Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 17:11

Merci à Eric Zemour de dire tout haut ce que les Royalistes n'arrêtent pas d'informer depuis tant d'année.

Eric Zemour serait'il un royaliste qui s'ignore comme Monsieur Jourdain faisait de la prose en l'ignorant ?

où alors avoir du bon sens n'irait t'il pas plutot de pair avec le meilleur système politique qui soit dans l'ordre du bon sens:  la Royauté s'appuyant sur le peuple libre et responsable avec des fonctionnement de démocratie vertueuse par les corps sociaux naturels.
Chantal de Thoury 

Repost 0
Published by Chantal de Thoury - dans Santé
commenter cet article
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 19:01

source : le Salon Beige

Ce n'est pas un plaidoyer contre la pilule, ni contre la contraception en général. Juste un témoignage afin de sensibiliser les milliers de femmes pour qui avaler chaque jour un petit comprimé contraceptif est devenu une habitude, que ce geste peut ne pas être anodin.

Aurélie Zulian a 31 ans. Sa vie a basculé au début du mois de novembre 2010. Cette jeune femme sportive et dynamique, en excellente santé, assistante de direction à Annecy, est prise de très violents maux de tête lors d'un déjeuner avec des collègues. [...] Aurélie part alors aux urgences, un scanner est programmé et le verdict est sans appel :la jeune femme est en AVC depuis trois jours, une hypothèse à côté de laquelle est totalement passé son médecin généraliste. Transférée en soins intensifs, elle fait une hémorragie cérébrale à l'hôpital. Consciente mais épuisée, elle est soignée avant d'être transférée en réanimation neurologique au CHU de Grenoble. Malgré la douleur, l'hématome se dissipe au bout de trois jours. Après de nombreuses recherches scientifiques, les médecins expliquent à la jeune femme que son AVC a été causée par la pilule. [...]

Avant son accident, Aurélie ne fumait pas, ne buvait pas. En revanche, elle prenait la pilule depuis 7 ou 8 ans « sans une seule prise de sang, car on nous case dans la catégorie "cliente" sans risque ». Faire part de sa mésaventure, « c'est pas pour raconter ma vie », explique-t-elle. « C'est juste pour faire partager le fait que la pilule, ce petit cachet que l'on prend chaque jour innocemment, peut tuer. Je ne renie pas le fait que les femmes se sont battues pour prendre la pilule. Mais maintenant j'ai l'impression que les femmes et les jeunes filles la prennent comme un dû. S'échangent les bons tuyaux de telle ou telle pilule qui, en plus de jouer son rôle de contraceptif, fera les cheveux soyeux et une peau magnifique ».

 Alors, quand le scandale du Mediator a éclaté, Aurélie a fait le rapprochement. « Une pilule a tué 9000 personnes aux Etats-Unis. Une jeune fille de Bonneville a eu la même chose que moi. Ce n'est pas anodin ». Un nouveau scandale est-il en train de voir le jour ?"

Repost 0
Published by Alliance Royale Nivernais-Berry - dans Santé
commenter cet article
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 19:29

 

 

Posted: 24 Nov 2011 01:27 AM PST

Lu dans Daoudal Hebdosource Salon Beige

G"J’ai beau chercher, je ne vois toujours personne, cette année, en dehors de Jacques Testart, pour dénoncer le Téléthon. Pour son 25e anniversaire, l’imposture du Téléthon est donc universellement admise, et il est universellement admis que le Téléthon va encore donner de l’argent à notre docteur Frankenstein de Lutte ouvrière, Marc Pechanski, pour ses charcutages d’embryons. Et cela au moment même où la société Geron, pionnière de la recherche sur les cellules souches embryonnaires, jette l’éponge. Il y a pourtant là un argument spectaculaire contre le Téléthon, plus précisément contre le Généthon.

Non, la recherche sur les cellules souches embryonnaire ne guérit rien.

Non, elle ne sert à rien. Depuis 25 ans on vous raconte des bobards, on jette votre argent par les fenêtres, on se sert en pure perte des plus petits des hommes comme d’un matériau de laboratoire.

La société américaine Geron avait été la première à obtenir une autorisation de faire des recherches sur l’embryon humain et les cellules souches embryonnaires. Elle avait lancé un programme visant à traiter les lésions de la moelle épinière. Elle vient d’y renoncer, alors que la recherche n’était qu’en phase 1 (qui consiste essentiellement à évaluer la sûreté du traitement). Geron a tenté de faire croire qu’elle arrêtait ses travaux par manque de financement. [...] Les problèmes de financement ne sont pas crédibles. Il y a toujours de l’argent pour la culture de mort. [...]

Pour le Pr Privat, « Geron aurait facilement trouvé des financements supplémentaires si son traitement avait montré qu'il était capable d'apporter des améliorations à l'état des patients atteints à la moelle épinière ». «Je pense plutôt que le traitement a été arrêté, soit par manque d'efficacité, soit pour des problèmes de rejets ou de sûreté pour les patients », explique-t-il, rappelant que selon lui le type de cellules souches embryonnaires utilisées par les chercheurs américains sont « incapables de reconstruire les liaisons nerveuses sectionnées »."

A la place du Téléthon, vous pouvez aider la Fondation Lejeune, qui, elle, réussit à progresser dans la recherche scientifique,  en ne participant  pas aux manipulations sur les embryons,  en participant à l'évènement ci-dessous

Sous la Présidence de

          SAS le Prince Albert II de Monaco


Au commité d'honneur figurent
LAR la Princesse Edouard de Bourbon Lodkowick, 
       la Princesse Adélaide d'Orléans
       le Prince Jean de France
Son Eminence le Cardinal André Vingt-trois........
Repost 0
Published by Alliance Royale Nivernais-Berry - dans Santé
commenter cet article
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 00:18

De Pierre-Olivier Arduin sur Liberté Politique :

G "L’information est tombée lors de la 19e conférence de la Société internationale pour la recherche sur les infections sexuellement transmissibles (IST) qui s’est tenue au Canada début juillet. Un « supergonocoque » résistant à toute la gamme actuellement disponible d’antibiotiques vient d’être isolé au Japon. A l’origine de la blennorragie ou gonorrhée – habituellement nommée « chaude-pisse » en raison des brûlures urinaires douloureuses qu’il provoque chez l’homme – le gonocoque n’a cessé de développer ces dernières années des mécanismes de résistance à toutes les molécules usuelles. En France, le seul traitement actuellement efficace consiste en l’injection intramusculaire de 500 mg de ceftriaxone, un antibiotique de la classe des céphalosporines. Or, la souche qui vient d’être identifiée résiste à ce médicament. Pour le scientifique suédois Magnus Unemo qui a identifié cette « superbactérie », la découverte est « alarmante». Le risque est en effet que cette nouvelle souche multirésistante se répande dans le monde dans les dix prochaines années en devenant une menace globale pour la santé humaine.

Cette information est d’autant plus préoccupante qu’en France, les blennorragies sont en constante augmentation depuis 1996. Le docteur Caroline Semaille, responsable du département VIH/IST/Hépatites B et C à l’Institut de veille sanitaire, fait état d’une progression de 52% des cas entre 2008 et 2009. Premières victimes : les moins de 30 ans. Les facteurs de cette recrudescence sont connus : évolution des comportements sexuels de plus en plus risqués, rencontres occasionnelles et multiplicité des partenaires.

Si les signes sont souvent silencieux, notamment chez la femme, les médecins rappellent que les complications de la maladie sont loin d’être anodines, pouvant entraîner des inflammations graves de la prostate, des testicules et de l’épididyme chez l’homme. Les jeunes femmes payent cependant le plus lourd tribut, la maladie pouvant conduire à des grossesses extra-utérines et surtout à une stérilité définitive en cas d’infection chronique diagnostiquée trop tard.

La clairvoyance de l’instruction pontificale Dignitas personae dans laquelle les rédacteurs rappelaient en 2008 qu’ «une partie non négligeable des cas d’infécondité qui se présentent aujourd’hui au médecin, chez la femme comme chez l’homme, pourraient être évités, si la vertu de chasteté était vécue plus fidèlement» (n. 13) apparaît aujourd’hui dans toute sa pertinence."

merci au "Salon Beige" de nous avoir signalé ce très grand problème qui va se présenter mettant les populations des vagabons sexuels en plus grand danger pour eux-même et leurs éventuelles épouses.

Repost 0
Published by Alliance Royale Nivernais-Berry - dans Santé
commenter cet article
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 09:49

A moins d'un sursaut (pétition), la santé est et doit rester un marché (future directive THMP) :

Mtl"L'Union Européenne s'apprète à interdire la médecine natuerelle en soumettant chaque plante au même processus d'approbation que les médicaments pharmaceutiques.

Les dossiers sont extrèmement complexes et coûteux à monter, hors de la portée des petits producteur. Aujourd'hui, c'est le romarin qui est sur la sellette. Au Canada, il est interdit de cultiver des herbes médicinales dans son jardin, sous peine de poursuites judiciaires.

C'est ainsi tout un pan de notre culture traditionnelle dont l'Union Européenne veut nous priver.

L'association qui lutte contre ce texte a réuni les fonds pour entamer une procédure. Elle a besoin de signatures pour légitimer sa démarche. Le silence assourdissant des médias doit encourager à relayer son appel. C'est d'encore une partie de nos racines qu'on nous prive".

A découvrir : la santé à la pharmacie du Bon Dieu en vente dans toutes les bonnes abbayes et librairies.

source: le Salon Beige: http://lesalonbeige.blogs.com/

Cette information, montre de plus en plus que cette assemblée Européenne est proprement démoniaque, Ayant une formation d' herboriste, et ayant travaillé en laboratoire en tant que technicienne d'analyses biologiques, je suis outrée,

Ces désisions sont essentiellement prises pour complaire aux grands laboratoires internationaux, Si la culture ou le ramassage des plantes médicinales demande effectivement des connaissances minimum pour éviter des accidents, c'est une honte de vouloir l'interdire;

Je vais prendre un exemple simple, il y a une plante dont Rika Zaraï en son temps a fait la promotion qui un des meilleurs anti-viraux connu et qui a une action extraordinairement efficace contre la grippe, que l'on trouve partout et qui ne coute rien que la petite peine que l'on prend pour la récolter mais qui cependant peut être dangereuse si on n'en respecte pas la posologie:  Rika Zaraï fut poursuivie pour l'avoir conseillée, la raison souterraine en était que son utilisation allait contre les profits juteux de certains laboratoires ayant les monopoles des vaccins anti-grippaux.

De même, n'importe quel herboriste connait l'efficacité de la Salicaire, merveilleuse plante palustre qui sauva des milliers de soldats de la diphtérie pendant la première guerre mondiale, plante si efficace contre les gastro-entérite, elle se trouve partout, elle va donc contre les profits anormaux de consortiums de laboratoires. Je ne jette pas la pierre aux multiples laboratoires honnêtes, il y en a beaucoup qui sont réellement orientés vers le BIEN COMMUN, en revanche de grands consortiums internationaux ont perdu ce sens du BIEN COMMUN au profit de leur BIEN PARTICULIER et en cela ils sont répréhensibles.

Les plantes de "la pharmacie du BON DIEU" doivent certes être utilisées avec précaution car aucune tisane comme d'ailleurs aucune plante utilisée en excès n'est anodine (boire un litre de jus de carotte par jour comme certains l'ont fait innocemment peut rendre très malade par excès de vitamine A), pour utiliser les plantes, il faut donc avoir un minimum de connaissances, en revanche vouloir les interdire relève de la SECTE qui veut tout controler.

Chantal de THOURY

 

 

Repost 0
Published by Alliance Royale Nivernais-Berry - dans Santé
commenter cet article
31 juillet 2009 5 31 /07 /juillet /2009 16:48

               Délire autour de la grippe porcine. Et pas n'importe laquelle : une version mutante du virus, ce fameux H1N1 qui a commencé à faire des victimes et a mis sur les dents l'OMS qui a relevé son seuil d'alerte au niveau 5 (sur 6), même si la nuit dernière le Mexique est redescendu d'orange à jaune (ouverture des restos, de certains lieux publics...).Après la crise, la pandémie. De quoi faire tinter

une crécelle en criant : “c'est la fin du monde” ?  Pas encore semble-t-il.         Devenue A,   cette grippe qui fut mexicaine et porcine – preuve que.... lire ....
Repost 0
Published by Blogue Alliance Royale - dans Santé
commenter cet article
28 mars 2009 6 28 /03 /mars /2009 17:28

27 mars 2009 | Albert Barrois  sur le site LIBERTE POLITIQUE

Tout a été dit ou presque ces derniers jours sur la réponse du Pape à une question d'un journaliste de France 2. Le préservatif aggrave-t-il le problème du Sida ? C'est la science et l'expérience qui le disent : le pape a raison. Sur le plan personnel et collectif, seule une sexualité responsable peut enrayer la pandémie. Et les faits montrent que l'Afrique est parfois en avance sur les pays occidentaux dits civilisés. Explication par un chercheur en biologie cellulaire.

COMME D'HABITUDE, une phrase a été sortie de son contexte : qui s'en étonnera ? Les premières réactions maladroites de certains n'ont pas amélioré les choses, en particulier la tentative du service de presse du Vatican d'atténuer les mots du Pape en lui faisant dire que cela "risquait" d'accroître (aumentare en italien) le problème. En revanche il a été fort bien dit, surtout par les Africains eux-mêmes, mais aussi par des Européens, que toute cette affaire relevait d’une forme de racisme.

On ne prétendra jamais qu'un Français par exemple, est incapable......lire

Repost 0
Published by Albert Barrois sur Liberté Politique - dans Santé
commenter cet article
28 mars 2009 6 28 /03 /mars /2009 09:00

Communiqué de l'Acim du 24 mars 2009 - Sida : le pape a raison…

« S’il n’y a pas l’âme, si les Africains ne s’aident pas, on ne peut résoudre ce fléau en distribuant des préservatifs : au contraire, cela risque d’augmenter le problème. »

Ce sont les mots exacts que le pape a prononcés dans l’avion qui l’emmenait en Afrique et qui ont déclenché une déferlante contre la catholicité. Une de plus.

Quand le sida a été découvert comme une maladie mystérieuse 400 cas avaient été repérés dans le monde. Quelle était la solution ? Le préservatif.

En 1987, 51.000 personnes dans le monde étaient recencées comme ayant cette maladie (L’Express n° 1722). Valeurs actuelles écrit : « Deux populations à risque : les homosexuels américains et les Africains de la région subsaharienne » (13 juillet 1986). Cette revue ne voit à l’époque qu’une seule solution : «  le retour à la moralité ». Que prône Le Point à cette époque : le préservatif  (23 mars 1987, page 89) ? Entre ces deux options laquelle était la bonne ? « S’il n’y a pas l’âme, si les Africains ne s’aident pas, on ne peut résoudre ce fléau en distribuant des préservatifs : au contraire, cela risque d’augmenter le problème. »

Ce sont les mots exacts que le pape a prononcés dans l’avion qui l’emmenait en Afrique et qui ont déclenché une déferlante contre la catholicité. Une de plus.

Quand le sida a été découvert comme une maladie mystérieuse 400 cas avaient été repérés dans le monde. Quelle était la solution ? Le préservatif. En 1987, 51.000 personnes dans le monde étaient recencées comme ayant cette maladie (L’Express n° 1722). Valeurs actuelles écrit : « Deux populations à risque : les homosexuels américains et les Africains de la région subsaharienne » (13 juillet 1986). Cette revue ne voit à l’époque qu’une seule solution : «  le retour à la moralité ». Que prône Le Point à cette époque : le préservatif  (23 mars 1987, page 89) ? Entre ces deux options laquelle était la bonne ?

 

Le monde entier a choisi la seconde. Le sida passera de  400 cas à 4000 cas, puis à 40.000 cas, puis 400.000 cas, puis 4 millions de cas, puis 40 millions de cas avec cette seule option qu’était le préservatif présenté au nom de la liberté sexuelle. Sans doute faudra-t-il arriver à 400 millions de cas pour qu’enfin on se pose cette question ? Le préservatif est-il la seule méthode d’empêcher la propagation du sida ?  La réponse du pape est qu’il s’agit d’un pis aller. Pourquoi ?

Tout simplement parce que le préservatif ne protège que partiellement du sida, comme il évite partiellement les grossesses. Tous les gynécologues obstétriciens le savent (taux d’échec  4 à 12  % par année-femme). Tout simplement parce que le virus du sida est 500 fois plus petit qu’un spermatozoïde selon le professeur Lestradet de l’Académie nationale de Médecine. Et qu’un préservatif présente toujours des petits trous de l’ordre de 5 microns (millionième de mètre). (Rapport de l’académie nationale de médecine « Le Sida, propagation et prévention » 4 juin 1996 Bull. Acad. natle. méd. 1996, 180, n°6  Rapports de la Commission VII de l’académie de médecine avec commentaire. Editions de Paris). En Afrique du Sud, une expérimentation d’une gelée anti-sida a été faite sur 82.000 femmes  avec utilisation rigoureuse et absolue du préservatif. Cette gelée s’est avérée inefficace mais en plus 4 % des utilisateurs avaient attrapé le sida (Info Q.d.M. du 8.12.08). Tel est le taux d’échec. Le Figaro du dimanche  22 mars 2009 signale que "le préservatif est efficace à 87 % dans des conditions communes et à 97 % dans les meilleures conditions". Ces chiffres rejoignent exactement ceux que le Pr Henri Lestradet concernant les grossesses sur préservatifs. Qui dans le monde accepterait de donner à un enfant un jouet qui dans quatre cas sur cent va le tuer au bout d’une année ? Personne. C’est pourtant ce qui se passe avec la promotion du préservatif chez les adultes.

Le pape nous rappelle simplement à la raison. Le préservatif est en fait la roulette russe qui par un faux effet de sécurité condamnera à mort au bout d’une année quatre personnes sur cent.

Alors quelle est la solution ? Elle est donnée par l’ONU elle-même dans son programme réactualisé du 19 mars 2009 évoquant le moyen de réduire le nombre des contaminations. « Retarder l’âge du premier rapport sexuel, s’abstenir sexuellement, prendre des risques moindres en étant fidèle à son partenaire lorsqu’aucun des deux partenaires n’est infecté, réduire le nombre des partenaires sexuels et…utiliser régulièrement des préservatifs ».  Ceci rédigé en dehors de toute considération morale catholique bien évidemment venant de cet organisme. C’est en réalité ce que dit le pape qui ne prétend d’ailleurs nullement imposer aux autres religions ce qu’il demande aux catholiques auxquels il s’adressait en atterrissant en Afrique.

Or nous constatons que le seul pays au monde qui a vu s’effondrer le nombre des malades atteints du sida est l’Ouganda qui a fait de la fidélité conjugale et de la lutte contre la polygamie son cheval de bataille. Mais par exemple nous voyons  les Philippines avec seulement 9.000 cas connus qui arrive au 149 ème taux le plus bas de contagion de la planète sur 167 pays recensés (Google : Philippines sida /Comparaison de Pays / VIH/SIDA - taux d'incidence du sida). Par rapport à la population totale, il y a autant de patients atteints de la maladie sur tout l’Archipel que la France en génère chaque année et qui a actuellement 120.000 à 140.000 patients recensés. Pourquoi ? Tout simplement parce que le gouvernement  et l’Eglise ont appelé la population à modifier son comportement sexuel. Ce qui a évité à ce pays la tragédie que connaît l’Afrique. 

Il nous est demandé à longueur d’antennes de modifier notre comportement en matière de conduite automobile, d’hygiène alimentaire, dentaire, sportive, d’usage du tabac et de l’alcool ;mais pas question de modifier le comportement des peuples en matière de sexualité. Nous allons donc en payer le prix. Nous le payons d’ailleurs déjà par le coût exorbitant des traitements pour le sida, responsable en partie du trou de la sécurité sociale. En attendant l’arrivée d’un hypothétique vaccin.   

C’est ce qu’a voulu nous rappeler le Pape. Il joue en cette matière un rôle véritablement prophétique. Et il n’a cure de se voir accabler par les médias qui suivent la mode comme des moutons de Panurge. Il est là pour défendre la vérité et la morale enseignées par Jésus-Christ. Nous approuvons son courage face à la meute des loups qui le harcèle. Benedictus sit. Qu’il soit béni.

Dr. Jean-Pierre DICKES

 

Pour tout renseignement :

Dr Jean-Pierre Dickès
2, route d'Equihen
62360 St-Etienne-du-Mont

 

Repost 0
Published by Dr Jean Pierre Dickes - dans Santé
commenter cet article
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 15:57
Un scientifique de haut niveau vole au secours du pape. Préservatif : un scientifique de haut niveau confirme les propos de Benoît XVI .

L'opinion exprimée n'engage que son auteur.

Ce n'est pas la grosse presse qui évoquera les faits justifiant les propos de Benoît XVI. Et surtout pas les déclarations du directeur du Projet de recherche sur la prévention du sida à la prestigieuse université de Harvard aux Etats-Unis. Edward C. Green a jeté un véritable pavé dans la mare du trompeur consensus médiatique mondial. Mais il n’y aura pas d’onde de choc : les mêmes médias mondiaux s’intéressent à tout, sauf à la réalité.

Interrogé par la National Review Online, Edward Green (
lire ....suite) sur le site http://www.lescrutateur.com/




Repost 0
Published by la rédaction - dans Santé
commenter cet article

  • : Alliance Royale Nivernais Berry
  • Alliance Royale Nivernais Berry
  • : Blogue de soutien à L’Alliance Royale, qui est un parti politique fondé en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.
  • Contact

RENDEZ-VOUS

 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Nouvelles de la France Réelle

 

VGbandeau4.jpg

 

LA LIBERTE 
N'A PAS DE PRIXTVLibertés – La liberté n'a pas de prix

salonbeige678
réactualisation continue

logo_present.png

LA RADIO LIBRE DU
logo-page-de-garderadio-courtoisie.png PAYS REEL

   Pour éviter de perdre du temps à consulter journellement notre site pour ses éditoriaux réguliers, abonnez-vous tout simplement à la news letter (ci-dessous

En revanche, il est conseillé fortement d'éditer les dossiers clés pour se remettre la tête à l'endroit dans le discernement des esprits; ces dossiers se trouvent dans le pavé des dossiers à droite de votre écran.
 

Newsletter

Abonnez-vous pour être averti des nouveaux textes publiés
 

Divers

bulletin d'adhésion

blogue de Chantal de Thoury avec ses propositions

   
photo1

 


La plateforme politique de l'ALLIANCE ROYALE, est proposée à tous nos compatriotes par tous les candidats investis par celle-ci, et chacun des candidats dans ses compétences propres a aussi à proposer des changements ou aménagements de loi au gouvernement pour le BIEN COMMUN de tous,

En ce qui concerne le travail et propositions politiques de Chantal Sainsère de Thoury selon ses compétences et talents, elle les présente et defend sur le blogue

 

 

Les Rois ont fait la France

elle se défait sans ses rois