Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Thèmes défendus par Chantal de Thoury pour le canton de Nevers Nord

- Mise en place d'un conseil élu à la démocratie équitable autour du Conseiller Général voir explications sur le site de l'Alliance Royale au chapitre sur le changement des institutions.

 Afin de réaliser cela rapidement en attendant la relève de la jeunesse, je m’entourerai d’un CONSEIL CANTONAL élu sur le principe de la DEMOCRATIE EQUITABLE préconisé par l ’ ALLIANCE ROYALE afin de présenter des cahiers de doléances cohérents pour le développement du canton au CONSEIL GENERAL.

Je mettrai en place dès que je serai élue, un Conseil Cantonal sur le modèle de la DEMOCRATIE EQUITABLE préconisée par l’ALLIANCE ROYALE.

 

Le système actuel de NEVERS ne fonctionne pas en démocratie équitable ; je la mettrai en place privativement pour les quartiers de NEVERS NORD et COULANGES.

 

On peut considérer que 5 quartiers composent le Canton de NEVERS NORD-COULANGES ; il y aura donc 5 x 4= 20 conseillers cantonaux. Pour chaque quartier :

- 1 conseiller élu par les familles habitant le quartier

- 1 conseiller élu par les salariés travaillant sur le quartier

- 1 conseiller élu par les entrepreneurs indépendants qui ont le siège de leur entreprise sur le quartier

- 1 conseiller des collectivités locales l’adjoint du maire de Nevers pour le canton et 3 représentants d’association élus par le collège associatif.

 

Le Conseil fonctionnera par 4 collèges, chacune dans sa partie. L’élu d’un collège ne pourra pas l’être dans un autre.

nota : ainsi suivant que l’on appartient à un ou 4 des collèges électifs on pourra voter pour 1 à 4 représentants.

Ces conseillers cantonaux seront donc consultés par moi-même régulièrement afin d’établir UN CAHIER DE DOLEANCES DU CANTON que je défendrai au CONSEIL GENERAL. Ce cahier de doléances étant régulièrement réactualisé en fonction de la conjoncture locale. Ce CONSEIL CANTONAL sera une préfiguration de ce que peut être un futur Conseil dans le cadre d’un regroupement des communes selon le modèle de l’ALLIANCE ROYALE, regroupement devenant une COMMUNE ELARGIE avec des conseils de quartier en ce qui concerne les Villes et des conseils de village en ce qui concerne les Campagnes.

Le CANTON DE NEVERS NORD serait donc en première ligne en France pour démontrer le BIEN FONDE de ce système.

 

-  Étude d’un projet éducatif pour une élévation du niveau de compétences de l’encadrement de la jeunesse ;


 

Des hommes debout sont des hommes qui se prennent en charge eux-mêmes et qui s’entraident au lieu de se combattre.

Or tous ceux qui ont connu l’avant-1968, s’accordent pour reconnaître que l’éducation générale de la Jeunesse a subi une dégringolade monstrueuse.

Nous avons la preuve maintenant que une grande majorité de ceux qui font partie de la « génération 68 » qui espéraient des « lendemains qui chantent » en balançant aux oubliettes cette éducation reçue de génération en génération de leurs parents et qui ont voulu innover de nouveaux systèmes éducatifs, se mordent les doigts maintenant sans en connaître les causes réelles. Leur inconséquence a fait des dégâts considérables dans la Société, les divorces ont monté en flèche, le désir de liberté totale ayant guidé deux générations aux dépends du Bien Commun familial et de la stabilité des enfants.

Pire actuellement  cette génération 68 par ses comportements irresponsables, n’a pas transmis ce quelle a reçu en héritage éducatif et leurs enfants sont doublement carencés et démunis par rapport à l’éducation de leurs propres enfants.

Actuellement on assiste à un revirement de la génération des jeunes ménages qui au contraire agit en réaction au laxisme de leurs propres parents et tombent dans un excès de sévérité autant préjudiciable aux enfants que l’attitude libérale de leurs parents à leur endroit.

 

A tous ces facteurs propres à la population française autochtone, se greffent les comportements asociaux des enfants des familles déracinées issus de l’immigration.

 

Quels sont donc les remèdes à apporter.

Bien sur, la reprise par les familles de tous les comportements vertueux éducatifs ; il y a donc un double travail à opérer. Le premier se faisant en amont de la part des grands parents de cette "fameuse génération 68" qui n'ayant pas transmis les anciennes valeurs à leurs enfants acceptent de se remettre en cause et de se racheter les transmettant à leurs propres petits enfants.

1)    Au niveau de tous ceux qui ont des responsabilités collective il devient du devoir de chacun d'aider les familles à réutiliser les comportements éducatifs vertueux en exerçant la charité fraternelle envers leurs enfants, charité qui implique qu’avec amour on peut être amené à punir les enfants avec discernement et peut-être une grande sévérité selon les caractères propres de chaque enfant.

En cela, il faut reconnaître que la télévision qui a une grande responsabilité dans les orientations déviantes ou vertueuses qu'elle véhicule, commence à appliquer de bonnes méthodes dans le sens de la Vertu  avec les émissions éducatives pour les parents comme « super Nanny », encore faut’ il que ceux-ci  comprennent que ces conseils ne sont pas faits que pour les autres.

 

2)     Il est nécessaire de faire comprendre aux parents que l’école n’est pas faite pour l’éducation de leurs enfants mais pour leur enseignement. Les professeurs doivent être respectés et non pas contregarés par les parents, et les rapports entre professeurs et enfants doivent être ignorés de ces derniers. Une délégation d’autorité par les parents à la direction de l’école est certes nécessaire et elle implique que les parents auront éduqué leurs enfants aux principes de la vie polie en société, les professeurs ne devraient pas avoir à être des éducateurs à leur place en revanche ils ont la légitimité de suppléance pour appliquer des sanctions aux éléments perturbateurs de leur classe.

3)     Le troisième lieu éducatif sera quant à lui un lieu choisi ; en effet pour X raisons les parents peuvent être amenés à confier leurs enfants à des associations qui ont pour but de l’épanouir. Ces associations choisies par les parents sont de deux ordres : il y a celles qui se contentent de « gardiennage »  avec bien sur des jeux à l’appui qui malheureusement, j'ai pu le constater ne sont pas toujours très heureux car souvent sous prétexte d’éveil de l’enfant on le laisse faire n’importe quoi et surtout on ne lui donne pas le goût de l’œuvre achevée parfaitement dans ce que l’on appelle « les loisirs créatifs » ou de la performance sportive parfaite, ou des défis réels contre leurs propres défauts.

 

Et il y a tous ces groupes vertueux qui ont réellement le souci de pallier les carences éducatives des parents, sans qu’il soit forcément de la faute des parents, ces carences pouvant venir de multiples raisons comme l’obligation de travailler à l’extérieur de la maison pour les deux parents, ou alors ce manque de transmission éducative reçue dont sont fautifs une majorité des grands parents actuels (les soixante huitards) dont je parlais au point n°1 ci-dessus. 

scouts marins8Les associations scoutes font partie de ces groupes éducatifs vertueux ; le scoutisme existe depuis 130 ans depuis sa création par Baden Powell ; le scoutisme fait la preuve tous les ans de son efficacité ; même les enfants les moins motivés (il en existe) garderont une partie de son empreinte vertueuse toute leur vie. 

Relais remarquable de l’éducation familiale pour la formation du sens des responsabilités des jeunes, il amène ceux qui ont été scouts et guides à être des adultes plus solides que la majorité de leurs contemporains.  

Cependant pour faire un « bon scout » il est nécessaire d’avoir des encadrant de haut niveau, or actuellement on ne peut que constater que les formations BAFA donnent plutôt des encadrements du genre « gentil organisateur du club Med », on est loin de cette école de la vie si nécessaire pour compléter l’action des parents hors du cocon familial. 

Toutes ces constatations m’ont amené à décider d’agir au niveau de mes engagements politiques. N’ayant pas la fortune nécessaire, ni l’âge ni la santé, pour encadrer les jeunes en environnements « nature », j’ai décidé d’en faire une action politique au niveau du Conseil Général ; L’enveloppe annuelle affectée au Conseiller Général que je deviendrais sera donc affectée en partie à créer une bourse de formation ardue de haut niveau des jeunes adultes qui décideront de prendre la relève de l’encadrement de la jeunesse dans le cadre des associations scoutes.

Il va sans dire que j’examinerai particulièrement les projets éducatifs des groupes scouts vers lesquels les familles dirigeront leurs enfants en ayant soin d’accorder ces bourses également à des jeunes particulièrement motivés.

Les groupes de Scouts Marins retiennent particulièrement mon attention en raison de leur recherche particulière de perfection et du fait de la topographie de la Nièvre « Vert Pays des Eaux Vives », pays de lacs, d’étangs, de rivières, de canaux, de torrents, traversée par la Loire,  qui se prête particulièrement à leur discipline et au développement des meilleures qualités humaines. 

Cette formation scoute de notre jeunesse sur sa propre terre nivernaise rendra une bonne partie d’entre elle amoureuse de la Nièvre, ainsi les jeunes nivernais entreprenants  trouveront  la force de créer chez eux le travail et en le créant déjà pour eux, puis en développant leur entreprise pouvoir  donner du travail aux autres. C’est ainsi que cela s’est toujours fait, il n’y a pas de raisons pour que les vieilles recettes ne marchent plus en ce qui concerne le fonctionnement humain, mais pour cela, il faut arrêter de vouloir niveler la formation des enfants vers le bas et que les maîtres d'école, professeurs de collège et de lycée repèrent ceux qui ont des qualités de chef et d'emprise sur leurs camarades (ce ne sont pas forcément les meilleurs élèves selon leurs critères en vigueur dans le milieu enseignant) et sachent leurs donner les responsabilités adéquates au lieu d'écraser ces caractères forts qui peuvent être orientés pour donner le meilleur d'eux-mêmes.

 

Parallèlement, je créerai la journée d’entrée à l’âge adulte des jeunes parvenant à l’âge de 18 ans avec une petite réception festive précédée de la visite « obligée » de la prison la plus proche afin de montrer à ces adultes en devenir l’enfer carcéral. Le but étant de leur ôter l’envie s’il se peut d’y entrer. La peur de l’enfer a de tous temps été un excellent frein aux actes transgressifs de la loi, la peur de « l’enfer carcéral » aura je n’en doute pas le même effet pour beaucoup.

 

-  Aide aux mères enceintes en danger d’avortement ;

Une autre partie de la cassette personnelle attribuée au Conseiller Général que je serai sera affectée au soutien d’une structure d’aide psychologique et matérielle aux mères enceintes en danger d’avortement.

Pour cela je soutiendrai également l’installation d’associations sur le canton orientées sur ce travail comme l’Association « laissez les vivre » ou l’association « SOS touts petits » qui sont déjà rodés dans ce genre d’aide ; les Associations Familiales Catholiques peuvent aussi s’y mettre ou d’autres associations ; mon travail pourra être de coordoner leurs efforts en m’employant à les unir pour cette lutte commune pour le Bien Commun.

(en nota, Pour ma part, j’ai participé à la marche pour la Vie, avec l’association « SOS touts petits », j’eu la joie d’être aux côtés d’un maire de Bourgogne venu se joindre à la marche priante ceint de son écharpe de maire. Le Secrétaire Général  de l’ALLIANCE ROYALE était lui aussi présent dans le groupe SOS touts petits et faisait partie de l’organisation, la majorité des membres du Bureau politique et des adhérents avaient aussi fait le déplacement et se trouvaient répartis dans tous les groupes de défense de la Vie de la conception à la mort naturelle)  

 

Pour information : sites des principales associations scoutes en France 

scouts de France, les Identitaires, les scouts d'Europe, les scouts Goddefroy de Bouillon, les éclaireurs de France et aussi les scouts musulmans de France et les scouts juifs ; tous les troupes acceptent de recevoir un à deux jeunes invités dans la troupe par cession d’été afin de les familiariser avec l’institution. Cette option permet la plupart du temps de former à l’esprit scout des jeunes isolés dans leurs provinces sans structures correspondant à l’attente des parents, devenus jeunes adultes, ils peuvent à leur tour commencer à créer une patrouille qui se développera en faisant tâche d’huile autour d’elle.

 

Parallèlement, je créerai la journée d’entrée à l’âge adulte des jeunes parvenant à l’âge de 18 ans avec une petite réception festive précédée de la visite « obligée » de la prison la plus proche afin de montrer à ces adultes en devenir l’enfer carcéral. Le but étant de leur ôter l’envie s’il se peut d’y entrer. La peur de l’enfer a de tous temps été un excellent frein aux actes transgressifs de la loi, la peur de « l’enfer carcéral » aura je n’en doute pas le même effet pour beaucoup.

 

-  Aide aux mères enceintes en danger d’avortement ;

Une autre partie de la cassette personnelle attribuée au Conseiller Général que je serai sera affectée au soutien d’une structure d’aide psychologique et matérielle aux mères enceintes en danger d’avortement.

marche-pour-la-vie.jpg

Pour cela je soutiendrai également l’installation d’associations sur le canton orientées sur ce travail comme l’Association « laissez les vivre » ou l’association « SOS touts petits » qui sont déjà rodés dans ce genre d’aide ; les Associations Familiales Catholiques peuvent aussi s’y mettre ou d’autres associations ; mon travail pourra être de coordoner leurs efforts en m’employant à les unir pour cette lutte commune pour le Bien Commun.

(en nota, Pour ma part, j’ai participé à la marche pour la Vie, avec l’association « SOS touts petits », j’eu la joie d’être aux côtés d’un maire de Bourgogne venu se joindre à la marche priante ceint de son écharpe de maire. Le Secrétaire Général  de l’ALLIANCE ROYALE était lui aussi présent dans le groupe SOS touts petits et faisait partie de l’organisation, la majorité des membres du Bureau politique et des adhérents avaient aussi fait le déplacement et se trouvaient répartis dans tous les groupes de défense de la Vie de la conception à la mort naturelle)

 

:

-  Réhabilitation de la façade de la MAISON DE LA CULTURE de Nevers

En fait ce projet qui est le mien n’est pas spécifique à l’action sur le canton de NEVERS NORD, il est collatéral sachant que de nombreux neversois aiment se promener en bord de Loire, que la vue superbe de Nevers à l’arrivée sur le pont de Loire, est gachée par cette verrue affreuse de « la maison de la culture » sur les bords de Loire en amont  de la Loire.

Le touriste qui arrive à Nevers n’y trouve pas son compte. Les Neversois des années 1960-1970 qui avaient le sens du Beau ne s’y étaient pas trompé à l’époque,  qui ont tellement réprouvé la construction de ce batiment qu’ils en ont sanctionné le maire : Monsieur Ramet  maire RPR et ont élu toutes tendances politiques confondues son adversaire de gauche.

Pour ma part, chaque fois que je passe Boulevard de Coubertin, je détourne le regard de ce batiment immonde.

Je propose donc aux Neversois dans le cadre de ma campagne électorale de réaliser le tour de force de réhabiliter ladite Maison de la Culture en agissant comme les portugais avec leurs maisons de ville. Habiller la Maison de la Culture de faiences de Nevers. Pour cela , il n’est pas besoin d’augmenter les impots ; Quand j’en essayé de contacter Monsieur Boulaud et de prendre rendez-vous avec lui pour le développement de ce projet, il n’a pas daigné me recevoir, et m’a fait signifier une fin de non-recevoir, les services de mairie arguant que cela coutait trop cher.

Evidemment que cela coutera cher, ce que ces messieurs du Conseil municipal dont le regard est à courte vue ne conçoivent pas, c’est que l’on peut réaliser des choses grandioses en sollicitant la population volontaire elle-même  au  lieu de lever des impots.

Nous pouvons réaliser ceci en copiant tout simplement la manière de faire de nos ancêtres qui par fierté ont construit ces splendeurs que sont nos cathédrales nos beffroys, nos en voulant que ces monuments de leurs villes soient les plus beaux. Le Sacré Cœur de Paris lui-même, énorme basilique a été construit sur souscription, les députés de l’Assemblée Nationale ont aplani après avoir émis leur vœu national de la France, toutes les difficultés d’implantation ; le reste fut de l’ordre privé de la souscription de tous ceux qui voulaient donner pour la construction de la Basilique.

A notre petite échelle du Nivernais, je propose donc de travailler en tant qu’élue à aplanir les difficultés pour cette réalisation et de lancer une souscription auprès des Neversois, à laquelle je souscrirai moi-même,  en leur proposant d’inscrire leur nom de donateur sur les carreaux de faience qui orneront la façade pour l’embellir, sachant que les grandes façades pourront être utilisées pour raconter l’histoire de la Nièvre, on pourrait aussi imaginer que toutes les petites surfaces soient recouvertes plutôt que de signatures, du portrait stylisé des donateurs, manière de les remercier tous pour leurs dons, les faiences ayant une durée de vie multi séculaire, leur portrait leur survivra longtemps.

Ce batiment ainsi embelli et rénové pourra perdre sa laideur et devenir beau attirant automatiquement une manne touristique, des emplacements possédant des jumelles pour observer le travail artistique des faienciers étant judicieusement répartis.

Ce batiment sera le meilleur support publicitaire pour le savoir faire des faienciers de NEVERS, je ne doute pas qu’eux-même et les corps de métier qui participeront à la pose ne participent pas à la souscription.

 

Pour les autres actions pour NEVERS NORD et La VILLE de NEVERS,  je m’emploirai à obtenir du CONSEIL GENERAL que soit menée la même politique que tous les candidats de l’ALLIANCE ROYALE défendent au niveau national.

Cette politique est développée au Chapitre de mes propositions GENERALES sur le recto de ma profession de Foi et sur ce blogue à la rubrique :

 

« thèmes nationaux défendus par tous les candidats de l’Alliance Royale » 

Partager cette page

Repost 0
Published by

  • : Alliance Royale Nivernais Berry
  • Alliance Royale Nivernais Berry
  • : Blogue de soutien à L’Alliance Royale, qui est un parti politique fondé en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.
  • Contact

RENDEZ-VOUS

 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Nouvelles de la France Réelle

 

VGbandeau4.jpg

 

LA LIBERTE 
N'A PAS DE PRIXTVLibertés – La liberté n'a pas de prix

salonbeige678
réactualisation continue

logo_present.png

LA RADIO LIBRE DU
logo-page-de-garderadio-courtoisie.png PAYS REEL

   Pour éviter de perdre du temps à consulter journellement notre site pour ses éditoriaux réguliers, abonnez-vous tout simplement à la news letter (ci-dessous

En revanche, il est conseillé fortement d'éditer les dossiers clés pour se remettre la tête à l'endroit dans le discernement des esprits; ces dossiers se trouvent dans le pavé des dossiers à droite de votre écran.
 

Newsletter

Abonnez-vous pour être averti des nouveaux textes publiés
 

Divers

bulletin d'adhésion

blogue de Chantal de Thoury avec ses propositions

   
photo1

 


La plateforme politique de l'ALLIANCE ROYALE, est proposée à tous nos compatriotes par tous les candidats investis par celle-ci, et chacun des candidats dans ses compétences propres a aussi à proposer des changements ou aménagements de loi au gouvernement pour le BIEN COMMUN de tous,

En ce qui concerne le travail et propositions politiques de Chantal Sainsère de Thoury selon ses compétences et talents, elle les présente et defend sur le blogue

 

 

Les Rois ont fait la France

elle se défait sans ses rois