Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 mai 2015 3 27 /05 /mai /2015 16:53

La rédaction de votre présent blogue se fait un plaisir de relayer l'annonce suivante de ce bimestriel toujours très riche dans ces éditoriaux et dossiers traités; même si parfois certaines prises de positions sont "très" légèrement divergentes des notres au regard des positions un peu trop républicaines de très rares chroniqueurs. Ainsi que l'ont souvent souligné tous les royalistes qui réfléchissent sans passion mais avec sagesse sur le long terme, ce sont avec les meilleurs de tous ceux qui ont une influence vertueuse dans le cadre actuel républicain que nous devrons travailler quand le Roi sera revenu. Du fait du changement des institutions redevenues vertueuses, ils pourront donner encore plus le meilleur d'eux même au service de la France alors qu'actuellement ils sont bridés par les idéologies mortifères des adeptes des anti-philosophes des soi-disant lumières qui gouvernent notre pauvre pays en le décérébrant de plus en plus, dignes héritiers de ceux qui avaient clamé que la Révolution n'avait pas besoin de savants en assassinant Lavoisier et en fermant les écoles instaurés par nos rois. La ministre Bel-Kacem est dans la même lignée de nivellement des intelligences par le bas dans le cadre de la nième réforme scolaire depuis la mise sous tutelle des écoles "dites" libres au moment des Lois Guermeur Debré.

S'abonner à Monde et Vie pour digérer tranquillement hors écran, confortablement assis, les éditoriaux de ce très bon magazine est aussi un acte de résistance car il permet de retourner notre intelligence vers le Bien et le Beau

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Un nouveau numéro vient de paraître !

retrouvez en ligne des extraits de ce numéro

Entretien avec Elisabeth Nuyts : "On est en train de transformer le cerveau occidental et d’organiser la dépersonnalisation de l’homme" http://www.monde-vie.com/…/33-entretien-avec-elisabeth-nuyts

La passion de l'égalité, par l'abbé Guillaume de Tanoüaurn http://www.monde-vie.com/le-blog/32-la-passion-de-l-egalite

Entretien avec Philippe Pichot-Bravard : "Il y a une triple ambiguïté dans la déclaration des droits de l’homme"
http://www.monde-vie.com/…/35-philippe-pichot-bravard-il-fa…

pour lire l'éditorial d'Eric Letty, cliquez ici

Pour commander le pdf du numéro cliquez sur ce texte

Pour commander la version papier du numéro cliquez sur ce texte

Pour profiter de 25% de réduction c'est ici

Pour vous abonner c'est par là

suivez-nous sur TWITTER !

@Monde_et_Vie

_________

On a beaucoup entendu parler ces dernières semaines des disputes entre Jean-Marie Le Pen et sa fille Marine autour de la ligne à donner au Parti. Faut-il rester droit dans ses bottes le Parti de toutes les droites, gaullistes et pétainistes confondues, comme l’explique Jean-Marie Le Pen d’une manière qui n’est guère damnable dans Rivarol ? Ou bien doit-on jouer un ni droite ni gauche trop républicain pour être honnête comme le demande Florian Philippot ? Même si l’on estime que le Front national est le seul recours face à la Pensée et à la Politique unique, UMPS, il est clair que les responsables du Parti ne peuvent pas ne pas se poser cette question, qui représente, comme dit Marion Maréchal Le Pen toute la différence entre « l’ancien et le nouveau Front ». Question générationnelle donc. Question géographique aussi, qui ne se pose pas de la même façon à Hénin- Beaumont, à Forbach ou dans le Vaucluse. Question qui conditionne le report des voix de l’UMP et du Parti socialiste, chacun trouvant au Front national un visage déjà connu, attirant ou répulsif. Question de crédibilité politique enfin : cela fait bien longtemps que le peuple français a appris que les politiques ne pouvaient pas grand chose face au principe de réalité. Mais nous avons besoin de résultats !

Chacun à leur manière, Eric Letty, Antoine Ciney et Jean-Pierre Maugendre listent les difficultés que doit affronter un Parti populiste aujourd’hui, avec ses forces et ses faiblesses. Jean-Yves Le Gallou montre de son côté les difficultés qu’il faut gérer lorsque l’on roule plein gaz entre stratégies électorales et conviction politique. Sans vouloir rien lâcher.

Nous avons fait le pari, à Monde & Vie, de pouvoir aborder la question du FN sans psychodrame. Sans qu’on puisse dire, comme naguère Caran d’Ache : « Ils en ont parlé ».

Aidez-nous à nous faire connaître,

transférez ce mail à vos contacts !

Nouveau site : http://www.monde-vie.com

Monde et Vie 14 rue Edmond Valentin 75007 Paris.

Monde et Vie : une presse de notre famille de pensée
Repost 0
Published by Alliance Royale Nivernais-Berry - dans lectures conseillées le combat de la reconquête
commenter cet article
7 mai 2015 4 07 /05 /mai /2015 00:15

Avec les disputes fratricides qui ont lieu à l'intérieur du FN, les deux livres de Yves Marie Adeline "La droite où l'on arrive jamais" et "la droite impossible" sont plus que jamais d'actualité, puissent t'ils servir de contre poison et de vademecum à tous ceux qui se laissent continuellement entrainé par les sirènes républicaines vers des lendemains qui déchantent......

Jeudi 
16 Octobre 
2014

D’où nous vient ce sentiment que nous sommes devenus étrangers à notre propre pays, que quelque chose nous échappe, que nous ne comprenons plus la rapidité vertigineuse de notre société post-moderne ?

Yves-Marie Adeline dans son ouvrage « La droite piégée » nous donne des éléments de réponse en décrivant brillamment  « l’effet du cliquet ».

Premier élément à observer : le système politique républicain est taillé aux mesures de la gauche et non de la droite ; quand la droite est au pouvoir le système qu’elle occupe reste toujours un système de gauche. C’est pourquoi la droite est un éternel otage

Les manuels scolaires nous enseignent que la Révolution française a commencé en 1789 et s’est achevée en 1799. Voilà une lecture bien superficielle des choses. Si on considère que 1799 marque la fin des violences révolutionnaires, pourquoi pas ? Mais l’œuvre de la révolution continue car la révolution n’est pas que désordre et chaos ; ce désordre existe d’abord mais il cède la place ensuite à un plan mûrement réfléchi, qui marque l’accomplissement d’une vision émancipatrice annoncée par les soi-disantes Lumières. Et ce plan ne peut progresser que par le principe du cliquet. Ce phénomène du cliquet permet de passer d’un cran à un autre selon un processus non-rétrogradable. La gauche poursuit sa révolution depuis 1789 jusqu’à aujourd’hui et la droite la subit en toute complicité tout simplement parce que notre système politique républicain a été conçu dès l’origine par la gauche. La droite d’ailleurs appelée au pouvoir pour ses qualités de gestion n’y sera jamais que locataire ; c’est la gauche qui en est la propriétaire naturelle.

Deuxième élément : la gauche a un besoin vital de ce que l’on appelle  l’alternance c’est-à-dire le passage du pouvoir alternativement à droite puis à gauche. Pourquoi ? Tout simplement parce que la gauche a régulièrement besoin de reprendre son souffle, d’une remise en ordre. Ainsi la droite donne une cohérence à l’aventure de la gauche et s’en fait la complice consentante.

Ainsi la stratégie révolutionnaire, pétrie de dialectique,  alterne successivement entre l’avancée sociale,  l’attaque sociétale et le faux repli « conservateur » afin de consolider ses conquêtes. Ainsi par exemple : Napoléon qui a stabilisé et parachevé les acquis révolutionnaires

Il suffit  pour s’en pénétrer de regarder les derniers développements de l’actualité à propos du mariage de deux personnes du même sexe. Il est évident qu’aucun parti républicain ne reviendra sur la loi Taubira puisque le mécanisme est implacable. L’effet de cliquet joue à fond : la droite ne peut que valider sauf à sortir du système, c’est-à-dire de la matrice républicaine.

Impossible d’échapper au sortilège du principe du cliquet !

 

Mettre fin à ce sortilège,  c’est choisir la monarchie !

 

à se procurer sur le site de l'Alliance Royale: http://boutique.allianceroyale.fr/fr/5-livres

à se procurer sur le site de l'Alliance Royale: http://boutique.allianceroyale.fr/fr/5-livres

Repost 0
Published by Alliance Royale Nièvre - dans lectures conseillées
commenter cet article
5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 19:46
Les pères du libéralisme

Les pères du libéralisme

Comment en sortir ? Comment s’en débarrasser ? Le déroulement des réactions saines de rejet en France dont le déclencheur fut la Loi Taubira a montré que si les nouvelles générations qui s’engagent dans le combat ont la générosité du cœur, elles manquent cruellement de formation philosophique. Ils ne sont pas encore « amis de la sagesse ». puisse ce document donner le désir à un grand nombre de prendre en fin les outils spirituels et humains nécessaires pour agir efficacement chacun à sa place dans le combat pour le redressement de la France

Repost 0
26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 20:08
Image illustrative de l'article Homme de Vitruve

« De tous les capitaux précieux… le plus précieux, le plus décisif, ce sont les hommes ».Staline

mais lui voyait t'il l'homme autrement que comme un outil au service de son pouvoir tyrannique 

 

Au moment où des français se lèvent pour défendre la dignité de toutes les personnes et de toute la personne, en particulier des plus fragiles, que faire pour une action durable ?  Ce livre est un maître livre pour bien penser l’action en fonction du but poursuivi. Tout homme ou femme d’action le lira avec profit pour inspirer son engagement. Jean Ousset est le premier en effet à avoir méthodiquement formaliser une doctrine de l’action culturelle, politique et sociale à la lumière de l’enseignement de l’Eglise pour concrètement répondre au mal par le bien. 
Action de personne à personne et actions multiformes en réseau, ses intuitions sont mises en œuvre magnifiquement dans l’utilisation d’internet. 
A l’encontre des pratiques révolutionnaires et de la dialectique partisane, si l’amitié est le but de la politique, Jean Ousset nous montre comment pour agir en responsable, l’amitié en est aussi le chemin.

 *

*   *

La lutte est idéologique, assure-t-on.

  • Ce qui est vrai si l’on entend désigner la raison, l’argument suprême – et donc l’ampleur, la gravité – des conflits qui déchirent le monde.
  • Ce qui est faux… si l’on pense que les idées sont susceptibles de déclencher, commander, orienter, par elles-mêmes des réalisations telles qu’en ces affaires l’homme serait plus mû que moteur. Réalisations qui s’imposeraient comme de l’extérieur, par une sorte de téléguidage intellectuel. Opération où la volonté, la prudence, la ténacité des hommes n’auraient qu’à s’attacher à un travail de diffusion, de formation..................à lire.......
Repost 0
Published by Alliance Royale Nivernais-Berry - dans lectures conseillées
commenter cet article
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 18:32

l'actualité dont les médias "officiels" de droite domme de gauche est si censurée et si dense, que nous trouvons plus simple de donner sur ce blogue purement et simplement l'adresse permanente des trois médias qui actuellement donnent les informations non transmises dans leur intégralité par les quotidiens et magazines ayant pignon sur rue, surtout dans notre Nivernais-Berry ou la Presse du Groupe Centre France a occulté presque complètement les évènements importants qui se déroulent actuellement dans toute la France où la Résistance s'organise à tous les échelons et continuera de toutes façons même si les lois perverses sur le changement de Société visé par le Gouvernement sont votées par les députés aux ordres des "loges maçonniques" comme ils le firent déjà en 1881 et en 1905 sans tenir compte des désirs réels du peuple de France.
Bonne lecture: sur ces trois blogues où on retrouve les éditorialistes dU Quotidien "Présent" et du bi-mensuel "Monde et Vie", on peut aussi s'abonner au journal de "Present" par reception du journal sur pages Internet

Riposte-catholique
Repost 0
Published by Alliance Royale Nivernais-Berry - dans lectures conseillées
commenter cet article
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 20:00


C'est lors de sa mandature de Ministre de l'Intérieur sous la Présidence de François Mittérand que Pierre Joxe fit interdire par arrêté du 25 mai 1990 ce livre de fiction politique anticipée.

Cette mesure avait été prise suite au contexte brûlant de l'époque où tous les partis politiques avaient décidé de diaboliser le FN, dans les rangs desquels circulaient de façon privilégiée ledit livre en copies nombreuses à partir des vieilles bibliothèques familiales. Toutes les personnes censées savaient bien sur que c'était un faux, mais toutes les personnes sensées se faisaient aussi la réflexion que les projections politiques faites à partir des constats sur la Société, des conséquences générées, et des causes qui amenaient à cela étaient extrêmement fines et bien vues.

Cet arrêté est maintenant abrogé, et le livre est de nouveau en vente libre. France Phi Diffusion en assure la diffusion sur son site et en dresse un commentaire par le biais de l'écrivain Philippe Randa.

                                       “Protocoles”des Sages de Sion décrit une fiction
                                   
devenue la triste réalité en de nombreux pays
                                    
depuis le XXe siècle ! »

Entretien avec Philippe Randa pour le livre « Protocoles » des Sages de Sion : un paradoxe politique, théorique et pratique (Éditions Déterna, 468 pages, 35 euros)

(propos recueillis par Aliénor Marquet).

Cette réédition s’imposait-elle vraiment ?

Oui, notamment parce qu’il s’agit de la version française de Serge Nilius de 1937 qui respecte le texte original. D’autres plus ou moins réécrites ou correctement traduites circulent “sous le manteau” ou sur le net. Certaines omissions, certains ajouts, y amplifient de façon délirante tous les fantasmes complotistes. Remercions donc Me Delcroix d’avoir permis l’abrogation de l’article de loi qui interdisait sa vente en France.

Ce livre n’est-il pas déjà en lui-même un bréviaire de fantasmes anti-judaïques…

Comme il s’agit d’un faux, du moins pour sa polémique antijudaïque au demeurant assez faible et peu passionnante (Bernard Plouvier en explique l’historique dans sa contribution) et également en partie le plagiat du livre de Maurice Joly, personne de sensée ne peut plus adhérer au thème usé et mélodramatique du “complot juif mondial”.

Alors, quel est son intérêt ?

C’est tout simplement un génial manuel de totalitarisme, un bréviaire pour apprenti dictateur, et c’est en cela que réside son intérêt essentiel. Il décrivait, en son temps, une fiction, devenue la triste réalité en de nombreux pays depuis la fin du XXe siècle. Les maîtres du jeu économique sont parvenus à imposer à la quasi totalité des peuples une « gouvernance mondiale » politique, médiatique, économique… Dans un tel contexte, il est intéressant, voire utile, de présenter au lecteur doué d’esprit critique, à l’humaniste ayant conservé un peu de son libre-arbitre, un ouvrage qui fut prophétique à l’époque de sa parution. Beaucoup citent ce livre et le méprisent, par conviction ou par opportunisme, mais en fait, peu l’ont vraiment lu.

“Protocoles” des Sages de Sion : un paradoxe politique, théorique et pratique présenté par Philippe Randa (éditions Déterna, 468 pages). Ce livre comprend 4 parties : “Réflexions sur les “Protocoles” des Sages de Sion” de Bernard Plouvier ; ““Protocoles” des Sages de Sion” de Serge Nilus ; “Dialogue aux enfers entre Machiavel et Montesquieu” de Maurice Joly : L’abrogation de l’article 14 de la loi du 29 juillet 1881 par Me Éric Delcroix.

on peut se procurer ce livre “Protocoles” des Sages de Sion : un paradoxe politique, théorique (35 euros) sur le site:

 http://francephi.com/?s=protocoles+des+sages+de+sion&post_type=product
Commande par internet (paiement 100 % sécurisé par paypal ou carte bancaire) sur le site.

Francephi diffusion - Boite 37 - 16 bis rue d’Odessa - 75014 Paris - Tél. 09 52 95 13 34 - Fax. 09 57 95 13 34 – Mél. diffusion@francephi.com

 

 

 

 

Repost 0
Published by Alliance Royale Nivernais-Berry - dans lectures conseillées
commenter cet article
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 10:15
Légende dorée des enfants - 2 - Le bon roi saint Louis Les vacances scolaires commencent Samedi pour la zone B, puis vient la zone A samedi en 8 et ensuite la zone C samdi en 15.
Où qu'elles se passent , la nuit tombe encore tôt; pour ceux qui ont décidé d'avoir une vie raisonnable pendant ce temps de carême et de jeûner un peu ou beaucoup des jeux électroniques, des programmes télévisés abêtissants (avez-vous remarqué que les programmes interessants qui élèvent l'esprit ou l'intelligence sont très souvent à des heures tardives), il vient souvent le désir de reprendre les lectures, peut-etre aussi d'abandonner pour ceux qui s'y sont engagés la lecture sur écran (procédé kindell) et de retrouver le tranquille plaisir de lire un livreposé sur les genoux, de le feuilleter à loisir, d'en marquer les pages par des signets qui permettent de s'y référer, plaisir tranquille incomparable que n'apporte pas la lecture sur écran. temps de lecture tranquille le soir après les activités de plein air de la journée,poste de télévision éteint

 
A chaque période de congés, ce site a pris l'habitude d' encourager la lecture des principes fondamentaux qui guident les royalistes, comme l'adjectif l'indique, ils sont bien les principes et fondements de ce mode de gouvernement: LE SOCLE .

Il est extremement important de les avoir toujours en tête pour ne pas s'égarer à chercher des chimères qui ne mènent nulle part,
L'Alliance Royale en propose sur son site dans sa boutique;

pour les autres auteurs comme Bonald, La Tour du Pin, Monseigneur Delassus   etc...on ira avec profit sur le site des éditions du Chiré qui sont une mine pour les lectures catholiques et royales.

et surtout il ne faut pas se lasser de lire et relire le dossier sur le libéralisme et la petite politique de St Thomas d'Aquin qui sont sur le présent blogue et qu'il est reccomandé de copier et d'éditer sur papier et de relier pour s'y référer aisément ensuite

ON lira avec profit également "le libéralisme est un péché" de Vincent  Seralda
Précis de Doctrine Sociale de l'Eglise à l'usage des chefs d'état du père Jean Jacques Marziac

POUR LES ENFANTS
on trouvera un grand nombre de livres que les parents peuvent faire lire à leurs enfants en toute confiance sur le site , :
toute la série de "La légende dorée pour les enfants" de Mauricette Vial Andru aux éditions du Chiré
l'année liturgique expliquée aux enfants véritable délice de Marthe Magnin écrivain Nivernais, pour les enfants et aussi le plaisir des parents.
et tant d'autres aux rubriques "jeunesse"  des éditions du Chiré et aussi aux éditions Clovis

sans oublier pour ceux qui n'ont pas encore compris que les partis politiques nous emmènent sur des voies de garage les 3 livres clés d'Yves Marie Adeline: "la Droite où l'on arrive jamais" et "La Droite impossible" puis "le Royalisme en question" épuisé actuellement en rupture de stock sur les sites nommés (mais qui peut être obtenu sur des sites que nous ne conseillons pas en raison de leurs prises de position en faveur des groupes soutenant des politiques de déviance que nous ne pouvons suivre)

et naturellement les 2 petits fascicules clés: le livre bleu de l'Alliance Royale et dix très bonnes raisons de restaurer la Monarchie

Nous recommandons également le site livres en famille, si on a un livre à acheter précis en tête,  car il semble être en restructuration, les jacquettes n'étant pas mises en ligne,  il est pour le moment difficile de lecture  pour faire un choix. ils font également partie des "saines" librairies.

Repost 0
Published by Alliance Royale Nivernais-Berry - dans lectures conseillées
commenter cet article
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 15:13

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Offre spéciale MANIF POUR TOUS

abonnement 1 an  

à 49 euros au lieu de 62 euros *

 

 

Monde et Vie 870 - Janvier 2013

 

 C'est la France qui est dans la rue !

 

 

Commander ce numéro

 cliquez ici 

 

Profiter de l'offre spéciale

cliquez là

 

Voir toutes les formules d'abonnement

 cliquez ici

 

 

 

 

  

 

 

---------------------------------------------------------------------

-------------------------

 

 

EDITORIAL

Lorsque paraîtront ces lignes, il est probable qu’un fleuve humain, une manifestation monstre, aura déferlé dans les rues parisiennes pour protester contre le projet de loi visant à légaliser le « mariage » homosexuel, qui ouvre la porte à l’adoption d’enfants par les « couples » ainsi constitués. Combien seront-ils à crier leur refus de ce bouleversement gravissime du code de la famille ? 500 000 ? Un million ? Plus encore ? Peu importe : de nombreux indices laissent penser que la protestation sera énorme. Partout des cars sont affrétés. Les trains vers Paris sont complets. La France bouge. Le pays réel se lève.
Le pouvoir ne l’avait pas prévu. L’ancien ministre de la Santé Georgina Dufoix confiait récemment à un dirigeant de la « Manif pour tous » que les responsables socialistes croyaient encore cet automne que seule la frange la plus « réactionnaire » des catholiques protesterait. Comme elle soulignait le danger de supprimer du Code civil les mots « père » et « mère », au cours d’un cocktail réunissant les anciens ministres de François Mitterrand, ses interlocuteurs lui répondirent qu’il ne s’agissait que d’une modification sémantique sans grande conséquence. Autrement dit, les promoteurs de cette loi eux-mêmes n’en mesurent pas le risque ! Ces apprentis sorciers, uniquement préoccupés de leur tambouille électorale, jettent dans leur chaudron de sorcière des produits toxiques sans se rendre compte que leur brouet est de nature à empoisonner la société française et à durablement abîmer la civilisation.
Ils ne sont pas les seuls à sous-estimer ce danger. La présidente du Front national, Marine Le Pen considère que « lancer ce débat aujourd’hui est un piège au bénéfice exclusif du PS et de l’UMP », une « diversion politique » destinée à « cacher la politique libérale du gouvernement » et à « recréer artificiellement le clivage gauche-droite qui n’existe plus ».
Certes, le gouvernement compte sur les sujets de société pour donner le change à sa gauche, qui lui reproche de ne pas rompre davantage avec la politique économique conduite par son prédécesseur. Mais Marine Le Pen se trompe. On se remet d’une crise économique, il est possible de corriger de mauvais choix économiques et les conséquences qui en découlent, même si ce n’est pas facile, prend du temps et exige des efforts très contraignants. Mais il est beaucoup plus difficile encore de soigner les fractures de civilisation et c’est de cela qu’il s’agit ici.
Si nos politiques ne le voient pas, comme elle, comme François Hollande, comme les dirigeants de la droite classique qui se montrent aussi d’une discrétion de rosière (même si Jean-François Copé, pour des raisons qui, je le crains, tiennent principalement à sa stratégie personnelle au sein de l’UMP a appelé à manifester), c’est qu’ils ont oublié le vrai sens, le sens noble du mot « politique ».
Toute la classe politique, heureusement, ne fait pas défaut. Des milliers de maires ont fait connaître publiquement leur opposition au « mariage » homosexuel et à l’adoption et de très nombreux élus – dont les députés du Front national, Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard – ont fait savoir qu’ils participeraient à la manifestation du 13 janvier.
Autre bonne nouvelle, les évêques français se sont montrés à la hauteur de la situation. Sans appeler officiellement à manifester – ce qui aurait été une erreur, le gouvernement cherchant à faire croire, contre l’évidence, que l’opposition au projet de loi est le fait des seuls catholiques –, ils prêchent d’exemple, comme le cardinal Barbarin, primat des Gaules, qui a fait savoir qu’il manifesterait.
La meilleure nouvelle, cependant, c’est la spontanéité de cette protestation. Le combat continue, les Français sont au rendez-vous.

Eric Letty

 

 

 

 

www.monde-vie.com

 

MONDE ET VIE, 14 rue Edmond Valentin 75007 PARIS. 01 47 05 10 42

 

*OFFRE RÉSERVÉE AUX NOUVEAUX ABONNÉS

 

                   

 

Repost 0
Published by Alliance Royale Nivernais-Berry - dans lectures conseillées
commenter cet article
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 20:10

Christine Delbove est une femme de conviction qui habite mon village de Rouy; elle est certes pleine d'a-prioris en ce qui concerne la Royauté; écolo. un peu trop "pastèque" idéologue pour mon goût, on ne peut cependant lui dénier un solide bon sens de terrain, bon sens qui s'est forgé dans les difficultés de la vie que son mari et elle ont eu à surmonter pour continuer à vivre à la Campagne.

Mettant en application tout ce qu'elle préconise, elle a écrit 2 livres plein de bons conseils pour se reconvertir dans les métiers de la campagne sans faire des investissements énormes et aussi comment se débrouiller partout par les circuits de débrouillardise qui se mettent en place partout.

La Délégation de l'Alliance Royale du Nivernais Berry, ne peut que soutenir toutes ces initiatives qui vont dans le bon sens de la création de groupes solidaires face à la crise.
A lire donc et à appliquer pour ceux qui cherchent une reconversion, difficile certes mais tout à fait réalisable en espérant que Madame Delbove comprendra que les royalistes sont comme elle composés d'hommes et de femmes qui ne désirent comme elle que tous puissent par leur travail et par leurs efforts vivre en harmonie entre eux et en symbiose avec la Nature que Dieu a mis à leur disposition et qu'ils ont le devoir d'entretenir sans l'exploiter indûment.

Gagner sa vie à la campagne
Agrandir l'image


Gagner sa vie à la campagne

( Christine DELBOVE )

22,00 €  
à se procurer sur
http://www.corbeille-nature.com/boutique?page=shop.browse&category_id=31&Treeid=26


Un livre de Christine Delbove, journaliste spécialisée sur questions de la "petite" agriculture, propose des pistes à qui souhaite créer une activité agricole nouvelle ou complémentaire. Voir En savoir plus [...]

Ce livre est un guide pratique destiné à deux types de lecteurs.

D'abord à celui qui a déjà une activité agricole, et qui souhaite se diversifier.
Ensuite à celui qui, installé en ville ou déjà à la campagne, souhaite créer une activité en lien avec l'agriculture.

Ce guide aborde la réglementation, les aides, les formations, des informations sur la commercialisation et détaille une vingtaine d'activités possibles, parmi lesquelles l'élevage (chevaux, porcs, chien, volailles, ..) le maraîchage, le pain, la cueillette sauvage, le miel, la cueillette sauvage.

De nombreux témoignages, notamment de producteurs nivernais, permettent de plonger le lecteur dans le quotidien de ces activités. Partez à leur rencontre !

Pour passer du rêve à la réalité.


 
Guide anti-crise
Agrandir l'image


Guide anti-crise

( Christine DELBOVE )
14,90 € sur
http://www.corbeille-nature.com/boutique?page=shop.browse&category_id=31&Treeid=26

Un guide pratique sur les pistes d'une vie alternative, plus humaine, plus douce pour la planète. Thèmes traités : les SEL, le covoiturage, l'énergie, les oasis en tout lieux, les SCOP, la finance orientée vers l'homme.
Repost 0
Published by Chantal de Thoury - dans lectures conseillées
commenter cet article
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 18:22

aux éditions CHIRE: http://www.chire.fr/A-123095-la-constitution-de-l-ancienne-france--principes-et-lois-fondamentales-de-la-royaute-francaise.aspx

Bernard Basse s'est penché en juriste (il est Docteur en droit) sur l'histoire de notre pays. Il ne l'a pas envisagée du point de vue des événements et des hommes, mais de celui des institutions. Il s'est attaché à établir et à analyser le contenu de ce qu'on peut appeler la "constitution" de la royauté, régime sous lequel les Français ont vécu de Clovis à la Révolution. La tâche était délicate. Son travail couvre une très longue période : l'année 1986 marquait le quinzième centenaire de la naissance du royaume franc (c'est en 486 que la victoire de Soissons livra à Clovis le dernier bastion romain de la Gaule). Au cours de ces quinze siècles, les règles du jeu politique ont nécessairement évolué, et ces règles n'ont jamais été consignées dans un texte portant le titre de constitution. L'ouvrage de Bernard Basse propose donc une étude doctrinale de la formation de l'institution royale, de son développement, de ses vicissitudes, de son déclin et de sa ruine à la Révolution. Ainsi nous offre-t-il à la fois un précieux outil pour la connaissance de notre passé et l'instrument d'une réflexion stimulante pour l'avenir.

UN LIVRE REMARQUABLE QUI EST UN DES LIVRES REFERENCE QUE TOUTE PERSONNE QUI SE POSE DES QUESTIONS SUR LA CONSTITUTION ORALE DE L'ANCIENNE FRANCE. ON CONSTATE A SA LECTURE QUE NOTRE PAYS ETAIT REMARQUABLEMENT BIEN ORGANISE DU TEMPS DE NOS ROIS ANTERIEURS A LA REVOLUTION.
LIVRE A LIRE POUR TORDRE LE COU A TOUTES LES FAUSSES IDEES RECUES ET VEHICULEES PAR LA REPUBLIQUE._
_________________________________________________________________________________________

A LIRE AUSSI ABSOLUMENT, Yvan BLOT décortique remarquablement toutes les forces mises en place par les oligarchies au pouvoir pour prendre le contrôle total du pouvoir au niveau mondial et transformer les societés à leur guise dans des dictatures douces et paralysantes, les anesthesiant totalement et sans autre but que la réussite financière d'un petit nombre qui met tout le reste de l'humanité en esclavage sans qu'elle en ait réellement conscience. Pour cela, il s'appuie sur sa propre expérience ainsi que sur les nombreux ouvrages d'autres penseurs qui ont étudié la "fausse démocratie" dans laquelle nous vivons qui est en réalité une machine à fabriquer des dictatures.

L’oligarchie au pouvoir. D’Yvan Blot

jeudi 12 juillet 2012 , source NOVOPRESS

Haut fonctionnaire, homme politique et écrivain, Yvan Blot présentait lundi à la presse son dernier essai intitulé L’oligarchie au pouvoir. Résumé de ce remarquable plaidoyer pour un retour à une démocratie authentique. Ou le peuple décide lui-même des choix fondamentaux qui engagent son existence et son avenir.

Les Français croient vivre en démocratie mais les études d’opinion montrent qu’ils ont de moins en moins confiance dans la façon de l’appliquer. Alors qu’ils font confiance à 90% en l’armée et 80% à la police, ils n’accordent leur confiance au parlement qu’ils ont pourtant élu qu’à 38%. Leur confiance dans les partis politiques n’est que de 12%. Beaucoup de Français pensent que voter à gauche ou à droite ne sert à rien. C’est toujours la même politique ou presque qui est menée, notamment en matière d’immigration ou d’insécurité, voire d’impôts et de dépenses publiques.

Ils ont le sentiment diffus d’être gouvernés par un petit nombre d’hommes, une oligarchie, dont beaucoup de membres, hauts fonctionnaires, dirigeants syndicaux ou patronaux, journalistes, magistrats, partagent la même idéologie coupée de la population. Cette oligarchie a une idéologie égalitariste et cosmopolite et n’a pas de responsabilité claire : c’est la prédominance du court terme qui compte avec les politiques ou les fonctionnaires qui sont des gérants de l’argent des autres et non des propriétaires soucieux du long terme.

La résistance à l’oligarchie s’accroît : les partis et syndicats perdent leurs membres. Il y a de plus en plus d’abstentionnistes. Les partis marginaux et populistes ont de plus en plus d’audience. Ce phénomène touche toute l’Europe.

Afin de restaurer une gestion patrimoniale des affaires publiques, il faut redonner du pouvoir au citoyen comme c’est le cas en Suisse mais aussi dans l’ouest des Etats-Unis, en Italie ou dans les Länder allemands. Dans tous ces pays, on pratique les référendums d’initiative populaire et la confiance du peuple dans les institutions est beaucoup plus élevée qu’en France.

Mieux encore, des études universitaires poussées notamment de John Matsusaka de la Southern California University (Los Angeles), de Lars Feld (Heidelberg) et de Gebhardt Kirchgässner (Université de Saint Gall en Suisse) montrent que là où le référendum populaire est possible, les impôts et dépenses publiques sont 30% plus faibles, et la dette publique 50% plus réduite que dans les pays à démocratie purement représentative. Le système comporte un frein et un moteur : le frein est un référendum sur les lois votées par le parlement ou les décisions d’un conseil municipal. C’est une pétition de citoyens (50 000 en Suisse) qui déclenche un référendum veto et le citoyen peut annuler une nouvelle loi. Le moteur est l’initiative populaire : en Suisse, 100 000 citoyens peuvent provoquer un référendum sur un nouveau texte de loi. Le parlement peut faire un contre projet et le citoyen tranche entre les deux. On a plus d’un siècle d’expérience en Suisse et aux USA, plus de trente ans en Italie et vingt en Allemagne et ce système de démocratie semi directe donne de bons résultats mais on se garde bien d’en parler dans notre pays.

Il permet de faire un contre pouvoir à l’oligarchie composée des medias des élus et des hauts fonctionnaires politiquement corrects. Aujourd’hui, le parlement ni les juges ne sont des contre pouvoirs car ils sont asservis à l’exécutif pour les premiers et à la pensée dominante pour les seconds. L’oligarchie n’est pas seulement un mal pour les citoyens mais aussi pour le gouvernement car elle bloque les réformes de ce dernier.

Le problème n’est pas uniquement national mais concerne le niveau local. Tout le monde sait que les dépenses des collectivités locales montent en flèche. Prenons un exemple comparé : Paris et Munich. A Paris le maire veut construire des tours. Lorsqu’on lui fait remarquer que les sondages montrent qu’une majorité de parisiens est contre, le maire répond : la démocratie, cela consiste pour moi à faire ma politique. Ceux qui ne sont pas contents n’ont qu’à voter contre moi la prochaine fois (donc plusieurs années plus tard). A Munich, le maire socialiste voulait aussi construire des tours. Il a fait passer la décision au conseil municipal grâce à sa majorité à sa dévotion. Mais avec une pétition de quelques milliers de signatures, les citoyens mécontents ont déclenché un référendum : une majorité a décidé qu’on ne construirait pas plus haut que la cathédrale de Munich !

L’oligarchie vs le peuple Au niveau national, une initiative populaire a imposé en 2010 l’expulsion des étrangers criminels sans passer par les juges considérés comme trop laxistes. Une autre a maintenu le principe de la concurrence fiscale entre les cantons qui conduit à faire baisser les impôts, ce qui favorise l’économie suisse. La Suisse est un si grand succès avec 2% de chômeurs et des salaires souvent doubles des salaires français qu’on préfère ne pas en parler.

Pourquoi ce système marche ? Le bon sens populaire qui s’appuie sur l’expérience vécue, existentielle, des citoyens fait contrepoids aux experts qui reflètent le point de vue des intérêts organisés et non l’intérêt général qui par définition ne peut être défendu par des lobbies puissants.

La classe politique est-elle capable de comprendre en France que la démocratie directe ferait contrepoids aux oligarchies dans le sens des arbitrages à long terme et de l’intérêt général ? L’histoire de France montre que les oligarchies sont souvent aveugles à ce qui les menace et les blocages demeurent jusqu’à ce que de graves crises apparaissent. C’est malheureusement vers ce scénario que l’on semble se diriger.

Il faut espérer que des responsables ayant une vue à plus long terme nous économisent ces crises en faisant la réforme nécessaire. Le projet de réforme de la constitution que contient le livre a été repris par le député Christian Vanneste et 24 députés UMP. Il s’agit de mettre en place le référendum d’initiative populaire en France car l’article 11 de notre constitution, qui prévoit un tel dispositif, est rédigé de telle façon qu’il ne peut pas fonctionner.

Il prévoit qu’il faut une pétition de 3,5 millions de citoyens plus 280 parlementaires pour présenter un texte. En Italie, il suffit de 500 000 signatures pour déclencher un référendum ! Chez nous si le parlement discute le texte, il n’y a pas de référendum. En Italie comme en Suisse, le référendum est déclenché automatiquement.

Cette réforme permettrait de prendre enfin au sérieux la déclaration des droits de l’homme de 1789 qui dans ses articles 6 et 14 prévoit que les citoyens, et pas seulement leurs représentants, peuvent voter la loi et voter les impôts. Cette réforme a beaucoup d’arguments pour elle mais pour la France, elle peut sembler révolutionnaire. Elle ne sera faite que lorsque la situation deviendra grave mais avec notre dette publique notamment, cela a de fortes raisons d’arriver !

- Novopress

L’oligarchie au pouvoir. Yvan Blot Editions Economica 144 pages 19 euros

 

Repost 0
Published by Alliance Royale Nivernais-Berry - dans lectures conseillées
commenter cet article
28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 19:46

        La majorité de nos compatriotes va rentrer en période de vacance de leur travail habituel pour prendre un repos bien gagné. l'été est plus propice au farniente à l'heure de la sieste. c'est l'heure de la somnolence et pour ceux qui ne désirent pas dormir celle de la lecture tranquille avant de reprendre des activitées physiques de détente.

           Nous proposons à la lecture ou relecture en ces temps de réflexion paisible,  le remarquable livre de Gérard Authier pour en finir avec la fausse théorie de l'évolution progressive
"Homme qui es-tu? fils du singe? ou fils de Dieu," en vente sur: http://carrefour-du-net.com/boutique/index.php?item=homme-qui-es-tu-_&action=article&aid=296&lang=FR qui reprend et réactualise en s'appuyant sur les dernières découvertes scientifiques les arguments développés déjà ultérieurement par Daniel Raffard de Brienne dans son livre "pour en finir avec l'évolutionisme".

Parallèlement la lecture des livres proposés à la boutique de l'Alliance Royale sont plus que jamais d'actualité quand on constate la déliquescence du "sérail" politique de la République, auquels on rajoutera l'excellent livre de YVAN BLOT: "L'Oligarchie au pouvoir" dans les librairies ou sur internet:  http://www.amazon.fr/Loligarchie-au-pouvoir-Yvan-Blot/dp/2717860428

cliquer sur cette image pour acceder à la Boutique

trois livres clés du "combat" royaliste au 21è siècle sont particulièrement conseillés ci-dessous avant d'aborder peut-être ensuite des lectures plus ardues comme le livre de Yves Marie Adeline sur "l'histoire mondiale des idées politiques" et "la pensée antique" 

"La Droite où l'on arrive jamais"
de Yves Marie Adeline
La Droite où l’on n’arrive jamais ...
et "Le Royalisme en question"
du même auteur Yves Marie Adeline
Yves-Marie Adeline Le Royalisme en questions-(1792-2002), Perspectives pour le XXIe siècle
 "10 bonnes raisons de restaurer la Monarchie"
de Renaud Dozoul et Laurent d' aUMALE
Dix très bonnes raisons de restaurer la Monarchie

 

Repost 0
Published by Alliance Royale Nivernais-Berry - dans lectures conseillées
commenter cet article
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 18:06

Hollywood est parfois perçu comme une immense machine de propagande au service de l’idéologie libérale et progressiste. Et il est vrai que, assez souvent, les œuvres cinématographiques qui en ressortent ne manquent pas de faire la promotion d’un certains nombre de valeurs propres à l’ère du temps : hédonisme, individualisme, consumérisme…

Se limiter à cette approche cependant serait oublier qu’il existe un cinéma plus anticonformiste, qui rompt avec cette vocation propagandiste des studios californiens et prend les pseudo-valeurs sus-décrites à contrepied en présentant la tradition sous un jour favorable.

C’est le cas tout d’abord de « Autant en emporte le vent » (Gone with the Wind), réalisé en 1939. Véritable chef-d’œuvre du cinéma américain, inspiré du roman éponyme de Margaret Mitchell, considéré par l'American Film Institute comme le quatrième meilleur film américain de l'histoire du cinéma, il est considéré comme le plus gros succès de l'histoire du cinéma avec plus d’un milliard deux cent cinquante millions de dollars de recettes.

L’action se déroule en Georgie, commence avant la guerre de sécession et se termine quelques temps après la fin de celle-ci. Elle raconte l’histoire de Scarlett O’Hara, une jeune fille issue de la haute société du Sud et de ses vicissitudes amoureuses.

Ce qui intéressera le réactionnaire dans ce film sera le regard porté sur la guerre de sécession ouvertement favorable au camp sudiste. Dans ce film, les élites du Sud qui réclament la guerre sont présentées comme portées par un noble sentiment de liberté et d’amour de leur identité et de leur indépendance (d’ailleurs, les élites sudistes iront se battre elles-mêmes sur le front) quand les nordistes sont dévoilés sous un jour extrêmement peu flatteur : les « blue-coats » y ressemblant davantage à des pillards et des bandits en uniforme qu’à une armée. Et, quand la guerre sera finie, le Nord y enverra ses profiteurs : ses « carpetbaggers », cosmopolites et cupides.

Dieudonné avait vu dans ce film une apologie de l’esclavage. En vérité, rien n’est plus faux et plusieurs scènes du film montrent bien que cet enjeu était largement secondaire et tenait davantage du prétexte pour le Nord qui, au demeurant, usa de l’abolition pour asservir plus encore le Sud.

Plus intéressant encore : le film montre bien que l’abolition de l’esclavage ne fit pas disparaître l’exploitation, mais que celle-ci prit une tournure plus insidieuse et, peut-être, plus inhumaine avec les pratiques importées du Nord.

Mais au-delà de la question de l’esclavage, qui encore une fois est reléguée au second plan et n’est absolument pas cautionnée par l’esprit général du film, ce sont les idées d’identité, de tradition, de liberté et de communauté qui prévalent dans ce film et qui sont indissociablement liées. « Vous pourrez raconter à vos enfants comment vous avez vu disparaître le Sud » contient une tirade de Rhett Buttler à l’adresse de Scarlett. Le Sud ne disparaît pas géographiquement, sa population n’est pas exterminée mais c’est son âme qui est anéantie : son organisation sociale détruite, ses grandes familles réduites à l’état de misère, sa fierté écrasée, son sort livré entre les mains de la vulgarité capitaliste du Nord. L’on comprend alors à quel point un peuple que l’on prive de son identité se voit priver également de sa liberté.

Un film qui commence à dater mais qui n’a pourtant pas pris une seule ride quant au message qu’il porte.

(Note des royalistes du Nivernais) Sur les anciennes terres américaines Françaises et espagnoles, les esclaves étaient en fait traités en servage; à la deuxième génération les enfants issus des populations affricaines étaient affranchis; la première génération ne pouvait l'être en raison de l'immense différence de civilisation entre des populations tribales souvent antropophagiques et la civilisation américaine occidentale du 19è siècle.)

Lire la suite de l'article de Stéphane Piolenc sur "jeunes royalistes"

Repost 0
Published by Alliance Royale Nivernais-Berry - dans lectures conseillées
commenter cet article
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 00:25

A lire sur http://latoile.monarchiste.com/?collec_158

LA TOILE

 

 

Trimestriel monarchiste dépoussiérant

LA DÉCE

 

NTRALISATION

 
Repost 0
Published by Alliance Royale Nivernais-Berry - dans lectures conseillées
commenter cet article
3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 18:45

Histoire Rois France

 

 

 

  Nous recommandons aujourd’hui à nos lecteurs le superbe « petit livre des rois de France » de Guillaume Picon et Katia Boudoyan édité aux éditions du Chêne- Hachette livres, nouvelle édition de 2009 reprenant des illustrations chromographiques superbes d’après des dessins d’Eugène Lejeune pour lithographies.  

 

 

Ce livre est excellent pour les enfants, les images sont superbes, le texte est facile à lire, comprendre, raconter et peut être un excellent livre de lecture pour le dernier récit à raconter aux enfants avant leur sommeil de la nuit. Ainsi, ils pourront avoir une belle histoire avant de se coucher et cette histoire a l'immense avantage d'être réelle.

 

 

on deplorera cependant l'inexactitude habituelle concernant Louis XVI, ce livre repris de l'édition de 1860, reproduit les même erreurs de jugement véhiculées par les révolutionnaires et les Ultras Royalistes déçus de n'avoir pas eu un Roi "guerrier" au sens qu'ils lui attribuaient, qui n'ont pas vu en leur temps dans Louis XVI ce roi hautement intellligent et en avance de 2 siècles sur son époque, présentant de lui l'image d'Epinal que l'on connait et qui jusqu'à notre époque récente a prévalu. On sait par les écrits même du Roi que loin d'être un Roi faible il avait une force de caractère remarquable et que il était le contraire d'un roi débonnaire mais plutot un Roi pacifique. Sa stratégie américaine était l'oeuvre d'un vrai stratège pour la reconquête des voies maritimes, La France avait reconquis sa suprématie maritime grace à lui et les Indes et le Canada seraient redevenues terres capétiennes si la Révolution n'avait pas tout arrêté.

A qui donc a profité cette révolution sinon aux anglais, il ne faut pas oublier que les banques anglaises ont largement aidé financièrement ladite révolution

 

 

vues de quelques images du livre: 

Puisse celui-ci de nouveau faire aimer nos rois à nos compatriotes; livre à acheter, à lire et à diffuser 

 

Histoire-Rois-France_0001.jpg

 

 

 Histoire-Rois-France_0002.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Histoire-Rois-France_0003.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Histoire Rois France 0004

 

 

 

 

 

 Histoire-Rois-France_0005.jpg 

 

 

 

 

Histoire-Rois-France_0006.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Alliance Royale Nivernais-Berry - dans lectures conseillées
commenter cet article
21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 13:37

Communiqué

Le  gestionnaire du présent blogue étant hospitalisé jusqu'au 08 mars, nous invitons nos lecteurs à profiter de cette absence pour relire les dossiers d'étude fondamentaux qui se trouvent sur la colonne de gauche du présent blogue; soient Questions sur la Royauté, Textes politiques de St Thomas d'Aquin, et, Perversité du Libéralisme.

Pour les autres textes fondamentaux, nous invitons fortement nos lecteurs à aller régulièrement sur le site de l'Alliance Royale afin de s'impregner des dossiers mis sur le site de façon permanente et aussi de réétudier les fondamentaux des autre sites royalistes ou chrétiens dont liens sur le présent blogue.

Nous répétons, rabachons  à nos lecteurs qu'une seule lecture des textes ne suffit pas, qu'à la boulimie d'informations propres aux zapings sur les blogues, il faut préférer des lectures et relectures des textes de bonne formation afin de s'imprégner de bons textes et reprendre des comportements politiques vertueux

En ce temps de carême, il paraît judicieux de reprendre justement des comportements vertueux par rapport à la discipline de la formation des Coeurs et des Esprits en unionavec celui qui est le Roi des Rois et qui nous a montré par sa vie le chemin à suivre en privé et dans le comportement social ainsi que même dans le comportement politique (dans ses réponses aux pharisiens, à Pilate et aux centurion)

Repost 0
Published by Alliance Royale Nivernais-Berry - dans lectures conseillées
commenter cet article
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 11:24

Un salutaire rappel…

Le 17 janvier 2009

« Ceux qui commandent servent ceux à qui ils semblent commander… »
Quand Saint Augustin est toujours d’actualité… Plus que jamais!
De l’amour à la source de toute action politique…
Salutaire rappel par Dimitri Julien sur le blog de nos amis de l’Action Française Etudiante…

 

 

Nous le répétons souvent : la chimère contractualiste moderne a mené les hommes dans l’impasse individualiste, postulant l’existence d’hommes libres et indépendants réunis pour leurs seuls intérêts. Voilà qui donne une image bien utilitariste de la société, dans laquelle la volonté est autonome et toute puissante, faisant de la réalisation des plaisirs et désirs le seul objet d’une société.

Dans La Cité de Dieu, Saint Augustin nous donne une autre définition du peuple : “le peuple est une réunion d’êtres raisonnables qui s’unissent afin de jouir paisiblement ensemble de ce qu’ils aiment”. L’amour est alors le lien social essentiel d’une telle société, il définit le rapport des hommes entre eux. C’est bien l’amour qui doit être à la source de toute action politique : l’amour du pays, l’amour des siens, l’amour de son peuple.

La démocratie représentative nous a appris à définir la politique comme un ensemble de batailles entre différents hommes ou partis, une lutte acharnée pour acquérir le pouvoir et l’exercer. N’ayant comme seule ambition que de satisfaire leurs intérêts personnels ou d’imposer leur vision du monde au peuple, les hommes politiques républicains n’acquièrent leur fonction que par la haine : celle d’autrui ou celle de certaines idées. L’homme devient tel un loup pour l’homme et s’accroit ce qu’on pourrait appeler une certaine haine de soi française qui prend ses sources dans la Révolution.

Saint Augustin, quant à lui, précise qu’il doit en être tout autrement d’un homme exerçant un pouvoir ou une responsabilité au sein de la société : “ceux-là y commandent qui ont soin des autres”, et “ceux qui commandent servent ceux à qui ils semblent commander ; car ils commandent, non par un esprit de domination, mais par un esprit de charité”. C’est là le véritable rôle du politique, du ministre au sens étymologique du terme (le serviteur). Car notre combat politique n’est pas qu’une contestation ou qu’une destruction du système actuel : il s’agit d’aimer les Français, de proposer des solutions pour apporter le bien commun et de défendre un héritage qui nous est précieux. Car “le droit du Prince nait du besoin du peuple”, le Roi sera au service de la France et des Français.

Dimitri Julien

Lire :

 

Repost 0
Published by Les Manants du Roi - dans lectures conseillées
commenter cet article
4 mars 2008 2 04 /03 /mars /2008 11:47

Aujourd’hui nous nous permettons de conseiller à nos lecteurs le livre suivant qui décortique longuement et avec un grand talent Cette nouvelle société du désir ; société qui va au-delà de la Société de consommation tellement décriée par les « étudiants révoltés de 1968 » ; or, cette nouvelle Société installée par eux-même est encore pire que celle qu’ils décriaient.

 

William Cavanaugh apporte avec bonheur la solution Catholique qui commence à se mettre tout doucement en place. Elle reprend avec bonheur ce qui a toujours été conseillé par l’Eglise depuis Notre Seigneur Jésus Christ : avoir et garder l’Esprit de pauvreté dans toutes ses actions, selon son état dans l’échelle de la société.

 

Ce livre peut être commandé sur www.hommenouveau.fr

 

undefined

Li  Chummei, une chinoise de 19 ans, est morte après avoir travaillé sans interruption 16 heures par jour pendant 60 jours d’affilée, à fabriquer des peluches pour les enfants des pays « développés ». Nous achetons. Ils meurent. Y a-t-il une relation entre les deux ? Le « libre marché » rend-il vraiment libre ?

 

Le rasoir à 5 lames évince le rasoir à 4, 3 ou 2 lames : quelle est la signification spirituelle de la culture de consommation ? Comment vivre dans un monde globalisé aux ressources dites rares ?

 

Exemples concrets à l’appui, William Cavanaugh décrypte les notions-clé de l’économie moderne et développe une vision  de la vie quotidienne en faisant appel aux ressources chrétiennes – Saint Augustin et l’Eucharistie. Cet essai brillant bouleverse les catégories habituelles, libérales ou étatistes. Face aux pathologies du désir, il invite à créer des espaces économiques alternatifs où les pratiques sont pleinement libres. Commerce équitable, économie de communion, coopératives de producteurs consommateurs, microcrédit solidaire : une autre économie est déjà commencée.

    

 Figure émergente de la nouvelle théologie politique, William Cavanaugh, 45 ans, enseigne à l’Université Saint Thomas (Saint-Paul, Minnesota), aux Etats-Unis. Marié, père de trois enfants, auteur d’essais remarqué, ce penseur original est aussi engagé dans la vie politique, notamment par ses prises de position contre la guerre en Irak.

 

 

Repost 0
Published by La délégation - dans lectures conseillées
commenter cet article
30 juin 2007 6 30 /06 /juin /2007 10:57
En dehors des classiques "Prince Eric", "bande des Ayak" et autres, il me souvient de deux signes de piste qui ont fait mes délices de "guidouille": "Master Kouki" et "Alerte au Tchad" de Joel Danterne qui deviendra plus tard célèbre en écrivant sous son nom d'épouse : Anne Golon, une série qui a fait le tour du monde avec l'histoire des viciscitudes de son héroîne qui n'a rien à voir avec la représentation qui en fut faite au cinéma, je parle de la célèbre Angélique marquise des Anges.

Bonne lecture renouvellées pour tous.

Belles Lettres
En voilà une bonne nouvelle ! par Portemont
sur Les Manants du Roi


Nous savions tous que Pierre Joubert n’est pas mort !
La collection « Signe de Piste » est reprise par les Editions Delahaye…
De beaux défis à relever...

Retrouvez l'intégralité de l'article que nous avons mis en ligne sur notre site en cliquant sur le lien:
http://www.lesmanantsduroi.com/articles/article5167
.php

Repost 0
Published by Chantal de THOURY - dans lectures conseillées
commenter cet article
14 juin 2007 4 14 /06 /juin /2007 10:50

Le nouveau livre de Yves-Marie Adeline, Histoire mondiale des idées politiques est paru le 12 juin aux éditions Ellipses.

couverture Nombreux sont les livres d’histoire des idées politiques qui se limitent à la sphère occidentale, parfois même à une période de temps courte. Yves-Marie Adeline nous offre au contraire une vision synthétique et complète des idées politiques, dans le temps long de l’histoire et sur la totalité de l’espace mondial. Il nous présente de manière claire et concise l’essentiel des théories politiques d’Occident et d’Orient, ainsi que les pratiques politiques des civilisations ne disposant pas de doctrines explicites, telles les civilisations byzantines, aztèque ou encore polynésienne. La synthèse met en évidence tout à la fois le caractère singulier des civilisations et des cultures, et la circulation des idées dans le temps et dans l’espace. Depuis le "désir de régularité", fondement du politique, jusqu’à l’écologisme actuel, c’est à l’examen de toute l’histoire des hommes en marche, de leurs espérances comme de leurs interrogations, auquel le lecteur est convié.

Une grande fresque sur les idées politiques de l’Humanité, accessible à un large public, aux politistes et aux philosophes en premier lieu, mais aussi aux historiens qui y trouveront des éclairages précieux sur les périodes antiques, médiévales, modernes et contemporaines

Dans le cadre son émission intitulée "Libre Journal des Lycéens", Pierre NAVARRE recevra Yves-Marie ADELINE, samedi 16 Juin 2007 à 12h00, à Radio-Courtoisie pour parler de son tout nouvel ouvrage.

 

 
Repost 0
Published by Chantal de THOURY - dans lectures conseillées
commenter cet article
24 avril 2007 2 24 /04 /avril /2007 10:46

Aujourd'hui en pleine campagne électorale pour l'élection présidentielle et sous jacente l'élection pour les législatives de juin, je conseille aux lecteurs de ce blogue le livre: " L'ENGAGEMENT DES CHRETIENS EN POLITIQUE" de Thierry Bouquet

les analyses contenues dans ce livre valent également pour nous Royalistes car nous avons, chevillé au coeur le souci du Bien Commun mais parfois nous avons tendance à mélanger notre propre vue de celui-ci avec la réalité qui doit être   or, plus que jamais,  nous devons avoir une acuité de vue politique afin de séparer ce qui est du domaine de la subjectivité (c'est à dire la fausse sensiblerie) du domaine de la Réalité objective.

Présentation

"les Chrétiens ne trouvent pas leur place dans la vie politique. Ils sont présents dans les mouvements et institutions politiques mais leurs convictions n'y sont ni affirmées ni défendues. De fait, le monde politique se méfie du discours éthique et préfère la pratique du compromis. Pourtant, jamais les débats de société n'ont autant porté sur des questions fondamentales. Ce paradoxe illustre la crise de confiance entre les citoyens, leurs élus et le monde intellectuel.

Faut-il renoncer à ses croyances pour "faire" de la politique? La culture dominante semble imposer ce sacrifice. D'ou vient cette exigence? Est-il possible de dépasser cette situation et comment? Cet ouvrage est destiné à tous ceux qui, chrétiens ou non, souhaitent répondre à ces questions. Dans la ligne de la purification de la raison et de la foi que propose Benoit XVI, elles renouvellent la problématique de l'engagement chrétien en politique. Pourquoi et par quels moyens?

Vous pourrez acheter ce livre notamment sur les sites:

Thierry Boutet, L'engagement des chrétiens en politique;   

Espace librairie - Thierry Boutet,L'Engagement des chrétiens en ...;  

Amazon.fr : L'engagement des chrétiens en politique : Doctrine ...

 

Repost 0
Published by Chantal de THOURY - dans lectures conseillées
commenter cet article
8 février 2007 4 08 /02 /février /2007 18:26
Cathos, vers la dissidence ?
(21 janvier 2007)
"Pour une animation chrétienne de l’ordre temporel, les laïcs ont le droit et le devoir de participer à la politique." Jean-Paul II à suivre en cliquant sur l'image
Repost 0
Published by la rédaction du blog - dans lectures conseillées
commenter cet article

  • : Alliance Royale Nivernais Berry
  • Alliance Royale Nivernais Berry
  • : Blogue de soutien à L’Alliance Royale, qui est un parti politique fondé en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.
  • Contact

RENDEZ-VOUS

 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Nouvelles de la France Réelle

 

VGbandeau4.jpg

 

LA LIBERTE 
N'A PAS DE PRIXTVLibertés – La liberté n'a pas de prix

salonbeige678
réactualisation continue

logo_present.png

LA RADIO LIBRE DU
logo-page-de-garderadio-courtoisie.png PAYS REEL

   Pour éviter de perdre du temps à consulter journellement notre site pour ses éditoriaux réguliers, abonnez-vous tout simplement à la news letter (ci-dessous

En revanche, il est conseillé fortement d'éditer les dossiers clés pour se remettre la tête à l'endroit dans le discernement des esprits; ces dossiers se trouvent dans le pavé des dossiers à droite de votre écran.
 

Newsletter

Abonnez-vous pour être averti des nouveaux textes publiés
 

Divers

bulletin d'adhésion

blogue de Chantal de Thoury avec ses propositions

   
photo1

 


La plateforme politique de l'ALLIANCE ROYALE, est proposée à tous nos compatriotes par tous les candidats investis par celle-ci, et chacun des candidats dans ses compétences propres a aussi à proposer des changements ou aménagements de loi au gouvernement pour le BIEN COMMUN de tous,

En ce qui concerne le travail et propositions politiques de Chantal Sainsère de Thoury selon ses compétences et talents, elle les présente et defend sur le blogue

 

 

Les Rois ont fait la France

elle se défait sans ses rois