Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 18:33

Nous sommes tous sous le choc des images. Hier, pour célébrer la victoire d’un club de sport jadis parisien acheté par l’État du Qatar, la faune des voyous avait tenu à être de la fête ! Après des heures de violences et de voies de fait, la police de la République a procédé à 21 interpellations : il est temps de faire cesser cette lâcheté politique d’une République laxiste avec les racailles mais oppressive avec les adversaires de ses dérives.

Nous payons là les conséquences de 50 ans de politique de l'immigration (et de la sécurité) incohérente.

 

Je convoque la République et ses représentants devant le tribunal de l’Histoire.

 

La repentance ou l’apologie du temps des colonies sont aussi bien l’une que l’autre des stupidités. Ce n’est pas la nostalgie ou la flagellation qui permet à un pays d’avancer mais la réconciliation qui passe par la reconnaissance de ce que chacun a apporté à l’autre. Il faut assumer le passé, en tirer les conclusions et se tourner vers le futur. Ce n’est pas en gesticulant ou en dissertant que l’on effacera de la mémoire collective les événements passés.

Cinquante ans après, la population française n’est toujours pas prête à accepter d’accueillir chez elle ceux qui l’ont chassée de chez eux. L’angélisme républicain et ses tergiversations nous mènent droit dans le mur de l’échec de l’intégration à la française. Si celle-ci a pu se faire par le passé lors de la venue des Espagnols, des Italiens, des Polonais et des Portugais qui se sont assimilés grâce à la croissance économique et au cousinage culturel, en revanche, il n’est plus possible aujourd’hui dans un contexte de crise économique d’intégrer des émigrés ou leurs enfants ne partageant pas les valeurs de la France et parfois même tenant contre le pays qui les accueille des propos haineux.

La perte de repères et la montée du communautarisme sont les fondements d’une fracture profonde entre des personnes qui n’ont plus rien à partager. Cette impasse amène doucement au rejet des uns par les autres et fonde les prémices d’une guerre civile.

La République par ses actions fait le contraire de ce qu’elle dit prôner et de ce qu’elle établit par ses lois ; elle est xénophobe et raciste ; elle crée de telles disparités qu’il est insupportable de vivre en bonne intelligence sur un même territoire et elle cantonne certains de ses habitants dans des ghettos, véritables zones où le droit qui s’applique n’est pas celui de la France. Car les zones de non-droit n’existent pas, contrairement à ce que les républicains veulent nous faire croire dans leurs discours moralistes. Ce ne sont que des secteurs géographiques où le droit local n’est pas le droit commun.

La République est une impasse. Seule compte la projection vers l’avenir, et cela passe par l’instauration d’un système politique qui a fait ses preuves, la royauté. Seule la royauté peut rassembler et protéger des extrémismes, une royauté moderne ancrée dans notre histoire et adaptée à notre temps.

L’Alliance royale préconise l’abrogation du droit du sol, c’est-à-dire que le fait de naître sur notre sol octroie la nationalité française. Cela ne veut pas dire qu’elle prône un quelconque droit du sang : il est indispensable que, comme par le passé, des personnes puissent devenir française par adoption. Si on compare cela à une famille, comme il est toujours intéressant de le faire, cela devient évident. Imaginons par exemple un enfant qui naîtrait accidentellement dans ma maison : il serait absurde de prétendre qu’il aurait doit à mon héritage ! A l’inverse, je peux adopter des enfants, qui ne sont pas de mon sang, mais qui deviennent réellement mes enfants, même si cela passe parfois par quelques renoncements. C’est d’ailleurs pour cela qu’il faut aussi mettre entre les mains de ceux qui ont une double nationalité, le choix de se déterminer en conscience, pour eux et leurs enfants, par rapport à la France ou par rapport à leur autre nationalité. La double nationalité ne saurait perdurer. Les personnes de nationalité française doivent s’assimiler si elles ne le sont pas déjà et les autres qui ont vocation à retourner chez elles doivent s’intégrer pendant la durée de leur séjour en France. S’assimiler, c’est faire sienne l’histoire commune de la France. C’est en faire le fondement de sa propre histoire afin de participer personnellement et collectivement à la continuité de la France. Un peuple ne peut se projeter dans l’avenir qu’avec des racines solides, une volonté de vivre ensemble et le sentiment de partager une communauté de destin. L’acquisition de la nationalité française ou le choix de cette nationalité par rapport à une autre doit être un acte volontaire soumis à des règles : il est indispensable que celui qui fait ce choix ou qui souhaite cette acquisition en ait envie. Il faut d’abord qu’il parle couramment la langue, ensuite connaisse l’histoire et la géographie de la France et enfin renonce par un acte juridique à toute autre nationalité. Il ne peut pas y avoir de choix de nationalité française à géométrie variable, la France doit être prise en entier et les contraintes que ça implique de la même manière.

Olivier Leconte

ndlr:
Olivier Leconte est délégué de l'Alliance Royale pour la Provence.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Leconte - dans Institutions
commenter cet article

commentaires

  • : Alliance Royale Nivernais Berry
  • Alliance Royale Nivernais Berry
  • : Blogue de soutien à L’Alliance Royale, qui est un parti politique fondé en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.
  • Contact

RENDEZ-VOUS

 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Nouvelles de la France Réelle

 

VGbandeau4.jpg

 

LA LIBERTE 
N'A PAS DE PRIXTVLibertés – La liberté n'a pas de prix

salonbeige678
réactualisation continue

logo_present.png

LA RADIO LIBRE DU
logo-page-de-garderadio-courtoisie.png PAYS REEL

   Pour éviter de perdre du temps à consulter journellement notre site pour ses éditoriaux réguliers, abonnez-vous tout simplement à la news letter (ci-dessous

En revanche, il est conseillé fortement d'éditer les dossiers clés pour se remettre la tête à l'endroit dans le discernement des esprits; ces dossiers se trouvent dans le pavé des dossiers à droite de votre écran.
 

Newsletter

Abonnez-vous pour être averti des nouveaux textes publiés
 

Divers

bulletin d'adhésion

blogue de Chantal de Thoury avec ses propositions

   
photo1

 


La plateforme politique de l'ALLIANCE ROYALE, est proposée à tous nos compatriotes par tous les candidats investis par celle-ci, et chacun des candidats dans ses compétences propres a aussi à proposer des changements ou aménagements de loi au gouvernement pour le BIEN COMMUN de tous,

En ce qui concerne le travail et propositions politiques de Chantal Sainsère de Thoury selon ses compétences et talents, elle les présente et defend sur le blogue

 

 

Les Rois ont fait la France

elle se défait sans ses rois