Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 20:26

    Suite:...... 

 

C – Gay, gay, marions-nous ?

 

1-     Pourquoi donc interdire aux couples de gays et lesbiennes de se marier ?    

Une précision d’abord : il n’y a pas, par définition, de « couple » homosexuel. Tous les dictionnaires français en témoignent : le couple est la réunion de deux personnes de sexe différent (homme et femme) et il en est de même pour la gent animale : on dit, par exemple, un couple de pigeons ou de perruches s’agissant d’un mâle et d’une femelle et on dit une paire de bœufs. Le couple humain est donc par définition, hétérosexuel. Le procédé sémantique qui veut conférer  deux personnes de même sexe la signification hétérosexuelle de cette dénomination est donc abusif et nous ne devons pas y céder. On dira préférentiellement un duo de gays ou lesbiennes, ce qui, parmi les différentes formulations envisageables, est la plus digne.  

2-    Fort bien, mais cela ne constitue pas un obstacle à réaliser une union légale ?  or, celle-ci n’est-elle pas tout de même préférable, socialement, à l’absence de tout lien, qui est ouverture au vagabondage sexuel sous toutes ses formes ?

 Dans sa signification première qui est d’essence religieuse, le mariage n’est pas une formalité administrative destinée  à créer des droits et obligations, même si ceux-ci en découlent mais il constitue prioritairement, au moins au sein des pays de culture chrétienne, une union destinée à permettre l’épanouissement affectif, spirituel et charnel du couple dans une perspective de procréation. Epanouissement réciproque et procréation commune étant liés  un don d’amour total entre deux personnes de nature complémentaire et  un engagement de fidélité « jusqu’à ce que la mort nous sépare » proclamait un texte ancien.

Par la suite, dans la totalité des pays occidentaux et dans la grande majorité des autres continents, les différents régimes politiques ont institué un pacte civil aussi proche que possible du mariage religieux dans l’énoncé des finalités familiales, affectives et morales, ayant  souvent la même appellation mais plus précis et exigeant quant aux droits et obligations matérielles des conjoints.

Mais la plupart des législations ont évolué, au fil des bouleversements politiques, vers un « assouplissement » des obligations conjugales et même parentales, pour finir par autoriser puis rendre aisées diverses formules de rupture des liens conjugaux, le divorce devenant aujourd’hui une procédure tellement banalisée qu’elle tend  entacher le mariage de nullité, tant est présente dans les esprits des futurs mariés et de leur entourage l’assurance sous-jacente que « si ça ne marche pas, il restera la possibilité d’aller voir ailleurs ».

Ajouter à cette hypothèque déjà lourde une modification radicale telle que l’ouverture du mariage  des personnes de même sexe, c’est en détruire jusqu’à son essence même. Le PACS avait au moins pour mérite d’éviter une telle mascarade. Il y a, dans cette revendication de la communauté homosexuelle, comme un désir malsain de parodier pour mieux la détruire de l’intérieur, une institution encore représentative de l’ordre hétérosexuel.
Dans le même sens, la mise en orbite des tristement célèbres « sœurs de a perpétuelle indulgence », n’a pas eu d’autre fin que de ridiculiser, pour en gangrener l’honorabilité, la famille honnie des religieuses catholiques.
 

3-    Mais que peuvent donc craindre les couples attachés au mariage traditionnel ?
Ils constitueront toujours l’immense majorité des bénéficiaires de cette institution et on ne voit pas en quoi les droits acquis par les gays et lesbiennes pourraient porter atteinte  leurs intérêts personnels.

L’institution du mariage est porteuse d’une signification hautement symbolique. Y attenter, c’est renier l’ensemble des familles effectivement majoritaires du pays qui se sont fondées sur ce socle social, le stabilisent et le perpétuent dans l’intérêt même de l’ensemble de la Nation.

En outre, s’il était considéré comme un devoir de modifier le dispositif constitutionnel et légal pour satisfaire à des revendications purement communautaires, on ne voit pas pourquoi des demandes de même nature et autant extravagantes seraient refusées  d’autres communautés particulières : dans la logique des théoriciens du « genre » la boite de Pandore serait ouverte aux mariages polygames comme aux liaisons incestueuses et transsexuelles.

D’évidence, la famille traditionnelle est la cible d’un projet destiné à la faire disparaître. On verra au chapitre suivant que l’enfant en sera la première victime. La seconde pourrait fort bien être les maires de France et leurs adjoints -  ceux de droite, on le devine -  qui refuseraient de se prêter à cette comédie. Ils se verraient alors forcés de se soumettre ou se démettre… Fin calcul politique ?...

Alain Toulza

    (à suivre........)

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Rappel:
avec l'aimable autorisation de Monsieur le Président Alain Escada de CIVITAS
ces arguments qui vont être développés sur 5 chapitres et 3 annexes durant ce mois, sont à se procurer sous forme de livret pour la modique somme de 3€, à Civitas 01.34.11.16.94
- livret à distribuer le plus possible à toute personne ayant des fonctions d'élu où sociales importantes; il y va de l'avenir de nos enfants et petits enfants.

 

Sinon, vous pouvez faire suivre ces pages sans modération et les imprimer et relier à mesure de la mise en ligne pour consultation régulière d'arguments de controverse à opposer aux partisans de la légalisation du "mariage homosexuel" et à l'adoption des enfants par ceux-ci dans le cadre de tout simplement les lois naturelles régissant l'homme ,


Quant aux arguments surnaturels qui peuvent être accessibles "aux hommes de bonne volonté" il est facile de reprendre tout simplement le texte de la Genèse: Sodome et de Gomorrhe (Genèse 19.1-29), le mot sodomisation désignant l'acte contre nature usuel des homosexuels mâles.(contre nature car l'accouplement sexuel à pour destination naturelle la procréation),
A eux ensuite, de reprendre le Cathéchisme ou de demander de l'aide à des prêtres pour les éclairer sur la détestation que notre Créateur a de comportements qui dévient l'acte d'Amour de sa destination première en vue de la procréation; pervertissant ainsi la Loi Naturelle instituée par Dieu qui en est l'ingénieur

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain Toulza - dans Famille
commenter cet article

commentaires

  • : Alliance Royale Nivernais Berry
  • Alliance Royale Nivernais Berry
  • : Blogue de soutien à L’Alliance Royale, qui est un parti politique fondé en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.
  • Contact

RENDEZ-VOUS

 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Nouvelles de la France Réelle

 

VGbandeau4.jpg

 

LA LIBERTE 
N'A PAS DE PRIXTVLibertés – La liberté n'a pas de prix

salonbeige678
réactualisation continue

logo_present.png

LA RADIO LIBRE DU
logo-page-de-garderadio-courtoisie.png PAYS REEL

   Pour éviter de perdre du temps à consulter journellement notre site pour ses éditoriaux réguliers, abonnez-vous tout simplement à la news letter (ci-dessous

En revanche, il est conseillé fortement d'éditer les dossiers clés pour se remettre la tête à l'endroit dans le discernement des esprits; ces dossiers se trouvent dans le pavé des dossiers à droite de votre écran.
 

Newsletter

Abonnez-vous pour être averti des nouveaux textes publiés
 

Divers

bulletin d'adhésion

blogue de Chantal de Thoury avec ses propositions

   
photo1

 


La plateforme politique de l'ALLIANCE ROYALE, est proposée à tous nos compatriotes par tous les candidats investis par celle-ci, et chacun des candidats dans ses compétences propres a aussi à proposer des changements ou aménagements de loi au gouvernement pour le BIEN COMMUN de tous,

En ce qui concerne le travail et propositions politiques de Chantal Sainsère de Thoury selon ses compétences et talents, elle les présente et defend sur le blogue

 

 

Les Rois ont fait la France

elle se défait sans ses rois