Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 novembre 2015 5 20 /11 /novembre /2015 21:28

Communiqué de Presse du 14 Novembre de Monseigneur Louis Duc d'Anjou

[Attentats à Paris] Communiqué du prince Louis de Bourbon

"Au moment où la lâcheté provoquant l'horreur endeuille Paris et la France toute entière, je fais part de ma profonde émotion. Mes pensées et mes prières vont aux victimes et à leur famille. Aux morts et aux blessés innocents. Aux gardiens de la sécurité et de la santé. Au-delà de la douleur et de l'indignation, face à cet acte de guerre, il appartient à tous d'être responsables et confiants en l’avenir. Comme en d'autres temps troublés, la France retrouvera sa paix et sa grandeur par l'union autour de ce qui a toujours fait sa force et sa constance, ses valeurs, puisées aux sources de son histoire».

Louis de Bourbon, duc d’Anjou 14 novembre 2015

 

 

*Le Prince Louis de Bourbon, duc d’Anjou, assume depuis la mort de son père en 1989, l’aînesse de la Maison de Bourbon qui en fait le successeur légitime des rois de France (Louis XX). Né le 25 avril 1974, marié, père de trois enfants, le Prince, par ses activités, ses rencontres et ses nombreux voyages, est un observateur attentif de la vie politique et sociale.

Contact Secrétariat de Monseigneur le duc d’Anjou

Mel : anjoubourboncontact@laposte.net

Correspondance Secrétariat de Monseigneur le duc d’Anjou 28, avenue Montaigne, 75008 Paris

[Attentats à Paris] Communiqué du prince Louis de Bourbon
Repost 0
Published by Alliance Royale Nivernais-Berry - dans Actualités nationales et internationales
commenter cet article
4 juin 2015 4 04 /06 /juin /2015 19:29
Le Discours du Roi Philippe VI d'Espagne à l'Assemblée Nationale

le Roi Philippe VI d'Espagne, est cousin issu de germain de Monseigneur Louis, Duc d'Anjou lui même Roi de France de Droit (toujours non règnant malheureusement) en tant que premier né dans l'ordre de primogéniture mâle de la dynastie capétienne des Bourbons.

Le Roi Philippe VI est quant à lui 5è dans l'ordre de succession à la couronne de France.appartenant à la branche cadette des Bourbons.

la séparation des 2 couronnes du fait que c'est la branche cadette de la dynastie des Bourbons sur qui repose celle d'Espagne rend caduque le traité international d'Utrecht signé du temps de Louis XIV qui fut signer dans le but d'éviter la double couronne sur la même tête. Le Prince Louis est donc parfaitement disponible pour ceindre la couronne de France qui ne peut ceindre que le Front de l'aîné dynastique selon les lois fondamentales du Royaume de France.

Après cet aparté, Ecoutons le discours du Roi Philippe descendant comme le Prince Louis de Louis XIV.

http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/direct-regardez-le-discours-du-roi-d-espagne-devant-l-assemblee-nationale_934077.html

Repost 0
9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 13:31

L'attentat contre le journal "Charlie Hebdo" à l'intérieur même de ses locaux avec tous les journalistes et autres employés morts assassinés ne sont avec toutes les autres attaques précédentes des soi-disant déséquilibrés de ces derniers jours dans différentes villes de France,  que les prémices d'une généralisation du Djihad en France, dans notre douce France qui à cause du manque de discernement et d'intelligence politique des Républicains a accueilli et nourri sans prudence des communautés entières d'hommes à qui le Coran enseigne qu'ils doivent lècher la main de ceux qu'ils ne peuvent encore mordre; il semble que certains se sentent maintenant suffisament forts pour mordre et ils le font.

Nos hommes politiques républicains que je préfère par charité traiter d'imbéciles plutôt que de traîtres car le doute me prend à ce sujet, ( à qui profite ces crimes en ce moment : suivez mon regard) nous ont forcé à croire que ces hommes adeptes du Coran qui prêche l'exécution pure et simples de ceux qui ne sont pas musulmans,  étaient pacifiques, or ils n'ont pas compris malgré les avertissements de plusieurs conseillers dont Roger Tebib (1) qui qui les avait avertis déja il y a 30 ans, que ce sont bien ceux qu'ils appellent les fondamentalistes musulmans qui suivent réellement leur religion et non les milliers d'autres tièdes de cette même religion comme il y a aussi la plus grande partie des français qui sont devenus des catholiques tièdes.
En préférant choisir de peupler la France sans prudence avec des millions d'émigrés d’une civilisation à l’opposé de la nôtre plutôt que d'encourager une politique familiale et de revenir sur les permissivités concernant les interruption de la vie des bébés dans le ventre de leur mère, ces hommes qui nous gouvernent sont des assassins de leur  propre peuple, dans toutes les formes aussi bien sournoises que directes comme c'est le cas aujourd'hui avec la présente tuerie dans les locaux de Charlie Hebdo. .

J'accuse formellement ces gouvernements de la République de tous ces maux que nous subissons et que nous allons devoir subir certainement de plus en plus avant que les yeux ouverts enfin, notre peuple ne les virent pour revenir à des comportements vertueux et réinstallent sur le trône le Roi catholique et réclament de nouveau des lois en conformité avec le Décalogue; à ce prix la paix reviendra dans notre pays et les musulmans pourront alors se rendre compte que la vérité n'est pas dans les paroles de Mahomet mais bien dans celles du Verbe Incarné car dans tout ceci ils sont aussi victimes des mensonges républicains
Qui sème le vent récolte la tempête et mérite d'être balayé par elle..

Pour ma part, je prie pour que Dieu donne à ces hommes qui aimaient se vautrer dans le bouge de leurs dessins blasphématoire envers lui et son vicaire et tout ce qu'il y a de plus sacré, la force de vaincre à l'instant où ils se sont présentés devant lui, leur orgueil incommensurable et aient la contrition parfaite de leurs péchés. Je prie surtout pour ces hommes et ces femmes qui eux faisaient humblement leur devoir du jour dans la rue et à l'intérieur des locaux attaqués et sont les véritables victimes innocentes de cette tuerie. Que la Miséricorde de Dieu soit sur eux particulièrement, eux sont les véritables victimes, les autres ont semé le vent et récolté la tempête.  Les catholiques ont à l'imitation de de Jésus la Parole incarnée de Dieu pardonné mais pas oublié; les musulmans eux ne pardonnent pas.

On trouvera ci-dessous les dessins de Charlie Hebdo qui font que, personnellement, avec d'autres, je ne suis pas Charlie, même si je prie pour les journalistes et dessinateurs qui ont été executés. 

VIVE LE ROI QUI VIENT, notre prince Louis qui peut seul après son Sacre le remplissant des dons de gouvernement donnés par l'Esprit Saint,  de façon paternelle faire vivre harmonieusement toutes les communautés ensemble en rétablissant en Son Conseil,  les lois à l'endroit, et en redonnant à la France sa catholicité officielle avec une charte pacifique pour les autres religions,  calquée sur l'édit de Nantes.

Chantal de Thoury

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Roger Tebib vint en 1989 à ma demande faire une conférence à Nevers sur le sujet.Il était délégué du gouvernement pour le suivi des prisonniers musulmans dans les prisons et professeur d'université à Reims.

La République sème le vent et....récolte la tempête...
Repost 0
1 janvier 2015 4 01 /01 /janvier /2015 01:01

Les Royalistes du Nivernais-Berry souhaitent à tous leur compatriotes une bonne année dans l'Espérance du Retour du Roi de France

et..............

une Tres Mauvaise Annee a La Repubique Francaise Franc Maconne, apostate, menteuse, voleuse du fruit du travail des francais si peniblement acquis, assasine par ses lois et projets de lois sur l avortement et l'euthanasie, anti-familiale,les attaques contre le repos dominical et nous en passons;  pourrie dans ses lois de sexualite permissive,assassine des. mes de nos enfants par ses ecoles et ses creches, liberticide de la veritable liberte qui est celle du choix du Bien.

Nous souhaitons purement et simplement sa mort et que la place qu'elle occupe en la volant, soit rendue a son legitime proprietaire

LE ROI DE FRANCE tres chretien.

MORT A LA REPUBLIQUE FRANCAISE !

LONGUE VIE AU ROI !!!

et que Dieu pardonne a ceux elus ou autres qui se sont laisses pieges par celui qui est le pere du mensonge, l'homicide depuis le debut : Satan ; et qui sont tombes dans ses tentations sous apparence de bien.

prions pour que Dieu libere leur esprit de l'emprise de ce suppot des enfers et de ses mauvais anges et les ramenent dans la comprehension de la Sagesse du Decalogue.

et BONNE ANNEE A NOS COMPATRIOTES DE BONNE VOLONTE.

Repost 0
Published by Alliance Royale Nivernais-Berry - dans Actualités nationales et internationales
commenter cet article
29 août 2014 5 29 /08 /août /2014 23:49

Nous sommes en train de vivre non pas une péripétie, non pas un accident, mais une crise majeure qui intervient à la fin d'une évolution marquée par la fragilité chronique d'un régime aux abois avec un président dont la conduite se résume à  "gouverner c'est pleuvoir".

Cette crise va rendre le pays ingouvernable comme au bon temps de la IV° république où les majorités étaient introuvables et l'exécutif affaibli.

Dans un contexte de déflation économique, la faiblesse de l'Etat, les surenchères du FN, l'incompétence du personnel politique mèneront la France au bord du gouffre: une période d'instabilité, de confusion, de recomposition , de  fortes tensions s'annonce puisqu'à terme la dissolution s'impose qui amènera une cohabitation.

Il est important de faire cette analyse pour nous poser, nous royalistes, la question de la remise en cause du pouvoir. C'est pourquoi nous annoncerons nos grandes orientations lors de l'Université d'été et j'appelle d'ores et déjà  tous ceux qui veulent réaffirmer leur engagement à nos côtés à venir assister à nos rencontres du 6 et 7 septembre

Vive le roi, à bas la république!

source : site national de l'Alliance Royale

Gouverner c'est pleuvoir!
Repost 0
18 août 2014 1 18 /08 /août /2014 13:17

Philippe de Villiers : "Le milieu politique français est devenu un cloaque irrespirable"

SOURCE: LE SALON BEIGE

Dans le Figarovox de ce jour, Philippe de Villiers évoque cette rencontre avec le président russe. Extrait :

"[...] J'ai dit à Vladimir Poutine que le Puy du Fou venait poser devant lui un acte de paix. En effet, ai-je ajouté, les sanctions sont des actes de guerre, les coopérations sont des actes de paix. Tous les esprits pacifiques qui aiment l'Europe et la Russie veulent secrètement sortir de l'engrenage car ils savent que les sanctions sont des humiliations qui provoquent les peuples qui ont encore une fierté. C'est le cas de la Russie. Poutine a répondu: «J'accueille votre arrivée en Russie comme un signe de la nécessaire désescalade.» J'ai souligné auprès de lui que, selon moi, l'avenir de l'Europe ne doit pas s'écrire sur le continent américain, mais sur le continent européen. L'Europe ne peut pas se faire sans la Russie. Il a cité l'expression du général de Gaulle, «l'Europe de l'Atlantique à l'Oural», une Europe de forme confédérale qui respecte les souverainetés.

Vous avez déclaré sur Europe 1 «ce qui manque à la France, c'est un Vladimir Poutine». Qu'entendiez-vous par là?

Je n'ai fait que répéter ce que j'entends tous les jours autour de moi en France dans les milieux populaires, cette phrase qui revient dans la bouche des gens de bon sens: «Il faudrait aujourd'hui en France un gars comme Poutine à la place de Hollande!». C'est-à-dire un chef d'État patriote, visionnaire et qui prend des décisions.

Quel regard portez-vous sur sa conception de la démocratie et des droits de l'homme?

Vladimir Poutine est un chef d'État élu avec 63 % des suffrages, de manière démocratique. Et j'ai pu mesurer son immense popularité, que ce soit à Moscou ou en Crimée durant les jours passés là-bas.Quant à la question des droits de l'homme, Vladimir Poutine a exprimé des réticences devant les excentricités des Femen et la propagande de l'homosexualité. C'est la raison pour laquelle tous les chefs d'État occidentaux ont refusé d'aller aux Jeux olympiques de Sotchi, et c'est absurde! Le président Poutine ne veut pas donner la Russie aux Femen et à l'Otan, on le comprend.L'Amérique ne se comporte pas d'une manière raisonnable. Elle veut «otaniser» le monde entier et met le feu partout. Ce qu'elle désire, ce n'est pas seulement l'Ukraine dans l'Otan, c'est aussi abattre Poutine pour prendre la Russie et y installer son idéologie multiculturaliste, mondialiste et consumériste. Elle veut imposer son modèle de société, en particulier aux pays enracinés qui lui résistent.

Que répondez-vous à ceux qui estiment que vous jouez le jeu de la propagande russe?

Une députée socialiste a dit que j'agissais contre l'Europe. Je lui réponds que j'agis pour la paix et l'amitié franco-russe, mais que hélas l'Europe aujourd'hui n'agit pas pour elle-même, mais pour la politique américaine sous l'impulsion de José Manuel Barroso, Herman Van Rompuy et François Hollande. L'Europe est devenue la cinquante et unième étoile du drapeau américain. J'accuse l'Amérique de chercher la guerre partout dans le monde parce qu'elle y voit la seule solution d'écluser sa dette monstrueuse due au mondialisme de ses dirigeants.

Konstantin Malofeev, votre partenaire dans la création des déclinaisons russes du Puy du Fou, est visé par des sanctions de l'Union européenne, notamment parce que Kiev le considère comme le banquier de la rébellion séparatiste qui a pris le pouvoir à Donetsk…

Je connais Konstantin Malofeev depuis plusieurs années. Il est devenu pour moi un ami. J'ai une totale confiance en lui et je sais parfaitement quel genre d'homme il est. C'est un chef d'entreprise de haute réputation en Russie et qui consacre aujourd'hui sa fortune à des œuvres humanitaires et caritatives. J'ai visité sa fondation et ses écoles. Certains partis néonazis ukrainiens qui, aujourd'hui, mènent la danse, l'accusent sans aucun élément de preuve de financer la rébellion prorusse à Donetsk. C'est absolument faux. Konstantin Malofeev dépense son argent à créer une chaîne humanitaire en Russie pour distribuer des médicaments et préparer des hôpitaux de campagne pour les nombreux Russes réfugiés qui ont fui l'Ukraine. C'est cet acte de solidarité que les dirigeants européens appellent soutien aux séparatistes. Konstantin est très connu en Russie pour sa générosité en faveur des familles réfugiées, mais aussi des enfants orphelins. On lui reproche aussi d'aimer les tsars et de préférer Nicolas II à Staline. Décidément, il y a encore des nostalgiques de la terreur soviétique!

Vous êtes officiellement retiré de la politique et vous vous consacrez à l'écriture de votre prochain livre sur Jeanne d'Arc.Vos propos sont néanmoins très politiques. La tentation du retour vous titille-t-elle?

Tout ce que je vous dis relève de la survie de notre civilisation. Il n'y a pas besoin pour mener ce combat d'aller quémander un picotin électoral. Ma notoriété me permet de dire ce que j'ai le devoir de dire. Mais la politique active aujourd'hui me donne la nausée comme à beaucoup de Français. Le milieu politique, qui a perdu le goût et le sens des idées, le goût et le sens de la France, est devenu un cloaque irrespirable. C'est un combat de petits coqs sur un tas de fumier. Je n'ai pas envie de retourner dans cette basse-cour. Laissons les coqs chanter. Vive l'amitié franco-russe!"

Michel Janva

----------------------------------------------------------

Bravo Philippe, vous méritez de faire une Alliance Royale avec tous ceux qui veulent redresser la France sous le gouvernement vertueux du Roi Chef de famille de toutes les familles de France autochtones comme d'adoptions.

Philippe de Villiers: un homme digne d'être au "Haut Conseil" du ROI.
Repost 0
Published by Alliance Royale Nivernais-Berry - dans Actualités nationales et internationales
commenter cet article
5 avril 2014 6 05 /04 /avril /2014 12:04

Citoyens, citoyennes, avez-vous votre diplôme de bon républicain ?

Mieux vaut pour vous, car sinon, le front républicain vous mettra au banc de notre belle nation progressiste…

Mais au fait, que signifie aujourd’hui être républicain ? Une république est-elle nécessairement démocratique ? Pour le savoir, allez donc faire un tour sur le site « Global Democracy ranking » pour vous faire une idée.

Le site de cette association autrichienne effectue chaque année un classement des pays en fonction de critères politiques (libertés et autres caractéristiques d’un système politique) et non politiques (économie, éducation, santé, environnement).

Le dernier classement qui vient de paraitre est très intéressant :

Quelle étrangeté : point de France dans le top 10 ? Et oui, nous n’apparaissons qu’en 16ièmeposition…

Ah au fait : sur les 10 premiers, combien de républiques ?

Observons maintenant le bas du classement :

Ça se passe de commentaire, vous ne trouvez-pas ?

En cette période de frénésie électorale, avec une hidalgo élue à la tête de la capitale de notre pays, et un émigré espagnol nommé à la tête de notre gouvernement, il serait temps que cette tendance se confirme, mais cette fois avec un esprit moins républicain :

​suite à lire sur VEXILLA GALLIAE

La véritable liberté n'est pas de faire n'importe quoi en transigeant les lois naturelles propres à l'homme, elle se trouve au contraire dans la reconnaissance du mode d'emploi que lui a révélé Son Créateur, mode d'emploi qui a nom : le DECALOGUE. Il est plus que temps à leurs risques et périls que les hommes qui nous gouvenent s'en souviennent sous peine de voir les armées célestes intervenir elles mêmes en reprenant ce si beau champ inspiré des "partisans", déjà le chant de "la Marseillaise" se retourne actuellement contre leurs "grands ancêtres" qui l'ont adopté dans le sang des chouans et vendéens, il se pourrait bien que " le chant des partisans" pénètre nos oreilles également de plus en plus.

Repost 0
Published by Alliance Royale Nivernais-Berry - dans Actualités nationales et internationales
commenter cet article
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 19:24

 

A la suite du Jour de Colère du 26 janvier à Paris, on a pu entendre ça et là des réserves, émises par ceux-là même dont on était en droit dʼattendre - connaissant les critiques quʼils font du système - quʼils en aient été de fervents soutiens. Disons-le tout de suite, les critiques quʼils adressent aux organisateurs du Jour de Colèrpour injustifiées dans certains cas, pour exagérées dans dʼautres quʼelles soient, ne sont pas inintéressantes dans la mesure où elles portent sur la finalité. Ce qui nous intéresse tous.
Nous les royalistes en premier. Un bref rappel de ces critiques, pour celles qui ne sont pas dérisoires ( comme cette mention “ dʼassociations extrémistes “ qui reprend étrangement des accusations dignes du Front Républicain ). Il se serait agi dʼun rassemblement hétéroclite de républicains nationalistes, dʼopposants à lʼislamisation de la France, de militants anti-IVG, de marcheurs de la Manif Pour Tous, de Bonnets Rouges, de royalistes de LʼAlliance Royale, de militants de lʼAction Française, de partisans de la défense de lʼidentité française, de militants anti-racket fiscal, etc.... - Le seul programme politique affiché aurait été la chute de François Hollande. Bref, impression de cacophonie, de magma bigarré, de melting pot. Mais rien qui situe le combat au cœur : remettre en cause les soubassements mêmes du régime. Et ces critiques de conclure que cʼest aux royalistes de proposer une solution à cette colère. Parce que cʼest la République qui la provoque et que cʼest la monarchie, seule, qui, apportera des réponses.

Avec quelques amis de lʼAlliance Royale qui étions à la manifestation, nous répondons ce qui suit. Nous sommes parfaitement dʼaccord avec la conclusion, et parfaitement conscients du chemin qui reste à parcourir pour y parvenir. Mais comment peut-on rêver de parvenir un jour au but sans accepter de parcourir le chemin qui nous en sépare ?
En ce qui concerne la diversité des motivations, jamais un royaliste sérieux ne la déplorera.
Car il sait quʼil lui appartient non dʼen rire, de sʼen moquer, ou pire de les nier, mais de les composer. Sauf à confondre royauté et tyrannie. Or, et cʼest un des motifs de grande satisfaction de cette journée, si les motivations étaient diverses, les expressions de chacune ont été acclamées par tous.
Car il faut être aveuglé par ce quʼon veut à tout prix démontrer pour ne pas voir quʼil nʼy avait aucune contradiction entre les revendications des uns et des autres. Et les participants ont parfaitement senti - peut-être même compris - quʼils vivaient là un grand moment dʼunité. Il nʼy a eu aucun son discordant. Et un grand moment dʼunité, nʼest-ce pas déjà au moins implicitement “ royal” ?

En ce qui concerne le manque de propositions politiques concrètes, tant quʼon le mentionne pour rappeler le but à atteindre, cʼest une critique positive. Mais si on sʼen prévaut pour se retirer de la course, on lʼa déjà perdue. Le chemin à parcourir - et les participants en ont parcouru dimanche un petit bout, cʼest de faire travailler ensemble des gens qui jusque là sʼignoraient;
cʼest dʼaccepter de voir lʼimmense bonne volonté de la grande majorité pour ne pas dire la totalité des participants ( en ce qui nous concerne, nous nʼavons vu comme individus douteux que les provocateurs de la police en civil ) ;
cʼest dʼêtre le témoin de lʼouverture dʼesprit de ces jeunes qui dʼeux-mêmes viennent vous interroger sur ce que pourrait apporter le roi dans le débat actuel. Ces jeunes qui vous remercient chaleureusement des explications que vous leur donnez. Auraient-ils fait la connaissance de lʼAlliance Royale si aucun de ses membres nʼavait fait le déplacement ? Avoir un public de “ chercheurs de vérité “ sous la main et ne pas la leur donner, nʼest-ce pas cela quʼil faudrait regretter plutôt que de nʼêtre pas encore au bout du chemin ? Au bout du compte, est-ce que ces critiques ne seraient pas à inscrire dans la ligne dʼun certain confort intellectuel dʼune vérité qui se croit aboutie plus que dans celle du combat nécessaire pour la faire aboutir ? Ce combat est peut-être plus ingrat en apparence, mais il est aussi plus gratifiant. Il est aussi un remède contre lʼaigreur et le doute. Quand certains disciples du Christ, bien quʼayant été témoins de la Résurrection expriment encore des doutes, la réponse du Seigneur est de les envoyer évangéliser toutes les nations. Si pour nous la vérité se suffisait à elle-même, le Christ aurait pu se contenter de nous dire quʼil était la Vérité. Mais se mettant à notre portée, parce que nous nʼavons pas fait notre unité intérieure, Il nous dit : “ Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie “. Il faut donner vie à la vérité royale. Et accepter pour cela dʼaller à la périphérie, comme dirait le pape

Gérard Laguérie, délégué AR Aquitaine

source site national de l'ALLIANCE ROYALE   à consulter pour avoir tous les éléments concernant le combat politique pour le RETOUR DU ROI sachant que pour redresser la FRANCE c'est d'abord à la source de tous ses maux qu'il faut attaquer à savoir les institutions républicaines qui bloquent toute réforme sérieuse quelque soit le gouvernement au pouvoir.

Repost 0
Published by Gérard Laguerie, délégué Alliance Royale Aquitaine - dans Actualités nationales et internationales
commenter cet article
10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 21:39

Source: le Salon Beige
Les députés européens ont rejeté aujourd'hui le rapport Estrela sur la "santé et les droits reproductifs et génésiques". Ils ont voté pour la proposition alternative du Parti populaire européen (PPE, droite), par 334 voix pour et 327 voix contre. Celle-ci renvoie le sujet à la compétence des Etats membres, mettant en valeur le principe de subsidiarité bafoué par le rapport.

Furieuse de voir sa promotion de la culture de mort ainsi repoussée, Edite Estrela a qualifié le vote d'"obscurantisme et d'action hypocrite qui nie les droits des femmes" :

Estrela 2

Une victoire des citoyens qui se sont mobilisés partout en Europe contre l'influence des lobbies féministes et homosexualistes. Rappelons que le rapport d'Edite Estrela impliquait la reconnaissance d'un supposé "droit à l'avortement", la restriction du droit à l'objection de conscience pour les professionnels de la santé, la PMA pour tous, ainsi qu'une éducation sexuelle promouvant la masturbation des enfants et l'image des homosexuels et transsexuels.

Louise Tudy

Repost 0
Published by Alliance Royale Nivernais-Berry - dans Actualités nationales et internationales
commenter cet article
2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 15:12

Publié dans Europe / international | le mercredi 1 mai 2013 | par Julien Ferréol

L'exemple néerlandaisBien sûr, les motifs de mépris pour les habitants des Pays-Bas ne manquent pas, rassurez-vous. Que sont donc ces manies autochtones à planter des tulipes, à produire du fromage orange immangeable et à s'évertuer de rester habiter dans un pays à très haut risque d'inondations, au prix de construire de monstrueux barrages ?

Mais si les mœurs des braves habitants du plat pays restent si étonnantes, nous devons admettre, nous français, qu'il nous a donné mardi une bonne leçon.

A l'occasion de la démission de la Reine Beatrix, son fils, Willem-Alexander est devenu Roi des Pays-Bas. A 46 ans, celui qui est le plus jeune souverain d'Europe prend la tête d'une famille immaculée de scandale majeur et ovationnée par la population.

Le peuple néerlandais donne au peuple français une leçon de patriotisme, en acclamant avec ferveur leur Roi. Celui-ci, garant de l'unité du pays et figure de l'histoire du pays saura, à l'exemple maternel, maîtriser ses dossiers tout en restant au dessus du jeu politicien.

Le peuple néerlandais donne à François Hollande une leçon magistrale : on peut être chef d'Etat, tenir plusieurs décennies et rester populaire et aimé de son peuple. Aimé de son peuple que l'on sert et dont on a pas racolé les voix comme une vulgaire prostituée mythomane. Et on peut aussi être chef d'Etat et savoir s'habiller, porter une belle cravate, savoir la nouer et la porter droite.

Le peuple néerlandais, enfin, donne au peuple français une leçon d'unité. Il n'y avait pas 50,01% de néerlandais de gauche et 49,99% de néerlandais de droite mais un peuple uni devant la famille royale.

La cerise sur le gâteau est cette information du Figaro : la police a arrêté 2 activistes républicains, arborant des pancartes antimonarchistes. Deux. Voilà de quoi être de bonne humeur ces prochains jours. Prions pour leur âme.

Julien Ferréol
------------------------------------------------------------------------

à lire aussi sur Vexilla Galliae:autre éditorial du jour:  ET POURTANT ELLE TOURNE ................LA PLANCHE A BILLETS 

Repost 0
Published by Alliance Royale Nivernais-Berry - dans Actualités nationales et internationales
commenter cet article
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 23:07

Publié dans Politique | le mardi 23 avril 2013 | par Stéphane Piolenc sur le site de presse Royaliste VEXILLA GALLIAE

Un évènement s’est produit au cours de la journée du 23 avril et auquel les royalistes auraient bien tort de ne pas prêter attention, du fait de son importance… somme toute, pas si relative que cela !

Alors que les députés s’apprêtaient à entériner le texte de loi légalisant le « mariage » homosexuel, des citoyens Français, excédés au point de manifester leur colère bruyamment sur les balcons de l’hémicycle, s’en sont faits expulser manu milari sur injonction du président de l’Assemblée, Claude Bartolone. Ce dernier, visiblement agacé, avait demandé que fussent jetés dehors « les ennemis de la démocratie » avant, une fois la basse besogne accomplie, estimer, sur un ton satisfait, qu’il ne restait dans les lieux que « les amoureux de la démocratie. »

Ces paroles n’apaisèrent pas pour autant les élus socialistes et leurs affidés qui se répandirent en imprécations contre leurs homologues de droite, restés pour beaucoup de marbre pendant l’incident.

Il y aurait de quoi sourire lorsque l’on songe aux comportements infantiles des « représentants de la Nation » qui, depuis la Révolution, et c’est bien connu, n’ont guère pour habitude de se respecter ou de s’écouter. Les esclandres verbaux sont plus que fréquents sous les dorures du Palais Bourbon et l’on peut être surpris de constater l’agacement des socialistes lorsque des citoyens en viennent au même comportement.

A moins de considérer le Pays légal tel qu’il s’est révélé réellement par cette courte incartade si symbolique : une assemblée méprisante, rassemblant majoritairement les tenants d’une caste dépourvue de toute valeur, hormis celle du mépris du Pays réel, qui s’exprimait en contre-haut des bancs de l’assemblée. Et cette rhétorique de Claude Bartolone, qui estimait qu’il n’y avait « pas de place pour les ennemis de la démocratie dans l’hémicycle » n’était pas sans évoquer, à nos oreilles si peu oublieuses du passé, quelques formules d’autrefois. Par exemple, un Saint Just traçant en lettres de sang vendéen son fameux « pas de liberté pour les ennemis de la liberté ».

Le Pays réel, outré devant le viol, commis par d’irresponsables « représentants », des lois les plus élémentaires de l’ordre naturel, a pendant trop longtemps été la cible du mépris de ce gouvernement. Mais il n’y aurait pas de quoi être surpris, cela fait deux siècles que la République, sous le masque séduisant des traits de Marianne, affiche son dégoût et son dédain pour le peuple de France.

A nous royalistes d’offrir, humblement, cette réflexion à nos « compagnons de route » anti-« mariage » homosexuel : cette morgue que nous subissons depuis les premiers jours est-elle une perversion de la logique républicaine, propre aux socialistes, ou bien la concrétisation de sa nature, indépendamment du camp politique en place ?

Nous aurions bien deux ou trois – bonnes – idées à exposer sur le sujet.

Stéphane Piolenc

Repost 0
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 19:43
[Hommage] Margaret Thatcher : « Nous sommes tous inégaux »Cet extrait (sous-titré en français) d’un discours donnée par Margaret Thatcher à la conférence annuelle du Parti conservateur de 1975, c’est-à-dire 4 ans avant de devenir Premier ministre, est toujours d’actualité : « Certains socialistes semblent croire que les gens ne sont que des nombres dans un ordinateur d’État. Nous croyons qu’ils doivent être vus comme des individus. Nous sommes inégaux. Personne, Dieu merci, n’est semblable à son voisin, quand bien même les socialistes prétendent le contraire. Nous croyons que tout le monde a le droit à la différence même si, pour nous, chaque être humain est tout aussi important… Tout homme doit avoir le droit de travailler comme il le souhaite, de dépenser ce qu’il gagne, de posséder des biens, d’avoir l’État comme serviteur et pas comme maître… »

NDLR des "Royalistes du Nivernais-Berry": il n'est pas du tout certain que dans un contexte républicain, Margareth Tatcher aurait pu rétablir par un véritable tour de force et de volonté , l'économie du Royaume d'Angleterre. C'est bien parce que la Reine lui a totalement fait confiance que la "Dame de Fer" a pu agir, car le peuple constatant que sa Reine approuvait les décrets de Margaret, a lui aussi donné sa confiance au premier ministre.
   
Repost 0
Published by Alliance Royale Nivernais-Berry - dans Actualités nationales et internationales
commenter cet article
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 11:04

 Titres du jour sur le Salon Beige,

Repost 0
Published by Alliance Royale Nivernais-Berry - dans Actualités nationales et internationales
commenter cet article
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 10:42

Vexilla Galliae: Le Média Royaliste

Actualités

  • 29 mars 2013| François Étendard |Politique

    Pour un Printemps français

    Peu après la Manif Pour Tous du 24 mars dernier est né un nouveau mouvement : le Printemps français. Il a été lancé par Béatrice Bourges, présidente du Collectif pour l'enfance, ancienne candidate du PCD aux législatives. Elle a été exclue des porte-parole de la Manif Pour Tous. En effet, Béatrice Bourges a accompagné et soutenu les manifestants des Champs-Élysées. En revanche, Frigide Barjot n'a…

  • 28 mars 2013| Roman Ungern |Politique

    Taubira a entendu rugir Lyon !

    Mercredi 27 mars, Taubira, ministre de la République et Garde des sceaux, pose les pieds à Lyon. Sa venue était confidentielle, à l'inverse de celle d’Arnaud Montebourg qui, le matin même, avait reçu un accueil de plusieurs dizaines de militants en gare de Perrache qui avait vu la scène surréaliste de voir des forces de l'ordre (pas très motivées) au côté de syndicalistes de la CGT qui, tout à…

  • 27 mars 2013| Julien Ferréol |Politique

    François, tu passes à la télé !

    « François, tu passes à la télé ! ». Voilà peut-être le texto (ou tweet ?) de la première blanchie de France, Valérie Trierweiler au premier concubin de France jeudi soir. Cette dernière, grande femme de gauche devant l’Éternel qui feintait de snober les pompes républicaines, ne crache pas sur le traitement que l’État (en faillite) lui réserve, et loge dans la tour d’ivoire de son petit ami. Une…

  • 27 mars 2013| Julien Ferréol |Divers

    Le 24 mars, et après ? Un chef !(3)

    Inutile de revenir sur le succès exceptionnel de la journée de dimanche, ni sur les facultés mathématiques des forces de l'ordre. Christiane Taubira, qui était au Sénégal, n'a pas annoncé sa démission ni le retrait de son projet de loi. François Hollande est aux abonnés absents (il faut croire que le seuil de consistance d'une manif se situe entre 300 000 et 340 000 selon la police) mais parlera…
  • 27 mars 2013| Julien Ferréol |Politique

    Le gentil cadeau de la justice aux politiques

    Nicolas Sarkozy est entré hier au palais de justice en qualité de témoin assisté, il en est sorti mis en examen pour abus de faiblesse, dans le cadre de l'affaire Bettencourt. Il est la 17e personne mise en examen dans cette affaire compliquée qui impliquerait des financements illégaux de la campagne présidentielle de 2007. Des employés auraient vu le candidat à plusieurs reprises dans l'hôtel…

  • 25 mars 2013| Julien Ferréol |Politique

    La France repoussée au lacrymo

    La république socialiste française a eu très peur aujourd’hui. Ce sont 1,4 millions de manifestants qui se sont rués sur Paris, 1,4 millions de Français aux profils et aux origines très diversifiées. On a croisé beaucoup de provinciaux, des Franciliens (de nombreux balcons affichaient leur sympathie), des ouvriers (« la priorité c’est Aulnay, pas le mariage gay »), des ouvriers, des politiques,…

  • 23 mars 2013| Julien Ferréol |Politique

    Cahuzac dégage !

    Finalement le maire de Dijon, François Rebsamen, a peut-être plus d’influence que l’on pouvait imaginer : François Hollande aura finalement bien « viré un ministre », « n’importe lequel ». La moutarde de Côte d’Or est finalement montée au nez du concubin national. Il était peut-être temps, mais espérons que cet accès de virilité retombe avant dimanche, ou alors qu’il en fasse un baroud d’honneur…

  • 21 mars 2013| Julien Ferréol |Divers

    Le scandale inacceptable des squats parisiens

    À défaut de s'occuper des problèmes des Parisiens, la brillante équipe de Bertrand Delanoë s'apprête à pondre une œuvre dont on rigolerait si elle n'était pas scandaleuse. Le 24 mars, le Conseil de Paris entérinera un accord entre la ville et un collectif de prétendus « artistes », « La Main ». Il s'agit de proposer à des squatteurs un statut légal, un peu à l'image des salles de shoot ou du…

  • 20 mars 2013| Alain Frauger |Divers

    Les ennemis de mes ennemis peuvent-ils être mes amis ?(2)

    Par communiqué en date du 13 mars 2013, l’Union des Organisations Islamiques en France (U.O.I.F.) a appelé une nouvelle fois de manière explicite « l’ensemble de citoyens à soutenir l’institution du mariage, le droit de l’enfant à connaître sa filiation et la cohésion sociale », en soutenant cette fois sans ambiguïté la démarche du collectif « La Manif pour tous » et en invitant à participer au…
Repost 0
Published by Alliance Royale Nivernais-Berry - dans Actualités nationales et internationales
commenter cet article
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 17:45

On ne peut que souscrire à l'excellent constat de Yves de Kerdel dans Valeurs Actuelles. Comme l'avait affirmé avec humour, Henri Queuille, pour ces hommes des sérails franc-maçons;  "les promesses des candidats n'engagent que ceux qui votent pour eux"; il faut dire que LA REPUBLIQUE est le creuset idéal pour produire ce genre de parjures permanents, et elle réussit à pervertir les meilleurs par ses systèmes pervertis de la démocratie.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

 Non seulement François Hollande dévoie la fonction présidentielle, mais surtout il a oublié sa leçon de morale donnée devant des millions de téléspectateurs.

François Hollande est président de la République depuis plus de neuf mois. Et le bilan est déjà rude. En tous points. Qu’il s’agisse de l’affaissement économique du pays. Qu’il s’agisse de la perte de sens de nos institutions. Qu’il s’agisse enfin de l’image internationale de la France.

Non seulement le chef de l’État se révèle être un Guy Mollet au petit pied ou un sous-père Queuille. Non seulement François Hollande paraît obsédé par une revanche malsaine sur son prédécesseur. Non seulement il dévoie sa fonction en installant une “compagne” à l’Élysée qui emploie quatre collaborateurs aux frais du contribuable. Mais surtout il a tiré un trait sur la leçon de morale qu’il s’était permis de donner, lors du débat télévisé de l’entre-deux-tours, sous la forme de l’anaphore répétée quinze fois débutant par “Moi, président de la République…” Une tirade de 3 minutes et 21 secondes qui revient aujourd’hui comme un boomerang.

Lui, président de la République, qui avait affirmé ne pas vouloir être le chef de la majorité, s’est renié en moins de trois mois en désignant lui-même Harlem Désir à la tête du Parti socialiste.

Lui, président de la République, qui n’avait à la bouche que l’expression d’“État impartial”, nomme désormais tous ses amis, ou ses anciens camarades du PS, aux postes clés de la République, dans les préfectures, les entreprises ou des comités Théodule. Au point de placer son ex-compagne à la vice-présidence de la Banque publique d’investissement.

Lui, président de la République, qui s’était juré de donner plus de droits au Parlement, annonce cette semaine qu’il va commencer à légiférer par ordonnances. Ce que son prédécesseur n’avait jamais fait.

Lui, président de la République, qui avait assuré ne pas avoir l’intention d’intervenir dans la justice, laisse voter une loi d’amnistie qui va protéger des poursuites judiciaires tous les syndicalistes casseurs, mais aussi les auteurs de malversations financières.

Lui, président de la République, qui avait promis de ne pas nommer les patrons de chaînes de télévision, a désigné au mois de janvier à la tête du CSA, gendarme de l’audiovisuel, Olivier Schrameck, ancien directeur de cabinet de Lionel Jospin.

Lui, président de la République, qui n’hésitait pas à dire que son « comportement serait en chaque instant exemplaire », persévère dans son rôle de “monsieur petites blagues”. Mais hélas ses plaisanteries sont des insultes, un jour à l’égard des catholiques, un autre à l’égard d’un ancien président. Avec un ministre qui suit son exemple et encense feu le dictateur Hugo Chávez ou un député socialiste qui parle de scandale alimentaire à propos des hosties consacrées.

Lui, président de la République, qui déclare toujours vouloir instaurer un code de déontologie pour les ministres, ne paraît pas choqué que la garde des Sceaux soit à la fois juge et partie dans une procédure judiciaire ou que Cécile Duflot accorde la majeure partie de son contingent de Légions d’honneur à des militants écologistes.

Lui, président de la République, qui avait répété des dizaines de fois qu’il ne fallait pas toucher à la TVA, a décidé de porter son taux supérieur au niveau record de 20 % en 2014, et son taux intermédiaire à 10 % (au lieu de 7 %).

Lui, président de la République, qui se voulait “normal” et a fait un déplacement “spectaculaire” à Bruxelles par le train au tout début de son quinquennat, a vite repris goût au confort des avions de la République qu’il a pourtant dénoncé pendant cinq ans.

Lui, président de la République, qui plaidait pour un gouvernement resserré et économe, a réussi à se doter de 38 ministres qui eux-mêmes sont entourés par le nombre record de 538 conseillers techniques.

Lui, président de la République, qui n’a cessé d’évoquer, pendant la campagne électorale de 2012, la grandeur de la fonction et la hauteur de vues, n’a toujours pas endossé les habits de chef de l’État, leur préférant ceux de chef de clan.

Lui, président de la République, a surtout mis la France en danger en décourageant les investisseurs, en stigmatisant les entrepreneurs, en instaurant un climat de défiance chez nos voisins allemands, en plaidant pour une politique pénale qui consiste à vider les prisons et en ne respectant pas les engagements qu’il a pris en matière de croissance, de réduction des déficits et d’inflexion du chômage.

Lui, président de la République, donne finalement chaque jour raison à Bonaparte lorsque ce dernier disait : « Le seul crime en politique consiste à avoir des ambitions plus hautes que ses capacités. »

kerdrel@valmonde.fr

Photo © Patrick Iafrate

Repost 0
Published by Alliance Royale Nivernais-Berry - dans Actualités nationales et internationales
commenter cet article
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 13:12

La "France Officielle" par le vote de ses parlementaires de l'Assemblée Nationale vient de faire "sauter" la dernière loi naturelle du décalogue à laquelle elle était encore accrochée par un fil ténu très mince.
le: "Tu ne commettras pas d'impureté" est désormais désinstitutionnalisé par ceux qui se complaisent dans cette pourriture républicaine franc-maçonne issue de l'Esprit des lumières des ténèbres.  lire le détail des votes sur: le Salon Beige

La France profonde elle, est en train de se lever petit à petit et entame un combat de reconquête, sera t'il court, sera t'il long,  nul ne le sait; obtiendra t'il que la loi ne soit pas promulguée après son examen par le Sénat et si le Sénat la refuse, le deuxième vote de l'Assemblée et ensuite qu'elle ne  passe pas au Journal Officiel et soit enterrée dès sa naissance?....
Nul ne le sait........ il a fallu plus de 220 ans à la révolution française pour aboutir à ses résultats présents; combien d'années nous faudra t'il pour redresser la barre et restaurer l'ensemble des lois vertueuses de la France?.........et abroger toutes les mauvaises lois?...... ce qui est certain c'est que le combat sera de tous les instants et sans se relâcher peut être sur plusieurs générations sauf à se convertir totalement et obtenir ainsi de Dieu Son Intervention.

En tous les cas, en ce qui concerne les Catholiques, s'ils sont cohérents avec eux-mêmes, cette année, le carême va être plutôt costaud,  beaucoup vont sans doute revenir volontairement aux anciennes pratiques anté-réformes de Vatican II en s'appuyant sur les paroles du Christ lui-même, "il y a des démons qui ne peuvent être vaincus que par la prière et le Jeune", la tradition indique que c'est le Démon Asmodée qui dirige les démons succubes et incubes, quand on voit ce qui s'est passé hier avec l'invasion de Notre Dame par "Ces pauvres femmes possédées", on comprend que nous avons affaire à la pointe de l'iceberg, ^à un autre bout du navire combattant de toutes ses forces maléfiques on trouve aussi le fameux Démon Mammon qui dirige toutes les forces financières perverses dans le Monde, les mafiosi en col blanc.
Décidément oui, le Carême va devoir s'avérer costaud pour se conformer au conseil de Saint Paul dans sa lettre aux Ephesiens (6-10-20):

En définitive, rendez-vous puissants dans le Seigneur et dans la vigueur de sa force. Revêtez l'armure de Dieu, pour pouvoir résister aux manoeuvres du diable.

Car ce n'est pas contre des adversaires de sang et de chair que nous avons à lutter, mais contre les Principautés, contre les Puissances, contre les Régisseurs de ce monde de ténèbres, contre les esprits du mal qui habitent les espaces célestes.

Puissent les Royalistes le comprendre et suivre ainsi les chemins tracés par Sainte Jeanne d'Arc qui ne partait jamais au combat sans que ses soldats ne se mettent en règle avec le Ciel.

                                                                                                                  Chantal de Thoury 

Repost 0
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 18:20
VEXILLA GALLIAE

L'Union bancaire européenne : une histoire qui n'est pas un conte de Noël !

lundi, 28 janvier 2013
publié dans Social & économie par Pierre Jeanthon
Mai 2010 – Octobre 2012. Dans le Cri du Chouan de décembre 2012, sous les titres « Issue de secours » et « L’Europe des cœurs blessés » nous avons…
samedi, 26 janvier 2013

L'hiver arabe des chrétiens syriens

vendredi, 25 janvier 2013

Thank you David

jeudi, 24 janvier 2013

Mali : la fin du frisson tricolore ?

"Souvenirs" du Duc de Bauffremont

samedi, 26 janvier 2013
publié dans Littérature / Cinéma par AF
En nous offrant son court ouvrage vivant et bien documenté, modestement intitulé : « Souvenirs », le Prince Duc de Bauffremont a accepté de donner…
lundi, 21 janvier 2013

Hommage d'Albert Camus à Louis XVI

Tout est possible à celui qui ose

mercredi, 23 janvier 2013
publié dans Idées par AC
Un système politique s’avérant incapable de s’adapter à l’environnement économique devient obsolescent et est voué à disparaître. Lorsque cela…

mardi, 22 janvier 2013

Louis XVI, pour l’éternité

Niaiserie populaire

dimanche, 27 janvier 2013
publié dans Tribunes par Julien Ferréol
Abrutis, racistes, xénophobes, rétrogrades, voilà ce que sont les Français. Pour reprendre de Gaulle, nous sommes des veaux. On ne comprend jamais…
mardi, 22 janvier 2013

L'homme de droite, le girondin de la république



 
Repost 0
Published by Alliance Royale Nivernais-Berry - dans Actualités nationales et internationales
commenter cet article
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 17:10
Réflexion repiquée sur le Salon Beige

Posted: 24 Jan 2013 10:33 AM PST

Les porte-parole de La Manif pour Tous seront reçus vendredi 25 janvier à 18h30 par François Hollande.

A 19h, ce dernier recevra Florence Cassez.

Laquelle de ces deux rencontres fera le plus de bruit médiatique ?

Repost 0
Published by Alliance Royale Nivernais-Berry - dans Actualités nationales et internationales
commenter cet article
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 14:00

    Ce que révèle la Guerre du Mali

Publié dans Europe / international, le lundi 21 janvier 2013 par Georges Tartaret http://www.vexilla-galliae.fr/

La France est en train de déployer 2500 soldats au Mali, auxquels viendront s’ajouter environ 3000 soldats africains. Aux dernières nouvelles, les « djihadistes » se seraient repliés dans le désert. Ceci nous promet une guerre longue, dans laquelle la France va s’enliser comme en Afghanistan.

Quand on parle de guerre, la première question à se poser est de savoir qui est l’ennemi. Le Figaro du 15 janvier titre : « Les islamistes lancent une contre-offensive dans l’ouest du Mali ». Par ailleurs, on parle de « djihadistes ». Le caractère musulman ne fait donc pas de doute.

La question suivante est : pourquoi cette guerre ? On sait bien que la conquête du nord du Mali prend sa source dans des forces islamistes qui se sont armées à l’occasion de la guerre que la France a menée contre la Lybie, laquelle s’est terminée par la chute de Kadhafi. Cette guerre était la mise en oeuvre par la France et le Royaume Uni du plan américain de conquête du Moyen-Orient. La participation de la France à ce plan est une conséquence directe de son engagement dans l’OTAN, une alliance qui soumet notre pays à la politique américaine.

La France s’est aussi positionnée en faveur de la chute de Bachar el-Assad en Syrie et approvisionne en armement les mercenaires et les djihadistes qui luttent pour instaurer un régime musulman et pas du tout une « démocratie » comme le voudrait l’idéologie mondialiste. Toujours en conformité avec les voeux américains.

Et pendant ce temps, les populations sont encore une fois les victimes de ces conflits. Il paraît, à première vue, juste d’intervenir au Mali pour empêcher que celles-ci tombent sous le joug de la charia. Cependant, si l'on considère la politique de la France en Afghanistan, en Lybie et en Syrie, pour ne donner que ces exemples, nos gouvernements ne font que suivre la politique américaine et finiront par se retirer en laissant la place aux islamistes.

Les incohérences apparentes de la droite et de la gauche

Ce qui est totalement incohérent dans la politique française – que ce soit celle de l’UMP ou de la gauche - c’est qu’en abattant Kadhafi et en cherchant à chasser du pouvoir le président syrien Bachar el-Assad, la France favorise l’installation d’un pouvoir islamique en Lybie et en Syrie, alors même qu’elle combat les islamistes au Mali. Mais, comme nous venons de le voir, ce n'est qu'une incohérence apparente. La logique est celle dictée par l'OTAN.

Que peut-il se passer dans le cas où la France ne réussirait pas à éradiquer le pouvoir islamiste du nord du Mali ? Nous avons la réponse en observant la situation au Nigéria. Ce pays est coupé en deux depuis des années, le nord étant chrétien et le sud musulman. Les deux communautés, loin de pratiquer ce que, chez nous, on appelle la laïcité, sont depuis longtemps en conflit ouvert, les musulmans menant régulièrement des opérations armées qui conduisent au massacre de nombreux chrétiens.

Cela montre que :

1) la coexistence durable entre musulmans et non musulmans est impossible

2) l’instauration de la laïcité est un leurre.

Halte à la subversion islamiste

On objectera qu’en France, tout se passe plutôt bien. C’est oublier la subversion menée en permanence par les activistes musulmans qui gagnent tantôt une cantine d’école qui se convertit à la nourriture hallal, tantôt une piscine dont la municipalité finit par organiser des horaires différents pour les hommes et les femmes à la suite de la demande de musulmans. C’est oublier aussi que, pour certains musulmans, « l’ouma », c’est-à-dire l’appartenance à la communauté internationale des musulmans, est supérieure au respect de la nationalité française. Nous risquons de le voir l’année prochaine, lors des élections municipales, au cours desquelles certaines villes de France, telles que Roubaix par exemple, verront peut-être s’installer un conseil municipal à majorité musulmane. Iront-ils jusqu'à instaurer la charia ?

La seule manière de combattre l’islamisme est, en plus de lui faire la guerre quand la nécessité s’en fait sentir comme aujourd’hui au Mali, de développer un combat spirituel. En effet, la seule religion qui ne fasse pas d’exclusive est la religion chrétienne (même si des erreurs humaines ont été commises dans les siècles passés).

Il faut donc que la France retrouve ses racines chrétiennes. La meilleure manière de le faire est de restaurer la royauté.

Cela ne veut pas dire que la religion chrétienne soit imposée à tous. Mais que celle-ci serve de référentiel par exemple pour toutes les questions sociétales telles que le respect de la vie de la conception à la mort, la famille basée sur le mariage d’un homme et d’une femme et la primauté de la famille pour l’éducation des enfants. C’est aussi la mise en conformité de la politique de la France avec l’encyclique Caritas in veritate du pape Benoît XVI qui refuse l’adhésion au traité de Lisbonne et dénonce l’appartenance à l’OMC.

Georges Tartaret
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
   Pour éviter de perdre du temps à consulter journellement notre site pour ses éditoriaux réguliers, abonnez-vous tout simplement à la news letter (ci-contre) en haut à droite de votre écran.       

En revanche, il est conseillé fortement d'éditer les dossiers clés pour se remettre la tête à l'endroit dans le discernement des esprits; ces dossiers se trouvent dans le pavé des dossiers à droite de votre écran.--

 

Repost 0
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 12:48

Métiers, emplois, voies de garage et sans issue (3/3)

samedi, 19 janvier 2013
publié dans Social & économie par Pierre Jeanthon
Fermons la parenthèse et retour au choc. Forts de leur expérience, deux ex grands patrons, J.L Beffa (St Gobain) et L. Schweitzer (Renault) estiment…

Affiche du film "La Parade" : une provocation ?

dimanche, 20 janvier 2013
publié dans Société par Stéphane Piolenc
Elle arborait vos murs, surtout dans le métro parisien, quelques jours avant la « Manif pour Tous » du 13 janvier dernier : une affiche faisant la…

Longue vie à Vexilla Galliae !

jeudi, 17 janvier 2013
publié dans Communication des princes par Charles de Bourbon-Parme
Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, C'est avec beaucoup de bonheur que j'apprends l'ouverture du premier site de presse royaliste : Vexilla Galliae.…

Monsieur Hollande est dans son cabinet…

lundi, 14 janvier 2013
publié dans Tribunes par Stéphane Piolenc
…Non pas à son bureau, sur lequel s’entassent tant de dossiers à traiter, mais dans un grand fauteuil et pour y réfléchir calmement, loin de la…
Repost 0
Published by Alliance Royale Nivernais-Berry - dans Actualités nationales et internationales
commenter cet article
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 20:28

source: Riposte Catholique : http://www.riposte-catholique.fr/

par Jeanne Smits, directrice du journal quotidien "Présent": http://www.present.fr/

Oui, nous étions bien 1,3 million dimanche dans les rues de Paris, pour une des manifestations les plus spectaculaires que la capitale ait jamais connues, organisée en moins de deux mois, avec des cars qui continuaient d’être loués jusqu’à l’avant-veille de l’événement. Les braves gens et les gens braves qui ont supporté le froid piquant, piétiné des heures avant de pouvoir quitter leur lieu de départ, venant souvent de très loin, avec enfants, poussettes et sandwiches, pour parcourir 4, 5 ou 6 kilomètres en vagues serrées, y ont mis leur temps, leurs moyens souvent modestes, et surtout tout leur cœur.

Ils n’étaient… nous n’étions pas là pour revendiquer des droits ni pour chercher un quelconque avantage matériel. Nous étions là pour défendre le bon sens, le droit naturel, le bien commun.

Voilà quelque chose de suffisamment incompréhensible pour le pouvoir pour qu’il se soit trouvé désemparé et même qu’il ait paniqué devant le phénomène. La veille au soir – me souffle-t-on – l’afflux de voitures aux portes de Paris conduisait la préfecture à imaginer un chiffre de participation bien plus élevé que ce qu’on avait avancé auparavant : 700 000 à un million et demi de personnes.

Le lendemain, même affolement. A 17 heures – il restait encore des flots de personnes sur les trois cortèges de la Manif pour tous et aussi les troupes de la manifestation catholique de Civitas à dénombrer – lorsque le comptage de la préfecture de police à atteint les 700 000. Ordre étant donné de diviser ce chiffre par deux, c’est celui de 340 000 qui a été annoncé.

A la grande colère de certains : les chiffres réels, fuités par des officiers, allaient être donnés beaucoup plus tard dans la soirée. Même les organisateurs de la Manif pour tous, rompant avec l’habitude de multiplier les statistiques par deux, n’avaient pas osé y croire, mais oui, nous étions 1 300 000. 50 à 60 000 côté Civitas, ce qui est considérable, vu l’interminable attente place Pinel dans l’attente de voir vidée la place d’Italie où un regrettable « cordon sanitaire » maintenait les cathos à distance.

Avec bien des couvertures de manifestations à mon actif, je peux témoigner de l’attitude exceptionnelle des forces de l’ordre. Je n’avais jamais vu cela : des policiers et des CRS avenants, regardant passer les immenses grappes humaines si pacifiques avec une bienveillance quasi paternelle, répondant même aux questions (inouï !) et ponctuant leur propos d’un souriant « Bonne marche ! »

Homophobie ?

 

Pour une marche dont l’un des objectifs était la dénonciation de l’« homophobie », le mot était terriblement – et heureusement – absent des slogans et des pancartes. Au sein du cortège qui a démarré place d’Italie, il était présent sur quelques rares pancartes seulement : « Je suis mariageophile, pas homophobe. » Et ce sont les demandes de retrait pur et simple du projet « mariage pour tous » qui ont eu auprès de la foule la plus grande faveur.

Irrités – pourquoi le cacher – par le sort fait aux prétendus « intégristes » de l’autre marche, où défilaient des gens aussi divers que les religieux et les proches de Riaumont, Renaissance catholique, de très nombreux prêtres de l’Institut du Christ-Roi, des fidèles de la Fraternité Saint-Pie X, SOS Tout-petits, Laissez-les-vivre, mais aussi Terre et Peuple qu’on ne peut taxer de sympathies catholiques, soucieux aussi de marquer fermement notre désaccord avec la mise sous le boisseau du caractère profondément catholique de la mobilisation, nous étions plusieurs centaines à rallier le point de rendez-vous donné par Bernard Antony et l’AGRIF.

L’abbé Laguérie, le Père Argouarc’h, le père Guy Pagès, des amis irakiens fortement impliqués dans l’aide aux chrétiens d’Orient, de nombreux journalistes, religieux, familles de toutes couleurs, catholiques, chrétiens, orthodoxes ont fièrement arboré des autocollants préparés par Daniel Hamiche : « Pour les chrétiens, le projet Taubira c’est NON, un point c’est tout ! »

Le service d’ordre avait reçu la consigne d’enlever tout insigne, tout autocollant, toute banderole non conforme à ceux homologués par la Manif pour tous, et plusieurs d’entre nous se sont vu prier (sans succès) d’arracher les images contrevenantes. Un peu de diplomatie de la part de Daniel Hamiche – « Mais qu’est-ce qu’il y a de scandaleux, vous trouvez cela insupportable ? » – et les volontaires nous ont laissé passer. Ce fut notre manière de mettre de très nécessaires points sur les i.

Mgr Molinas, vicaire général du diocèse de Toulon, représentant Mgr Rey qui à son grand regret avait été empêché par un engagement de très longue date, devait nous rejoindre amicalement au cours de la marche.

Ironie du sort, le seul « dérapage » viendra d’un proche de Frigide Barjot, Xavier Bongibault, comparant Hollande à Hitler.

Vous dire des impressions de cette incroyable marée humaine, qui a mis plus de quatre heures à quitter la place d’Italie (mais c’était vrai aussi des autres points de départ) ? Ce fut la rencontre d’un peuple réel, pacifique mais déterminé, celui que les médias ne connaissent même pas, dont la voix n’est jamais entendue et, s’il faut en croire le président Hollande et ses ministres, ne le sera jamais.

Esbroufe ! Sous les lambris de la République, même s’ils minimisent, la bouche pincée, l’importance de cette manifestation « consistante » comme a osé le dire Hollande face au déferlement interminable de ceux qui ne veulent pas de son projet de société, je crois bien qu’ils tremblent de peur et de colère.

Et il va falloir nous tenir prêts. Car l’antichristianisme radical de Hollande, Ayrault, Duflot et Peillon va provoquer des ripostes. Ne lâchons pas !

 

Repost 0
Published by Alliance Royale Nivernais-Berry - dans Actualités nationales et internationales
commenter cet article
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 14:18
Repost 0
Published by Alliance Royale Nivernais-Berry - dans Actualités nationales et internationales
commenter cet article
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 13:36

"Pour tous ceux trompés par les manipulations médiatiques, ces deux photos rétablissent la Vérité, tous ceux qui ont manifesté hier peuvent témoigner de leur véracité; moi-même était encore à 7 heures du soir au niveau de la Tour Monparnasse lois en aval du Champ de Mars et il y avait encore au minimum 500 m de manifestant derrière nos militants de l'Alliance Royale prenant la largeur du boulevard Monparnasse (21 m: 4 voies voiture + 2voies bus), la voie étant en pente, la vision vers le haut pouvait s'étendre plus loin" (dixit Chantal de Thoury).
M
Cliquer sur l'image pour l'agrandir. Vous remarquerez la distance entre le photographe et l'Ecole militaire...et la tour Montparnasse, si loin sur la 1ère photo. De toute évidence, il manque un "1" devant le chiffre de la Préfecture de police.

Pour le reste des information, nous ne pouvons faire mieux que de vous renvoyer au site du Salon Beige qui relate les informations sur tous les groupes de manifestants: le plus gros de la troupe: "Manif pour tous" et les autres groupes en queue des trois parcours dont celui de "Catholique en Campagne" qui a plus que doublé le nombre de manifestants de novembre et a atteint 50 000 manifestants réunissant au dela de la mouvance Civitas tous ceux qui se reconnaissent plus dans un combat pour le rétablissement de la Morale Naturelle dans les lois dont la défense du mariage normal entre une femme et un homme en vue de la procréation est une des composantes de cette Morale.

Repost 0
Published by Alliance Royale Nivernais-Berry - dans Actualités nationales et internationales
commenter cet article
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 18:34
          source: Institut Duc d'Anjou ; Monseigneur Louis, Duc d'Anjou est le descendant direct de Louis XIV par primogéniture mâle, il est par conséquent en tant qu'aîné des Capétiens, le chef de toute la famille de Bourbon, toutes branches confondues.

                                        

Par Louis de Bourbon
Mardi, 08 Janvier 2013 20:40                                                                   
 

Armes de France

Madame, Mademoiselle, Monsieur, mes chers compatriotes,

Le monde politique s'est saisi d'un sujet remettant en cause l'institution universelle et intemporelle qu'est la Famille, ce qui constitue une menace aux fondements mêmes de notre société. L'humanité toute entière et, en particulier, notre histoire commune, celle de la France, s'est bâtie sur le seul socle familial. Mille ans de notre histoire reposent sur une famille dont je suis l'héritier, le fils aîné, et que j'ai l'immense charge de représenter auprès de vous.

Or, certains souhaitent que l'institution du mariage, sur laquelle repose toute la structure familiale, soit banalisée au point de l'étendre aux personnes du même sexe et, par voie de conséquence, de permettre l'adoption et donc la filiation d'enfants résultant de cette union.

De tous temps, l'homme et la femme se sont unis, naturellement, pour concevoir et élever des enfants. Que serions-nous si nos parents, nos aïeux n'avaient pas suivi ce processus naturel, institutionnalisé et sacralisé ensuite par le mariage chrétien? Comment accepter d'établir un droit à l'enfant au risque d'aller à l'encontre des droits de l'enfant ?

Nos hommes politiques ne peuvent prendre la responsabilité de redéfinir les lois immémoriales de la nature humaine. Certes, nous devons nous adapter continuellement aux évolutions de notre société mais certains principes immuables tels que l'union d'un homme et d'une femme pour fonder une famille et éduquer des enfants ne peuvent être remis en cause.

Nous avons le devoir de nous manifester auprès des responsables politiques qui souhaitent traiter ces questions d'une extrême gravité pour leur faire part de nos réflexions et de nos craintes. Il n'est nullement question de stigmatiser la communauté homosexuelle, dont je sais qu'elle est loin d'être unanime sur la question du mariage pour des personnes de même sexe, de l'adoption des enfants par ces derniers et de leur filiation. Il faut, au contraire, l'écouter tout en s'assurant que la cellule familiale n'est pas menacée. Je refuse que cette discussion soit traitée sous un angle politicien ou idéologique. La défense de l'institution du mariage entre un homme et une femme est un sujet de civilisation que la France doit aborder sans passion.

La vision de mes aïeux, et notamment celle d'Hugues Capet, de Saint Louis, d'Henri IV ou encore de Louis XIV, était de construire, dans l'intérêt de tous, une Nation française qui rayonnerait pendant des siècles. Elle ne s'arrêtait pas aux intérêts particuliers susceptibles de compromettre ses valeurs fondatrices. Mon regretté père, le prince Alphonse, dans la lignée de duquel je m'inscris, disait qu'"il ne saurait y avoir dans quelque société que ce soit de permanence et de continuité sans le respect des droits fondamentaux de la Famille qui est la cellule de base de toute société constituée selon l'ordre naturel et chrétien. Il appartient à chacun d'y réfléchir. Puisse la miséricorde divine pourvoir à cette utile méditation pour que chacun se reprenne à espérer. ".

J'appelle donc aujourd'hui, hors de toute position politique partisane, tous les Français à défendre les valeurs si chèrement défendues pendant des siècles par nos aînés et à faire connaître leur soutien aux défenseurs de la Famille et des droits de l'enfant. Il en va de notre avenir. Les Français doivent montrer l'exemple aux autres nations.

Paris, le 8 janvier 2013.

Louis, duc d'Anjou                                              

Repost 0
Published by Monseigneur Louis, Duc d'Anjou - dans Actualités nationales et internationales
commenter cet article
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 16:47

Fêter le 14 juillet c'est être du côté des malfrats

la prise de la bastille soi-disant acte symbole de la libération du peuple a eu pour effet de liberer les quelques escrocs qui y étaient enfermés; la Bastille à la différence des autres prisons du royaume était réservée pour une partie à l'enfermement des escrocs, des fonctionnaires d'état malhonnêtes ayant trafiqué sur les fonds publics et aux hauts personnages financiers ou nobles qui par leur fortune devenaient impossibles à punir car ayant trop de réseaux d'influence jusqu'au sein même de la justice. (l'autre partie tenait lieu d'asile pour les fous; on dirait actuellement: maison de repos psychiatrique)

Le Roi, bras de justice suprême pouvait donc par son pouvoir discrétionnaire les faire emprisonner par sa fameuse lettre de cachet. Aucun grand du Royaume s'il avait été malhonnête n'était donc à l'abri de la Justice Royale.

En nos temps actuels où on voit tous les scandales de toutes sortes se multiplier et restés impunis, on se prend à regretter ce pouvoir lié à la justice royale. Ce cher Dominique Strauss Khann qui fit la une des journaux; cette chère Madame Christiane Taubira qui subit une condamnation en justice et se retrouve de nouveau en accusation, n'aurait jamais été nommée Garde des Sceaux, ministre de la Justice par aucun de nos rois et se serait vraisemblablement retrouvée à réfléchir quelque temps à la Bastille, (mais quest-ce donc que ce gouvernement qui met au poste de ministre de la Justice, Garde des sceaux (rappel : l'appellation "Garde des sceaux représente celui qui justement est le gardien des lois")) , et la liste risque d'être longue de tous les compromis dans des affaires pas très nettes qui se retrouvent dans les gouvernements successifs de la République (les gouvernements de droite ne sont pas blancs non plus) tout ce joli monde aurait vraisemblablement bénéficié de cette petite lettre de cachet royale pour lui apprendre à être plus galant avec les dames, à respecter ces lois demandées au peuple dont ils se croient exemptés grace à un réseau relationel qui se croit au-dessus des lois. Monsieur Chirac, et bon nombre de ses amis et tout autant dans tous les sérails politiques s'y trouveraient également tous à leur place, quand on connait toutes les malversations qui ont fini par apparaître au grand jour.

Par conséquent, les royalistes ne fêteront toujours pas le 14 juillet; certains d'ailleurs décident de contre-manifester comme ils peuvent partout où ils se trouvent.

M. de Launay, gouverneur de la Bastille, capturé par les assaillants, le 14 juillet 1789, par Charles THEVENIN, fin du XVIII° siècle, musée Carnavalet, Paris. (sa tête fut promenée dans Paris au bout d'une pique) belle fête nationale décidément des républicains sanguinaires)

Repost 0

  • : Alliance Royale Nivernais Berry
  • Alliance Royale Nivernais Berry
  • : Blogue de soutien à L’Alliance Royale, qui est un parti politique fondé en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.
  • Contact

RENDEZ-VOUS

 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Nouvelles de la France Réelle

 

VGbandeau4.jpg

 

LA LIBERTE 
N'A PAS DE PRIXTVLibertés – La liberté n'a pas de prix

salonbeige678
réactualisation continue

logo_present.png

LA RADIO LIBRE DU
logo-page-de-garderadio-courtoisie.png PAYS REEL

   Pour éviter de perdre du temps à consulter journellement notre site pour ses éditoriaux réguliers, abonnez-vous tout simplement à la news letter (ci-dessous

En revanche, il est conseillé fortement d'éditer les dossiers clés pour se remettre la tête à l'endroit dans le discernement des esprits; ces dossiers se trouvent dans le pavé des dossiers à droite de votre écran.
 

Newsletter

Abonnez-vous pour être averti des nouveaux textes publiés
 

Divers

bulletin d'adhésion

blogue de Chantal de Thoury avec ses propositions

   
photo1

 


La plateforme politique de l'ALLIANCE ROYALE, est proposée à tous nos compatriotes par tous les candidats investis par celle-ci, et chacun des candidats dans ses compétences propres a aussi à proposer des changements ou aménagements de loi au gouvernement pour le BIEN COMMUN de tous,

En ce qui concerne le travail et propositions politiques de Chantal Sainsère de Thoury selon ses compétences et talents, elle les présente et defend sur le blogue

 

 

Les Rois ont fait la France

elle se défait sans ses rois