Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 12:24

  Le Jeudi 20 Janvier 2011, "Le journal du Centre" (édition nivernaise) a développé un dossier sur la Justice en indiquant les mesures prises par l'ANAR (Association Nivernaise d'Accueil à la Réinsertion )

Les efforts et aides y sont remarquables et c'est bien car il est effectivement nécessaire de permettre à ceux qui ont transigé la loi de pouvoir, dès leur peine accomplie, trouver un travail rénumérateur afin de ne plus retomber dans la délinquance et aussi leur redonner des principes vertueux afin de vivre ensuite une vie paisible, droite et honnête pour le restant de leur vie.

 

Je ne peux et l'Alliance Royale avec moi que louer toutes les organisations qui font ce travail difficile et réparateur.

 

En revanche, ces mesures, toutes efficaces qu'elles soient nous l'espérons, ne remplaceront jamais une véritable bonne éducation dès l'enfance.

 

Ramener quelqu'un dans le "droit chemin" n'est en quelque sorte que soigner un malade, Il est bien meilleur pour la Société que les hommes qui la composent ne tombent pas malades.

 

Je vais bientot me présenter aux élections cantonales sur le canton de NEVERS NORD, et j'ai intégré dans mes projets pour le canton d'axer particulièrement au niveau de ce canton et par ricochet sur l'ensemble de Nevers la prévention de la délinquance;

cette prévention sera surtout opérationnelle dans le principe de subsidiarité telle que le préconise "la doctrine sociale de l'Eglise Catholique " et sa pensée en la matière.

 

L'Eglise Catholique a toujours défini les parents comme premiers éducateurs de leurs enfants, cependant elle ne peut que constater que certains parents n'assument pas totalement ou ne peuvent assumer totalement cette charge étant eux même peut être carencés ou "dépassés" par la charge éducative. C'est pourquoi elle préconise le principe de subsidiarité afin de palier les carences éducatives et enseignantes tout au long du cheminement vers l'âge adulte des enfants.

 

Ainsi en est-il de l'enseignement quand les parents sont arrivés au maximum de leur capacité de l'assumer. Les écoles, puis les collèges, puis les lycées,  puis l'enseignement supérieur  et les instituts de formation divers assument ensuite cette charge (que l'Eglise juge non obligatoire si les parents assument et sont capables d'assurrer cet enseignement, en ce cas les controles par examens d'Etat sont nécessaires, l'Etat Français quant à lui le rend obligatoire, cet enseignement par des organismes extérieurs à la famille qui doit être inscrite au minimum à un téléenseignement)

 

En ce qui concerne l'éducation à la Vie Sociale, l'Eglise affirme que la Famille est le premier lieu d'Education et que les parents sont responsables devant Dieu de l'éducation donnée à leurs enfants; s'ils ne peuvent assumer cette éducation pour de multiples raisons, ils doivent savoir demander de l'aide, c'est à ce moment là que peuvent intervenir les multiples associations d'aide à l'éducation (différente de l'enseignement, le rôle des professeurs n'est pas d'éduquer les enfants, en revanche dans le cadre d'un élève pensionnaire, c'est le rôle de l'encadrement   à l'intérieur de la structure par délégation d'autorité parentale au directeur de l'Etablissement où se trouve l'enfant)

 

untitled.2.jpg  aCamp59-1-.jpg

Les parents "dépassés" peuvent donc confier par délégation d'autorité à des associations de leur choix la responsabilité d'éduquer leurs enfants au niveau de subsidiarité supérieur s'ils ne peuvent assumer cette éducation.

 

Cependant pour cela, il est nécessaire pour ces associations éducatives d'avoir un encadrement de haut niveau, faire de la "garderie d'enfant" ne suffit pas. C'est pourquoi, mon action en tant que conseiller général, sera de favoriser grace à une enveloppe financière et la recherche de partenariats fiables, les Associations de scoutisme qui sont les meilleures actuellement pour ce but et ont fait leurs preuves depuis leur création depuis plus de 100 ans qui sont les mouvements Scouts; j'axerai particulièrement mon action à la formation du personnel de l'encadrement, car la demande est très forte de la part des parents; en revanche, il y a un manque cruel de la relève qui a besoin en notre époque particulièrement difficile de posséder de solides qualités éducatives pour ramener notre jeunesse à des comportements vertueux permanents. J'ai pu constater par moi-même que les formations BAFA ne répondent pas toujours suffisamment aux nouveaux défis que posent une majorité de préadolescents à notre époque actuelle.

 

Ce forcing sur la prévention de la délinquance aura un coût de départ qui sera ensuite largement compensé par la réduction future de la délinquance des pré-adolescents qui empoisonne la vie des quartiers et qui côûte encore plus cher financièrement à l'ensemble du corps social car qui dit augmentation de la délinquance dit automatiquement augmentation des impots.

 

A ce sujet, je voudrais ajouter un b.mol à la satisfaction du ministère de l'Intérieur qui se targue d'avoir vu le niveau des délits diminué, Il est facile d'affirmer cela quand par ailleurs, les personnes sont tellement lassées de porter plainte sans voir aboutir celle-ci qu'elles ont fini par ne plus le faire du tout , surtout quand elles habitent dans certains quartiers ou elles sont sujettes aux représailles des populations à risque après leurs plaintes;

Je porte témoignage de ce fait après avoir entendu un certain nombre de personnes dans mes conversations au cours de mes pérégrinations électorales dans un quartier "chaud" du canton de NEVERS NORD.

Entre les statistiques policières enregistrées et la réalité du terrain, il y a un gouffre que ceux qui gouvernent n'ont pas la sincérité de franchir.

Nous avons un travail de titan à opérer pour renverser la vapeur, ce travail devra faire appel à la carotte et au baton;

 

Puisse DIEU nous donner la force de redresser avec un Amour ferme  notre pauvre Société Française qui se pervertit de plus en plus dans nombre de ses membres.

 

Chantal de THOURY

Partager cet article

Repost 0
Published by Chantal de THOURY - dans Education
commenter cet article

commentaires

  • : Alliance Royale Nivernais Berry
  • Alliance Royale Nivernais Berry
  • : Blogue de soutien à L’Alliance Royale, qui est un parti politique fondé en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.
  • Contact

RENDEZ-VOUS

 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Nouvelles de la France Réelle

 

VGbandeau4.jpg

 

LA LIBERTE 
N'A PAS DE PRIXTVLibertés – La liberté n'a pas de prix

salonbeige678
réactualisation continue

logo_present.png

LA RADIO LIBRE DU
logo-page-de-garderadio-courtoisie.png PAYS REEL

   Pour éviter de perdre du temps à consulter journellement notre site pour ses éditoriaux réguliers, abonnez-vous tout simplement à la news letter (ci-dessous

En revanche, il est conseillé fortement d'éditer les dossiers clés pour se remettre la tête à l'endroit dans le discernement des esprits; ces dossiers se trouvent dans le pavé des dossiers à droite de votre écran.
 

Newsletter

Abonnez-vous pour être averti des nouveaux textes publiés
 

Divers

bulletin d'adhésion

blogue de Chantal de Thoury avec ses propositions

   
photo1

 


La plateforme politique de l'ALLIANCE ROYALE, est proposée à tous nos compatriotes par tous les candidats investis par celle-ci, et chacun des candidats dans ses compétences propres a aussi à proposer des changements ou aménagements de loi au gouvernement pour le BIEN COMMUN de tous,

En ce qui concerne le travail et propositions politiques de Chantal Sainsère de Thoury selon ses compétences et talents, elle les présente et defend sur le blogue

 

 

Les Rois ont fait la France

elle se défait sans ses rois