éviter de perdre du temps à consulter journellement notre site pour ses éditoriaux réguliers, abonnez-vous tout simplement à la news letter (ci-dessous

En revanche, il est conseillé fortement d'éditer les dossiers clés pour se remettre la tête à l'endroit dans le discernement des esprits; ces dossiers se trouvent dans le pavé des dossiers à droite de votre écran.
 

Newsletter

Abonnez-vous pour être averti des nouveaux textes publiés
 

Divers

bulletin d'adhésion

blogue de Chantal de Thoury avec ses propositions

   
photo1

 


La plateforme politique de l'ALLIANCE ROYALE, est proposée à tous nos compatriotes par tous les candidats investis par celle-ci, et chacun des candidats dans ses compétences propres a aussi à proposer des changements ou aménagements de loi au gouvernement pour le BIEN COMMUN de tous,

En ce qui concerne le travail et propositions politiques de Chantal Sainsère de Thoury selon ses compétences et talents, elle les présente et defend sur le blogue

 

 

Les Rois ont fait la France

elle se défait sans ses rois