Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 19:33
Cette enquête* nous montre un aspect essentiel de la crise de confiance entre le peuple de France et la classe politique : le régime républicain est de plus en plus isolé et, signe de son déclin, il fait les premières grimaces de la peur. Nos maîtres républicains vivent de plus en plus dans un autre monde, un monde complètement séparé du peuple de France.

Ils imposent à un rythme hystérique une cascade de réformes sociétales iniques, mais ils ne voient pas que la majorité du peuple de France organise désormais son existence en marge du pouvoir. Le peuple subit, courbe l’échine, prend les coups, il se replie, mais il n’oublie rien. De sorte que le pouvoir bientôt se retrouvera parfaitement seul et sans aucune prise sur lui. Tous les signes d'une fracture désormais définitive entre le régime et le peuple sont réunis.

Bientôt le peuple de France mettra fin à ce régime de félons.

Aujourd’hui, la parole se libère, grâce à Internet une nouvelle opinion publique émerge. Les manipulations politiques, la stratégie de victimisation, la désignation de boucs émissaires, l’histoire réécrite, les attaques contre la famille, contre les traditions, contre l’Église : tout ce théâtre de guignols, dont nous gave la république, ne prend plus. Toutes ces attaques au nom de la liberté et de l’égalité apparaîtront aux yeux du peuple comme des actes de félonie, des actes de haute trahison.

Certes, pour l’heure, cette nouvelle force politique n’est pas encore structurée, elle ne dispose pas encore d’un discours politique commun. En revanche, ce qui est certain c’est que cette nouvelle force politique échappe totalement au système de domination et à ses outils de domination des masses. "La Manif pour tous", le "Printemps Français", ou encore "Jour de Colère" et bien d'autre mouvements de la dissidence sont les premières manifestations de cette nouvelle opinion publique et sa parole libérée ne pourra que s’amplifier : telle une déferlante rien ne pourra plus l’arrêter.

Le régime républicain est structurellement un régime dictatorial qui se cache derrière une fausse démocratie représentative et derrière l’enfumage des droits de l’Homme. Un régime fait d'hommes abstraits qui n'ont comme seul objectif que de nous déraciner, nous couper de la France.

Aujourd’hui, les masques tombent et rien ne pourra plus guère arrêter le dévoilement de ce mensonge qu’est la république. Chacun verra et comprendra que la république n’est pas et n’a jamais été la France ! La France c'est la culture gréco-latine, le Christianisme et les Rois de France. La république usurpe le pouvoir et laisse le trône vide : le peuple n'a donc plus le Repère ni de Père ; n'a plus de Roi, seul capable de préserver le bien commun et la souveraineté de la France.

Nos ploutocrates en place, qui se distribuent le pouvoir dans une fausse opposition théâtralisée, n’ont pas vu cette déferlante arriver sur eux. Bientôt elle va les submerger. La peur maintenant les gagne : manipulations des médias aux ordres, violence et provocation policières, la république invoquée rituellement telle une relique païenne, la violence et l’autoritarisme idéologique, le tout dans une valse d’hésitations économiques et de grande braderie de la France au profit des puissances étrangères.

Toutes ces grimaces sont les signes avant-coureurs que la peur gagne la gueuse. Or, un régime qui a peur et qui le montre est un régime qui amorce inéluctablement son déclin et sa disparition définitive.

Vincent
Source: site national de l'Alliance Royale


C'est la part des Français qui prédisent que “la situation économique du pays va se dégrader au cours des douze prochains mois”, et ils sont presque aussi nombreux (60 %, + 5 points en un an) à penser la même chose pour leur propre situation financière. Mais cette inquiétude va très au-delà des questions pécuniaires. Quand on leur demande quels sont les qualificatifs qui caractérisent le mieux leur état d’esprit, les Français ne sont que 10 % à répondre la “confiance”. Contre 12 % qui répondent la “peur”, 30 % la “méfiance”, 31 % la “lassitude” et 34 % la “morosité”.

Pour étayer ces constats il faut consulter le  résultat explosif d'une étude du Cevipof :

"En partie censuré,le 5e baromètre de la confiance politique est une bombe. Valeurs actuelles” se l’est procuré dans son intégralité. Ses 84 pages révèlent une société au bord de l’explosion. Jusqu’à réclamer, pour la moitié des Français, un “homme fort qui n’a pas à se préoccuper du Parlement ni des élections” ! [...]

Inquiets 65 %

 

Défiants 75 %

La défiance des Français vis-à-vis de l’État n’a jamais été aussi forte : 75 % d’entre eux ne lui font “pas confiance”, dont 36 % “pas du tout”. À l’opposé, seuls… 2 % lui font “tout à fait confiance”. À travers l’État, ce sont toutes les institutions, ou presque, qui sont aujourd’hui discréditées aux yeux d’une écrasante majorité de Français : 68 % ne font pas confiance à l’institution présidentielle, 74 % se défient du gouvernement. Idem, entre autres, pour l’Assemblée nationale (63 %) et le Sénat (61 %). Pour les Français, le verdict est sans appel : “la démocratie ne fonctionne pas bien” (69 %, + 15 points en un an !), notamment parce qu’elle a “du mal à prendre des décisions” et provoque “trop de disputes” (67 %). La justice n’est pas épargnée : 65 % ne lui font pas confiance. Pour les médias, c’est encore pire : plus de trois Français sur quatre s’en méfient (76 %).

Blasés 88 %

Le rejet des partis politiques est quasi unanime : 88 % des Français ne leur font pas confiance, 83 % considèrent qu’il ne sert à rien de militer dans un parti politique. [...] Politiques de gauche et de droite sont jetés dans le même sac : seuls 18 % des Français font confiance aux premiers et 21 % aux seconds pour diriger la France, tandis que 60 % n’ont confiance “ni dans la droite ni dans la gauche pour gouverner le pays”.

Autorité 50 %

Aussi incroyable que cela puisse paraître — d’où, sans doute, la censure de cette question par le Cevipof —, pas moins de 50 % des Français jugent “très bon” ou “assez bon” un système politique consistant à “avoir à sa tête un homme fort qui n’a pas à se préoccuper du Parlement ni des élections” — en clair : une monarchie ou une dictature… Considérant, pour 40 % d’entre eux, que “les démocraties ne savent pas bien maintenir l’ordre”, le besoin d’autorité au sommet de l’État est tel que 12 % des Français vont jusqu’à souhaiter que “l’armée dirige le pays” ! [...]

Partager cet article

Repost 0
Published by Alliance Royale site national
commenter cet article

commentaires

  • : Alliance Royale Nivernais Berry
  • Alliance Royale Nivernais Berry
  • : Blogue de soutien à L’Alliance Royale, qui est un parti politique fondé en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.
  • Contact

RENDEZ-VOUS

 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Nouvelles de la France Réelle

 

VGbandeau4.jpg

 

LA LIBERTE 
N'A PAS DE PRIXTVLibertés – La liberté n'a pas de prix

salonbeige678
réactualisation continue

logo_present.png

LA RADIO LIBRE DU
logo-page-de-garderadio-courtoisie.png PAYS REEL

   Pour éviter de perdre du temps à consulter journellement notre site pour ses éditoriaux réguliers, abonnez-vous tout simplement à la news letter (ci-dessous

En revanche, il est conseillé fortement d'éditer les dossiers clés pour se remettre la tête à l'endroit dans le discernement des esprits; ces dossiers se trouvent dans le pavé des dossiers à droite de votre écran.
 

Newsletter

Abonnez-vous pour être averti des nouveaux textes publiés
 

Divers

bulletin d'adhésion

blogue de Chantal de Thoury avec ses propositions

   
photo1

 


La plateforme politique de l'ALLIANCE ROYALE, est proposée à tous nos compatriotes par tous les candidats investis par celle-ci, et chacun des candidats dans ses compétences propres a aussi à proposer des changements ou aménagements de loi au gouvernement pour le BIEN COMMUN de tous,

En ce qui concerne le travail et propositions politiques de Chantal Sainsère de Thoury selon ses compétences et talents, elle les présente et defend sur le blogue

 

 

Les Rois ont fait la France

elle se défait sans ses rois